Jour 5

0
846

Les magiciens se jetèrent prosternés, disant : « Nous avons foi en le Seigneur d’Aaron et de Moïse ». Alors Pharaon dit : « Avez-vous cru en lui avant que je ne vous y autorise ? C’est lui votre chef qui vous a enseigné la magie. Je vous ferai sûrement, couper mains et jambes opposées, et vous ferai crucifier aux troncs des palmiers, et vous saurez, avec certitude, qui de nous est plus fort en châtiment et qui est le plus durable ». « Par celui qui nous a créés, dirent-ils, nous ne te préférerons jamais à ce qui nous est advenu comme preuves évidentes. Décrète donc ce que tu as à décréter. Tes décrets ne touchent que cette présente vie. Nous croyons en notre Seigneur, afin qu’Il nous pardonne nos fautes ainsi que la magie à laquelle tu nous as contraints ». Et Dieu est meilleur et éternel. Versets. « S20 Taha, V70-76 »

1/ Dans ses versets nous retrouvons une scène qui se répète à plusieurs reprises dans le Coran. Le prophète Moise qui lance un défi à pharaon qui fait appel à ces meilleurs sorciers pour relever le défi. Ces derniers arrivent à jeter le trouble dans le regard des milliers d’égyptiens venus assister à cette confrontation leur faisant ainsi croire que les cordes qu’ils ont lancés étaient des serpents en mouvements. Obéissant à l’ordre divin, Moise jeta son bâton qui se transforma par miracle en un vrai serpent qui dévora les « serpents des sorciers » dévoilant ainsi l’illusion. Les sorciers ayant assisté à la vraie scène ont compris que Moise n’était pas un illusionniste comme eux mais un prophète envoyé par Dieu. Sans aucune hésitation, ils déclareront haut et fort leur adhésion à la religion de Moise et ce en présence de pharaon. Ce dernier ne va pas tarder à verser sur eux son courroux. (la suite demain)

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.