Ramadan 1432H: jour 11

0
821

{33} وَقَالَ الَّذِينَ اسْتُضْعِفُوا لِلَّذِينَ اسْتَكْبَرُوا بَلْ مَكْرُ اللَّيْلِ وَالنَّهَارِ إِذْ تَأْمُرُونَنَا أَنْ نَكْفُرَ بِاللَّهِ وَنَجْعَلَ لَهُ أَنْدَادًا وَأَسَرُّوا النَّدَامَةَ لَمَّا رَأَوُا الْعَذَابَ وَجَعَلْنَا الْأَغْلَالَ فِي أَعْنَاقِ الَّذِينَ كَفَرُوا هَلْ يُجْزَوْنَ إِلَّا مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ

Et ceux que l’on considérait comme faibles diront à ceux qui s’enorgueillissaient : “C’était votre stratagème, plutôt, nuit et jours, de nous commander de ne pas croire en Dieu et de Lui donner des égaux”. Et ils cacheront leur regret quand ils verront le châtiment. Nous placerons des carcans aux cous de ceux qui ont mécru : les rétribuerait-on autrement que selon ce qu’ils œuvraient ? « S34 Saba  V33 »

La vie dernière comme si on y était. Le Coran nous relate une des nombreuses scènes de la vie après la mort. Ces personnes jugées coupables ont été destinées à l’Enfer. A l’intérieur de cette fournaise. Un dialogue de sourd s’installe entre les oppresseurs et les opprimés. Chaque clan accuse l’autre d’être à l’origine de sa situation le jour du jugement dernier. Qui a raison, qui a tort ? Là n’est plus la question, il est trop tard. Comme quoi, les bonnes questions, il faut se les poser pendant qu’on est encore en vie sur terre. Une fois que l’âme quitte le corps et que celui-ci rejoint la terre, les regrets n’ont plus que le goût de l’amertume.

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.