Les recettes du ramadan (2/2)

0
295

Méditation et invocations

Puis où que nous soyons, peu importe avec qui nous nous retrouverons, invitons dans notre recette le goût sucré de la méditation et les merveilleux arômes de l’invocation ! La relation à Dieu se renforce par ces moments intenses de « concentration sur soi » et de « concentration sur l’extérieur ».

Baladons-nous en plein air, observons cet immense ciel, émerveillons-nous devant la grandeur et la beauté de notre univers ! Méditons les signes divins en nous et en dehors de nous ! Remplissons nos yeux de cette incroyable perfection de la création divine. La faune, la flore, l’humain… sont sources de méditation, ne nous en privons pas et partageons avec les autres, petits et grands, ces moments de réflexions et d’émerveillements lorsque nous regardons la beauté des cieux et de la terre.

Méditer et invoquer Dieu sont des ingrédients importants de notre recette. En état de pleine conscience et d’intense présence, invoquons le Seigneur des Univers de tout notre cœur. Mettons de la vie dans nos invocations afin que ces dernières ne soient pas que de simples formules qui ne redonnent pas tout leur éclat à nos cœurs. Chaque invocation devra être ressentie, vécue, offerte en cadeau à notre cœur qui pendant onze mois s’est peut-être oublié. Ces ingrédients relèvent toute la saveur de notre plat.

Relations familiales

Prenons soin de former un magnifique bouquet garni de relations de famille (parents, grands-parents, conjoints, enfants, tantes, oncles…). Des relations d’amour, de bienfaisance, de douceur, de clémence, de tendresse. Prenons dans nos bras nos bien-aimés, formulons des « je t’aime » à tout moment de la journée. Prononçons des mots doux et affectueux, ayons des gestes de bonté, de délicatesse, de sensibilité… Laissons nos sentiments s’exprimer pour que notre recette embaume nos foyers ! Qu’il y règne l’amour, la miséricorde, la joie et la paix…

Donnons de l’amour dans ce mois qui n’est finalement qu’amour de Dieu et amour de toutes Ses créatures !

Se reposer

Puis, si nous ressentons quelque fatigue après toutes ces étapes, laissons reposer nos corps quelques heures. Les veillées et le manque d’alimentation peuvent nous causer de la fatigue, alors prenons un temps de sieste, un temps de pause pour mieux repartir. A l’image d’une pâte que nous laissons reposer, faisons de même pour nos corps qui réclament un instant de calme et de repos. La sieste bienfaitrice d’au moins vingt minutes nous permettra de continuer notre jeûne avec sérénité ! Requinqués, nous pourrons reprendre notre travail de purification et d’élévation.

Dresser de belles tables

Il est bientôt temps de passer à table mais avant cela, il nous faut penser à présenter un plat, une table décorée magnifiquement bien à nos concitoyens. Ces derniers doivent ressentir que ce mois nous rend meilleurs, que ce mois apaise et élève.

Présentons des couverts d’argent, de la vaisselle de pure porcelaine, des nappes de dentelles les plus fines, des broderies soignées sur les serviettes que nous leur présentons ! Nos comportements doivent être tous ces éléments de table et c’est ainsi que nous ferons preuve de sourire, d’amabilité, de convivialité, de gentillesse, de proximité avec nos voisins, collègues, amis… La table des meilleurs comportements doit être de sortie pour nos concitoyens. Le ramadan ne se vit pas seul mais se partage autour de nous ! Dressons donc ces belles tables pour les autres et ceci à toute heure de la journée.

S’armer et remercier convenablement 

Armons-nous de patience, de persévérance, de confiance en Dieu. Vivons ce mois béni avec bonheur et remercions le Seigneur de nous permettre de le vivre une fois de plus. Soyons conscients de la chance de pouvoir une fois de plus vivre une station spirituelle unique que chaque croyant attend impatiemment.

Alimentons nos recettes du ramadan de tout ce qui pourra nous rendre meilleurs. Sortons de ce cercle vicieux qui est de nourrir nos corps bien plus qu’il ne faut. Revenons aux vraies recettes du ramadan, celles qui font vivre nos cœurs et redonnent toutes ses lettres de noblesse à ce mois merveilleux qui arrive dans quelques jours !

Ce genre de recettes sont celles vers lesquelles nous devons tendre et pour lesquelles nous devons accorder temps et énergie. Il est également essentiel de prendre conscience que ces recettes du mois béni du ramadan doivent être préparées, goûtées, savourées, dégustées tout au long de l’année et non seulement durant un mois limité.

Le ramadan est une école, quels enseignements allons-nous en tirer, quelles pratiques durables allons-nous adopter, quelles mauvaises habitudes allons-nous délaisser et sur quelles nouvelles bases allons-nous repartir ? Tant de questions qu’il nous faudra nous poser…

Nous vous souhaitons à tous et toutes de vivre un mois béni du ramadan aux mille et une senteurs paradisiaques, aux mille et une couleurs divines.

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.