Jour 24

0
583

Dieu a bien entendu la parole de celle qui discutait avec toi à propos de son époux et se plaignait à Dieu. Et Dieu entendait votre conversation, car Dieu est Audient et Clairvoyant.

Ceux d’entre vous qui répudient leurs femme, en déclarant qu’elles sont pour eux comme le dos de leur mères… alors qu’elles ne sont nullement leur mères, car ils n’ont pour mères que celles qui les ont enfantés. Ils prononcent certes une parole blâmable et mensongère. Dieu cependant est Indulgent et Pardonneur. «S58 La discusion V1-4 »

Ces versets sont descendus sur une femme qui s’appelle Khawla qui a eu un conflit avec son mari. Ce dernier a proféré des paroles pour lui signifier qu’elle était désormais interdite pour lui comme l’est sa mère (en terme de rapports intimes). C’était une façon de répudier sa femme à cette époque. Cette croyante, outrée par un tel comportement et blessée par un tel manque de respect vis-à-vis de sa personne est allée se plaindre auprès du noble messager. Elle lui raconta qu’elle s’était mariée jeune et belle et qu’elle avait eu des enfants avec ce mari qui maintenant la traitait de la sorte. Elle expliqua que ses enfants seraient perdus si elle les laissait à son mari et qu’ils mourraient de faim si elle voulait les garder.

Et pendant cette discussion, le prophète reçu la révélation. Aisha qui était présente a dit par la suite que malgré sa présence dans la maison elle n’arrivait à entendre que quelques bribes de la discussion alors que le Seigneur par-dessus les cieux avait tout entendu.

Voici des paroles proférées dans un accès de colère et auxquelles cet homme n’a pas fait attention mais qui ont ébranlées l’univers céleste engendrant une descente immédiate de Coran afin de libérer une fois pour toutes les femmes musulmanes du joug et de la tyranie d’une tradition anté-islamiques injuste. (la suite demain)

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.