Ramadan 1432H: Un jour, un verset

0
841

Introduction

Quand on évoque le printemps, on pense aux arbres qui se parent de leurs plus beaux feuillages et qui  redonnent aux forêts leurs verdures, aux fleurs qui s’ouvrent et donnent toutes leurs beautés aux plantes, à la terre qui s’écarte laissant place à une végétation luxuriante. Le printemps c’est la vie qui reprend après une longue période d’hivernage. Ainsi va la vie, c’est la loi divine de l’alternance des jours.

En ces temps où nous parlons des printemps arabes, à cette vie qui a repris le dessus sur la mort, à cette envie de dignité qui a transcendé les peurs, à ces hommes et femmes à qui Dieu a redonné vie et qui se sont empressés d’offrir leurs vies pour un avenir où la vie n’est plus qu’une simple survie, nous accueillons le mois de ramadan.

Un mois qui est le printemps des croyants. Un mois où la vie spirituelle reprend le dessus sur le quotidien, où le céleste aspire le terrestre, où le corps se libère des chaînes de la servitude et vogue à la rencontre de son Seigneur. Ramadan, c’est le printemps du cœur qui une fois dépoussiéré et débarrassé des tares de l’insouciance finit par entendre l’appel Divin, il perçoit alors la lumière de la vérité et se prosterne devant la majesté du Créateur et tout son être de crier haut et fort « Louange à celui qui a donné la vie après la mort »

Nous nous retrouverons comme l’année dernière chaque jour avec une méditation sur un verset du Coran, espérant que la lumière de la parole de Dieu pourra embrasser nos cœurs et leur redonner vie, on aura ainsi participé, à notre manière, au retour du printemps.

Pour faire ce travail, je me suis inspiré des écrits de M. Mitwalli Sharawi, M. Saied Kotb (paix à leurs âmes) et de M .Abdessalam Yassine.

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.