Le pouvoir apaisant des nuits du ramadan

0
149

Et dans l’obscurité de la nuit, éclaire-toi à la lumière de la prière. Écris à l’encre de tes larmes tous tes espoirs et parle à Dieu dans un murmure intime que Lui seul peut entendre et savoir…

Eteins par tes sanglots tes péchés passés, ceux que tu connais comme ceux dont tu n’as aucune connaissance. Laisse ton âme s’écrier que sans Lui, elle n’est rien. Laisse ton cœur s’illuminer de Son amour et de Sa présence.

Rallume en ton sein le souvenir de Dieu, les nuits du Ramadan sont pardon, miséricorde et affranchissement du feu.

Les larmes qui coulent sur ton visage t’apaisent et te font du bien, elles deviennent paix et amour lorsqu’elles touchent le sol lors de tes prosternations. Elles deviennent force et foi lorsqu’elles vivent l’adoration.

C’est un peu comme si ton cœur sanglotait lorsque tu demandes à Dieu de t’accorder Son amour :  » Seigneur Dieu, accorde-moi Ton amour et l’amour de ceux que Tu aimes »… Tu t’en sens si peu digne et en même temps tu l’espères tellement.

Tandis que ton corps puise dans ses ressources de quoi tenir toute une journée, ton cœur et ton âme puisent dans la présence à Dieu, la prière de la nuit et la lecture du Coran de quoi te donner la force de jeûner et d’aimer ces difficultés. La force de jeûner et de pleinement savourer ce présent divin qui nous est donné!

La nuit prend fin et voici que le chant des oiseaux se fait entendre, c’est un peu comme s’ils te disaient : « rendors-toi, c’est maintenant à nous de Le prier, Le glorifier et Le louer »…

Tes yeux se ferment et restent clos, tes lèvres continueront à chuchoter : « Seigneur Dieu, Tu es le Pardonneur et Tu aimes le pardon, alors pardonne-moi » !

Ecrit le 08/06 au matin d’une journée du ramadan 2018

 

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.