Jour 16

12 وَمَرْيَمَ ابْنَتَ عِمْرَانَ الَّتِي أَحْصَنَتْ فَرْجَهَا فَنَفَخْنَا فِيهِ مِن رُّوحِنَا وَصَدَّقَتْ بِكَلِمَاتِ رَبِّهَا وَكُتُبِهِ وَكَانَتْ مِنَ الْقَانِتِينَ

De même, Marie, la fille d’Imran qui avait préservé sa virginité; Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit. Elle avait déclaré véridiques les paroles de son Seigneur ainsi que Ses Livres : elle fut parmi les dévoués. « Sourate L’interdiction (At-Tahrim), verset 12 »

Nous retrouvons encore une fois Marie, cette femme qui a voué sa vie à l’adoration de Dieu et qui s’est vue éprouver par la grossesse de son fils Jésus (paix sur lui). Porter un enfant sans avoir d’époux, en étant vierge, n’était pas la seule épreuve, mais il lui a été demandé d’aller présenter cet enfant à son peuple. Nous ne pouvons imaginer l’ampleur du courage et de la foi qu’il a fallu à cette femme pour accomplir cette tâche. Confiante en son Seigneur qui ne l’a jamais abandonnée, elle s’en est remise à Lui. Et c’est par ce fils qu’est venue sa délivrance, puisqu’il a témoigné, alors qu’il était encore bébé, de la sincérité de sa mère. Une mère qui a atteint la complétude de la foi et un enfant prophète, une famille bénie (Al Imran).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page