Relations hors mariage, si on en parlait ?

Je me souviens étant jeune fille de cette phrase de mon père : «  ma fille, un homme qui te respecte, ne te fréquente pas, il vient frapper à ma porte » !

C’est plus tard en grandissant et en devenant moi-même mère que je pris conscience de ce que mon père, inquiet pour mes sœurs et moi, voulait dire. C’est en grandissant et en me rendant compte que parfois, même en plein milieu d’une ville, rôdent des loups, que je compris que mon père avait raison et que la meilleure chose que je pouvais faire pour moi-même était de me respecter si je tenais à être respectée des autres.

Nous entendons malheureusement de plus en plus de faits divers concernant la fornication et l’adultère. Il est évident que l’on ne peut généraliser en donnant aux hommes le rôle de loups et aux femmes celui d’agneaux. On ne tombe pas dans la fornication ou dans l’adultère seul, il faut être deux pour cela. Deux personnes qui pensaient pouvoir gérer les choses mais qui finalement sont allées trop loin…

J’écris cet article après avoir constaté plusieurs choses et également après avoir reçu le message d’une personne me demandant s’il lui était permis d’avorter après être tombée enceinte d’une relation hors mariage.

Cette demande m’a touchée et je me suis dit que pour en arriver à l’avortement, elle devait vraiment être en grande détresse mais loin de vouloir juger qui que ce soit car personne n’est à l’abri, cette demande m’a aussi choquée et je pense que nous ne parlons pas assez de ces sujets-là avec nos jeunes. La sexualité est encore trop taboue et nous n’osons pas nous exprimer sur le sujet alors que c’est une chose fondamentale et que cela fait aussi partie de l’éducation de nos enfants !

Je voudrais donc sensibiliser mes sœurs sur le respect qu’elles se doivent à elles-mêmes. Nous sommes des femmes et comme beaucoup de femmes nous aimons les compliments, nous aimons plaire et séduire. Parfois, le manque d’estime de soi ou de confiance en soi peut amener à être très sensibles à ce que l’on pense de nous et certaines femmes ont un réel besoin d’être rassurées sur l’amour qu’on leur porte ou sur le fait qu’elles puissent plaire. Mais nous sommes aussi croyantes et cette envie de compliment, ce besoin de plaire et de séduire sont réglementés et contrôlés justement par le fait que nous ayons la foi.

La croyante ne ressent pas le besoin d’aguicher les hommes, elle n’a pas besoin de se faire belle en sortant de chez elle dans le but d’être regardée et ainsi se conforter dans l’idée qu’elle plaît. Elle n’a pas besoin de poster des vidéos d’elle ou des photos sur les réseaux sociaux à la recherche de compliments sur son physique.

Non ! La croyante sait que la plus belle chose qu’elle a est le respect de sa personne, la crainte révérencielle de Dieu, la pureté de son cœur et de son corps.

Elle sait que le seul homme qui mérite qu’elle prenne soin d’elle et qu’elle fasse des efforts pour lui plaire n’est que celui qui lui passera la bague au doigt.

La croyante sait aussi que celui qui veut faire sa vie avec elle, qui craint Dieu, la respecte et n’accepte pas de la fréquenter hors mariage.

Il se responsabilise et va voir ses parents pour demander sa main, il prend ensuite soin de la rencontrer pour discuter et échanger sur le projet d’une vie ensemble en prenant soin d’avertir ses parents.

Il fait en sorte de ne jamais être en tête-à-tête avec elle ! Celui qui veut te fréquenter et te voir en tête-à-tête n’a pas compris qu’avec vous se trouvera le diable, et celui qui est prêt à te mettre dans une pièce avec le diable peut-il vraiment être l’époux qui te fera aller vers Dieu?

Le Prophète (Paix et Salut de Dieu sur Lui) n’a interdit les choses que parce qu’elles étaient mauvaises pour nous. Il ne parlait pas sous l’emprise de son égo mais bien par révélation de Dieu le Très-Haut. Et si ce hadith nous est rapporté, nous devons en tenir compte : « Chaque fois qu’une femme s’isole avec un homme qui ne lui est pas Mahram, le diable est leur troisième compagnon » (1)

Il ne tarde pas en discussions vaines et futiles, il va à l’essentiel. Il se confie à Dieu et lui demande de le guider à travers la prière de consultation lorsqu’il se sent confiant dans sa décision, il l’épouse, construit avec elle une vie de couple dans laquelle la sexualité a toute sa place. Une sexualité saine, reconnue et même essentielle à leur épanouissement.

Les hommes doivent prendre conscience du mal qu’ils se font et du mal qu’ils peuvent faire à une jeune fille lorsqu’ils entament avec elles une relation. Il est trop facile lorsque le mal est fait de rejeter la responsabilité sur l’autre. Trop simple après avoir mis une jeune fille enceinte de se détourner d’elle et de prendre ses jambes à son cou. Les hommes doivent se respecter également. Une relation de couple n’est reconnue de Dieu que lorsqu’elle existe à travers les liens sacrés du mariage.

Si un homme ne se sent pas capable d’assumer une vie de famille, une épouse et un foyer alors pourquoi se permet-il de vivre avec une jeune fille une vie sexuelle qui n’a lieu d’être que dans le cadre du mariage ?

