La finalité des rapports intimes au sein du couple en islam

Existe-t-il des relations de proximité plus grandes que celles qui existent entre  les époux lorsqu’ils se retrouvent à deux dans ce qui est un moment des plus intimes ?

Les relations sexuelles entre époux régies par Dieu ne sont-elles qu’un moyen de concevoir et de se reproduire ? Quelle finalité a donc le rapport intime en islam ?

Dans un monde où l’on banalise la sexualité, où se donner l’un à l’autre se fait parfois de façon extrêmement rapide et à un âge de plus en plus jeune, comment cette relation devrait-elle être vécue par l’Homme qui cherche à se rapprocher de Dieu et à gagner Sa satisfaction et Son amour ?

Devrions-nous au nom d’une certaine pudeur ne pas aborder cette thématique et refuser d’étudier ce domaine, de questionner ou d’enseigner à nos jeunes la sexualité en islam ?

Nous essayerons dans cet article d’apporter quelques éléments pour arriver à une vision plus claire de la finalité des rapports intimes en islam.

La sexualité en islam, entre tabou et fausse pudeur 

L’islam, contrairement à l’opinion générale, ne connait pas de tabou. Dieu le-Très-Haut nous enseigne dans Son livre : « Et il ne vous a pas mis de gêne dans la religion » (1). La sexualité ne fait pas exception à la règle. Cependant, dans la communauté arabo-musulmane, cette notion est perçue comme quelque chose de honteux, alors qu’elle n’a pas lieu d’être.

Le Coran et les traditions prophétiques parlent de sexualité en toute objectivité et pudeur. Dieu utilise des métaphores pour répondre à toutes les sensibilités humaines, et de façon très poétique, interpelle les Hommes sur la notion des rapports intimes à travers ces versets : « Elles sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles… Cohabitez avec elles et recherchez ce que Dieu  a prescrit pour vous » (2) ou encore : « Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme vous le voulez et œuvrez pour vous-mêmes à l’avance. Craignez Dieu et sachez que vous Le rencontrerez. Et fais gracieuses annonces aux croyants »  (3)

Arrêtons-nous sur le second verset qui mérite à mon sens une explication, et c’est dans un article d’Asmaa Lamrabet que j’ai trouvé des réponses, ainsi nous pouvons y lire ce qui suit :

Le savant et Imam Sayid Fadlaallah donne une explication très intéressante du terme champs de labour (harth). En effet, il considère que le Coran a voulu donner une image des femmes correspondant à celle de la terre, de la fertilité, de la richesse, en d’autres mots de la vie. En effet, les Arabes de l’époque utilisaient le terme de « harth » pour tout ce qui était riche et fertile, tout ce qui était productif et fécond. C’est donc un terme qui est éminemment positif et qui ne peut être compris comme étant péjoratif. C’est une image allégorique que le Coran a utilisée dans un sens positif et qui correspond en arabe à un emblème de la richesse.

En d’autres termes, le champ de labour signifie dans ce verset, la liberté sexuelle dans le couple, la richesse et la vie. Les femmes sont comparées à la « source de la vie », c’est elles qui « donnent la vie », elles sont le « lieu de la vie »… 

C’est ainsi qu’en traduisant harth par sa véritable signification « source de vie » au lieu de « champ de labour », c’est tout le sens du verset qui change et on aura ainsi : “ Vos femmes sont pour vous –harth–  la source de la vie et de la richesse, allez donc à cette source comme vous l’entendez, librement.” Ce qui rejoint toute la philosophie du Coran par rapport aux femmes, à la notion du couple et à l’harmonie de la vie à deux.

Cela ne peut en aucun cas correspondre à cette image méprisante de femmes considérées comme des « champs de culture » que les hommes peuvent utiliser sans respect et sans considération aucune.

C’est bien le contraire qui est symbolisé par ce verset et qui a été avant tout révélé afin de libérer les esprits et les corps des coutumes et des frustrations culturelles et qui, finalement, ne fait que reproduire l’image de l’épanouissement sexuel auquel doivent aspirer les deux partenaires au sein d’un couple ». (4)

Dieu interpelle ainsi Ses créatures sur le sens de la sexualité dans des termes utilisés à l’époque et compréhensibles par tous. Ainsi, l’islam évoque la sexualité et permet aux Hommes également d’aborder cette notion qui est entièrement et complétement intégrante à la vie de couple.

Au-delà des versets coraniques, certains hadiths et certains récits rapportent que les questions qui portaient sur la sexualité notamment les positions sexuelles, étaient discutées très librement du temps du prophète (paix et salut de Dieu sur lui). A titre d’exemple à l’époque de l’hégire, il y avait des pratiques sexuelles qui étaient différentes à la Mecque et à Médine. Les croyants soucieux de se soumettre à Dieu n’eurent pas honte de poser des questions que certains pourraient considérer gênantes ou impudiques, alors que lorsqu’il s’agit d’apprendre sa foi et de s’éduquer nul d’entre nous ne devrait se sentir gêné de rechercher les réponses à ses questions pour faire bien et au plus près des traditions prophétiques et de ce que Dieu attend de nous.

Les rapports intimes contribuent au cheminement spirituel

La sexualité n’est pas taboue en islam et fait complétement partie de la vie du croyant qui peut s’élever spirituellement par ce biais et ceci est prouvé dans de nombreux hadiths :

 « Il y a une aumône dans les rapports sexuels que vous avez ». Les compagnons dirent : « Ô messager de Dieu, l’un de nous assouvit son désir et il est récompensé en cela ? » Il dit : « S’il l’avait satisfait dans l’illicite n’aurait-il pas commis un péché ? Ainsi, s’il l’assouvit dans le licite, il a en cela une récompense. » (5)

A notre époque, où la sexualité est complètement banalisée, nous avons perdu le sens de ce rapport intime qui est béni et récompensé dès lors qu’il est dans un cadre régi par Dieu. Le cheminement vers Dieu prend aussi son sens dans ce cadre qui fait partie de l’épanouissement spirituel de chacun d’entre nous.

Les rapports intimes contribuent à l’épanouissement des Hommes sur différents aspects et sont un besoin naturel et sain qu’il ne faut pas voir comme quelque chose de « mauvais », de « sale » ou ne servant qu’à la procréation et à la reproduction. Il est essentiel de mettre une bonne intention dans ces moments d’intimité, d’apprendre les invocations recommandées par notre bien-aimé prophète (bénédiction et salut sur lui) (6) 

La finalité de l’acte sexuel en islam est de rapprocher le couple de son Seigneur par un acte licite mais également de renforcer le couple. C’est un acte spirituel permettant aux époux de renforcer leur relation à Dieu au travers de la récompense divine et de renforcer leur relation à deux au travers de moments privilégiés qu’eux seuls connaissent, loin des regards.

Il est important de souligner ici qu’il est du devoir de chacun de préserver ces moments d’intimité en ne dévoilant pas sa vie sexuelle et en n’exposant pas publiquement ce qui se déroule en privé. Il est important de parler de la sexualité pour se renseigner, apprendre, comprendre, éduquer les générations à venir, en parler avec un spécialiste s’il y a des problèmes ou troubles de cet ordre et qui font que le couple va mal et souffre… Cela ne doit pas se faire pour d’autres raisons… En effet, le Prophète (bénédiction et salut  sur lui) a dit : « Certes, celui qui occupe le rang le plus mauvais auprès d’Allah au jour de la Résurrection, c’est l’homme qui divulgue les secrets de ses rapports intimes avec sa femme ». (7)

Ils sont un acte d’amour 

L’acte sexuel au sein du couple est un acte d’amour qui doit se faire de la manière la plus respectueuse. Jamais l’on ne devrait soumettre l’autre à un rapport qu’il ne désire pas, ni imposer des pratiques qu’il/elle ne souhaite pas. L’acte sexuel en islam élève et permet de cheminer vers Dieu comme cité ci-dessus, dès lors comment un acte fait dans l’intention de se rapprocher de Dieu peut-il être fait dans la violence, la contrainte ou le manque de respect ?

C’est un acte qui lie, un acte qui crée une proximité des cœurs par la proximité des corps. Un moment qui renforce l’amour, qui permet de montrer affection, tendresse, douceur… Un instant volé au temps qui permet de se « retrouver », de ressouder ce qui peut parfois être fragilisé, qui permet de désamorcer des conflits, des tensions…

Ils renforcent la relation

Avoir des rapports intimes est une occasion de renforcer la relation, si les animaux s’accouplent d’une certaine façon, il est pour les Hommes un moment qui se prépare. On ne va pas l’un vers l’autre de façon brutale et bestiale. Il y a dans cet acte, une bienséance à respecter et un respect des ressentis de l’autre. Ainsi, il y a un avant, un pendant et un après. Aucun de ces trois moments ne doit être négligé. C’est ainsi que l’on prépare ces moments d’intimité par des jeux de séduction qui ont entièrement leur place dans la relation maritale.

Les époux ont tout intérêt à prendre en considération ce moment en préparant un climat serein et apaisé pour se retrouver. Les mots, l’approche et toutes autres paroles ou gestes de tendresse sont un moyen de permettre un environnement propice pour se sentir bien.

Il est également important de s’apprêter pour l’autre, se faire beau/belle. Abdallâh ibn Salam rapporte que le Prophète, paix et salut sur lui, a dit : « La meilleure femme est celle qu’il t’est agréable de regarder …»  (8).  De même, Ibn Abbas, que Dieu l’agrée, a dit  « J’aime me parer pour ma femme comme j’aime qu’elle se pare pour moi, car Dieu Tout-Puissant a dit : « les femmes ont des droits équivalents à leurs devoirs, et conformément à l’usage »» (9)

Il est essentiel également de communiquer et d’entendre l’envie et le désir de l’autre. Les époux ont beaucoup à gagner à se parler et aucune gêne, honte ou jugement ne devrait exister entre eux. Les frustrations doivent être verbalisées, les envies exprimées de la manière la plus douce afin qu’aucun des deux ne soit vexé… Les mots et les moments doivent être choisis avec soin.

Nous pouvons conclure cet article, qui aborde un thème extrêmement important qui mériterait que l’on s’y attarde dans d’autres articles, en disant que la relation intime au sein du couple a toute sa place en islam, qu’elle est saine et encouragée par notre foi. Elle permet une élévation spirituelle, une bonne santé physique et mentale qui renforce l’union au sein du couple.

(1)Coran S.22, Verset 78

(2) Coran S.2, Verset 223.

(3) Coran S.2, Verset 223

(4) http://www.asma-lamrabet.com/articles/vos-femmes-un-champ-de-labour/

(5) Rapporté par Muslim

(6)  « Au nom de Dieu, Dieu éloigne de nous le diable, et éloigne-le de ce que Tu nous accorderas »

 بسم الله اللهم جنبنا الشيطان و جنب الشيطان ما رزقتنا

(7) Rapporté par Muslim

(8) Rapporté par Tabarani

(9) Rapporté par At Tabari

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page