All for Joomla All for Webmasters
samedi 24 août 2019

Casser la routine

Je me réveille à 5h, je prie, je me rendors. Je me réveille, si j’y arrive, j’ai le temps de manger un morceau, préparer...

Ma future vie de femme

Vous savez ce que j’imagine… une vie, un peu comme dans les films hollywoodiens où l’actrice principale donnerait des répliques dont on se souviendrait, avec...

Le savoir : d’un besoin naturel vers un devoir assumé

Lors de ma dernière visite chez ma sœur, j’ai passé quelques heures à jouer avec Adam, son fils de deux ans. Adam sait maintenant...

Le connais-tu vraiment ?

Il y a une chose que je demandais à Dieu de m'accorder dans mes invocations depuis longtemps. Le problème c'est que je n'étais pas...
L’univers est en toi...

L’univers est en toi…

Après le cocon de l’enfance, où notre dépendance est extrême. Après, l’âge de l’adolescence, où nous aspirions à la pleine existence et au souhait...

Un mystérieux testament …

C'était une de ces soirées d'hiver, assis sur mon siège du métro, qui s’arrêta une nouvelle fois. Un homme monta, il avait l’allure d’un sans-abri espérant encore une pièce ou un ticket restaurant d’un des rares voyageurs encore dans le Wagon.

Pourquoi il est si naturel de cheminer vers Dieu ?

Il existe d’indéniables et troublantes analogies entre le vivant et le physique, entre l’infiniment petit et l’infiniment grand. Les atomes sont à l’image des systèmes solaires avec leurs électrons comme des planètes tournant autour d’un noyau comparable à une étoile. La structure à très grande échelle de l’univers et de ces galaxies n’est pas sans rappeler non plus les neurones du cerveau humain. Autre coïncidence remarquable, le très grand nombre d’étoiles dans une galaxie, des galaxies dans l’univers, d’atomes dans une cellule et de cellules dans un corps humain, est compris entre 10 puissance 11 et 10 puissance 14. Des nombres qui sont comparables.

Suis-je une personne ordinaire ?

Êtes-vous ou pensez-vous être une personne ordinaire ? Une question qui surgit dans notre cheminement estudiantin, professionnel et personnel. Mais ordinaire par rapport à qui ? Par rapport à quoi ?
« Aujourd’hui sans diplôme, on ne fait plus rien. Ce n’est pas comme à une époque passée ! Un diplôme aujourd’hui, c’est le minimum syndical ! »

J’ai appris à aimer le prophète, paix et salut sur lui (2/2)

Et oui ! Ma maman a été ma clé[1]. La clé qui a ouvert mon cœur à l’amour du prophète et par là même à l’amour de Dieu car somme toute c’est Lui qui me fait cheminer vers Lui.

Allongée sur ma droite, je continue à fixer le mur en face de moi. Je n’arrive pas à dormir. Ce que je viens de ressentir est trop fort. Trop lumineux. Je finis par me lever, toujours avec ce sourire béat sur les lèvres, pour ouvrir toutes les fenêtres de ma chambre.

J’ai appris à aimer le Prophète, paix et salut sur lui (1/2)

Il fait nuit. L'heure de l'Isha est passée depuis bien longtemps déjà. Je m'assois en tailleur. Face à la Qibla. J'allume la lampe. Je prends le Coran. J'aime voir les reflets de sable sur ces humbles pages. Mon cœur se détend et attend qu'on le soigne. Mes yeux se mouillent. Je n'ai encore rien dit. Je psalmodie à haute voix. Je trouve ce texte tellement beau. Tellement rassurant. Tellement noble.

Free WordPress Themes, Free Android Games