Ramadan: jour 8

{33}وَمَا كَانَ اللَّهُ لِيُعَذِّبَهُمْ وَأَنْتَ فِيهِمْ وَمَا كَانَ اللَّهُ مُعَذِّبَهُمْ وَهُمْ يَسْتَغْفِرُونَ

Dieu n’est point tel qu’Il les châtie, alors que tu es au milieu d’eux. Et Dieu n’est point tel qu’Il les châtie alors qu’ils demandent pardon « Sourate Al Anfal (le butin), verset 33 »

Le noble Messager (paix et salut sur lui) a été envoyé par Dieu comme Miséricorde pour l’univers. Nous voyons dans ce verset une des nombreuses manifestations de cette Miséricorde divine qu’il portait en lui. En effet, de son vivant, sa présence physique au sein de son peuple était une protection contre le châtiment divin.

D’aucuns diront : et après sa mort qu’advient-il de nous ? Ne pouvons-nous pas profiter de cette miséricorde ? La réponse est dans la seconde partie du verset. Le messager de Dieu (paix et salut sur lui) n’est peut-être pas présent physiquement parmi vous, mais il vous a laissé tout de même le moyen de vous prémunir du châtiment divin : demander pardon à votre Seigneur et multiplier les formules de demande d’absolution, votre salut s’y trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer