Jour 9

« Ô mon enfant, fût-ce le poids d’un grain de moutarde, au fond d’un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Dieu le fera venir. Dieu est infiniment Doux et Parfaitement Connaisseur. Ô mon enfant, accomplis la prière, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t’arrive avec patience. « S31 Luqman, V13-19 »

Dans la suite des conseils du sage Luqman à son fils, il rappelle l’Omniscience de Dieu, notre Seigneur qui est présent avec nous à chaque instant de notre vie. Cela étant, il indique à son fils le moyen de maintenir ce lien intime avec Dieu : l’accomplissement de la prière. Dans les versets qui suivent, Luqman met en garde son fils vis-à-vis de l’un de ses devoirs en tant que croyant : commander le convenable et interdire le blâmable, mais pourquoi le met-il juste après en garde l’invitant à la patience ? Tout simplement parce que cette dernière tâche est ingrate, et peu de gens sont capables de l’accomplir avec rectitude et peu encore sont enclins à accepter le conseil lorsqu’il s’agira de les interpeller, d’où cette invitation à la patience et à l’endurance.

Message à toutes les personnes qui veulent faire du bien autour d’elles et qui dénoncent les injustices, armez-vous de patience et soyez prêt à en assumer les conséquences, c’est Luqman qui, par delà, les siècles vous le conseil, avec toute son affection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page