Je ne suis qu’un enfant, on a pris ma vie

0
394

Les hommes se font la guerre et ont tout détruit
Ce sont les innocents qui en payent le prix
Des milliers de personnes fuient, quittent leurs pays
Obligés de partir, on leur a tout pris !

Je ne suis qu’un enfant, on a pris ma vie
Victime des hommes et de leur barbarie !

Arrivés ailleurs, on leur ferme les frontières
Dites-moi donc où iront mon père et ma mère ?
Rejetés, humiliés, on les pousse à terre !
Je vois pleurer chaque nuit mes sœurs et mes frères !

Je ne suis qu’un enfant, on a pris ma vie
Victime des hommes et de leur barbarie !

Des cieux, je vois la peine de mes parents
D’en haut, je regarde comme on traite les migrants !
La terre me semble être un chaos géant
La mer emmène avec elle des centaines d’enfants

Je ne suis qu’un enfant, on a pris ma vie,
Victime des hommes et de leur barbarie !

Ils lancent des bombes, détruisent des maisons
Les hommes retrouveront-ils un peu de raison ?
Arrêteront-ils un jour de suivre leurs passions ?
Le pouvoir et l’argent ne sont que tentations !

Je ne suis qu’un enfant, on a pris ma vie,
Victime des hommes et de leur barbarie !

Je vois ma mère pleurer, j’entends ses sanglots
Je sais que rire sans moi, pour elle ça sonne faux
Je sens dans son cœur la douleur de ses maux
Je sais que dans son âme, c’est aussi le chaos !

Je ne suis qu’un enfant, on a pris ma vie
Victime des hommes et de leur barbarie…

Je n’étais qu’un enfant à qui on a pris la vie
Un enfant plein de joie qui rencontre leur folie
J’avais devant moi des années, toute une vie
Aujourd’hui, c’est chez Dieu que je vis l’infini….

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.