Jour 1

0
734

Elle devient donc enceinte [de l’enfant], et elle se retira avec lui en un lieu éloigné. Puis les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : « Malheur à moi ! Que je fusse mort avant cet instant ! Et que je fusse totalement oubliée ! » Alors, il l’appela d’au-dessous d’elle, [lui disant :] « Ne t’afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source.  Secoue vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange donc et bois et que ton œil se réjouisse ! «  S19 Mariam, V22-26 »

Dans ce verset, nous sommes en présence de Marie (Paix sur elle). Au moment de son accouchement, elle est sous un dattier et elle reçoit un appel à le secouer pour faire tomber des  dattes. Malgré tous les miracles vécus par Marie (la nourriture qui lui vient du monde de l’invisible, le bébé qu’elle a porté alors qu’elle était vierge), Dieu lui demande dans ce moment délicat d’accomplir un ultime effort pour obtenir sa subsistance. C’est la manifestation d’un des principes divins qui régissent notre univers et auquel nous devons être vigilant et qu’on pourrait intituler «  Après l’effort, le réconfort ».

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.