Les jeunes hommes doivent savoir qu’une femme est un être sentimental et qu’elle est très sensible aux mots, aux compliments, aux attentions. Séduire une femme pour avoir un moment de plaisir puis s’en débarrasser n’est pas le comportement de celui qui cherche à cheminer vers Dieu. Celui qui cherche à préserver sa chasteté, Dieu lui rendra les choses faciles.

Il n’est pas évident aujourd’hui pour un jeune de ne pas céder tant on lui présente, chaque jour, de la sexualité banalisée à chaque coin de rue. Et c’est aussi pour cela qu’il est du rôle des parents d’informer leurs enfants, de les mettre en garde et de les aider à concrétiser le projet de mariage dès lors qu’ils en font la demande.

Quant au sujet de l’adultère, il est évident qu’un tel acte n’est pas banal et excusable. Et il vaut mieux se séparer lorsque cela ne va plus que de tomber dans l’adultère. Toutefois, je pense qu’il est intéressant de comprendre les causes qui font que l’on se tourne vers une autre personne que son conjoint. Que l’on sache qu’il est possible de l’éviter ! Comprenez bien que loin de moi l’idée de justifier quoi que ce soit mais je pense qu’il faut essayer de comprendre pourquoi certaines personnes tombent dans cet interdit. Nombreux sont les hommes mariés qui ne sont pas comblés dans leur vie de couple. Des hommes qui, par le mariage, cherchaient à préserver leur chasteté et qui quelques années plus tard, n’ont plus sous leur toit qu’une femme épuisée, fatiguée, irritée qui ne prend absolument plus soin d’elle mettant ainsi leur intimité et par là même toute leur vie de couple en péril et qui pousse ainsi son conjoint à aller vers une autre.

De même, il serait temps de comprendre qu’une femme mariée qui devient un meuble dans sa maison, qui ne reçoit plus d’amour et de compliments de son mari usé par son travail et qui, en rentrant le soir, passe des heures devant la télévision ne peut continuer à être heureuse et peut être sensible à une personne qui lui accorde ce que son époux ne lui accorde plus.

Le dialogue et la discussion doivent être le maître mot dans les moments difficiles que peut passer un couple. Chaque couple aura son lot de crises mais il faut comprendre que plutôt que de se détourner de son partenaire pour « aller voir ailleurs », il faut en temps de crise ne surtout rien faire que l’on pourrait regretter. Etre patient et discuter. Chaque crise ne peut qu’être bénéfique au couple si celui-ci sait en tirer des leçons et une occasion de s’améliorer et de renforcer les liens qui les unissent.

Les couples doivent mettre en œuvre tout ce qui est possible afin de vivre une union harmonieuse et épanouie où chacun donne et reçoit. Les efforts doivent perdurer avec les années : les compliments, la séduction, les attentions, la tendresse, l’affection, la sexualité n’ont lieu d’être que dans le cadre d’une relation reconnue par notre foi, qui n’est autre que le mariage. Et après cette union, les efforts doivent perdurer pour ne pas laisser l’autre se lasser et se détourner de son conjoint !

(1)Hadith rapporté par Ahmad

34 commentaires

  1. Salam aleykoum.

    Actuellement ça fait 6 ans que je sors avec une fille. On est devenu ce qu’on est, j’ai aujourd’hui 26 et elle 24 ans. On pense tout naturellement à officialiser notre union. J’ai honte de le dire mais on a péché trop souvent, et je regrette beaucoup, ça me ronge de l’intérieur d’autant plus que j’ai commencé la prière il y a 6 mois, et plus le temps passe et plus je me sens mal dans cette relation. Je sais qu’on est pas dans le droit chemin, qu’on a mal fait plein de choses,et par conséquent j’aimerais me séparer d’elle pour me reconcentrer sur moi-même et ma foi. Elle me dit de ne pas la quitter car justement c’est le fait d’officialiser qui nous fera sortir de ce cercle vicieux. Elle dit qu’elle va se mettre à la priere et se repentir aussi car elle regrette, et veut une relation licite désormais.

    Je ne sais pas quoi faire.

  2. Aleykoum salam

    Dieu accepte le repentir sincère de Ses serviteurs.

    Je ne peux pas vous dire ce que vous devez faire mais je peux vous conseiller comme une soeur le ferait pour son frère.

     » Parlez-en à vos parents, mariez-vous et officialisez votre union, repartez sur de bonnes bases et ne dévoilez pas vos péchés « .

    Que Dieu vous facilite et vous préserve de tout mal.

  3. Paix à vous. A quand un sujet sur le mariage interreligieux entre un Musulman et une Chrétienne ? Bien que celui-ci soit permis, il est très difficile de trouver sur le net ou ailleurs comment le mettre en pratique concrètement. Savoir si les conditions de validité sont les mêmes que pour un mariage intra-religieux Musulman, savoir comment les Compagnons (Que Dieu les agrée) ont procédé par exemple etc, etc, etc…?

  4. Assalam Khadija je me nomme Ahmed Baba Traoré ,je viens du Mali habitant de la première Région. Ma sœur vos soutiens spirituel et morale ont une grande importance pour le rappel aux jeunes musulmans d’aujourd’hui que Dieu vous récompense de votre bienfait de la vie

  5. Plus de 14 000 vues sur le sujet…
    Le sujet intéresse, peut-être pas tant au niveau du péché lui-même qu’à la façon de s’en prémunir ou de s’en repentir.
    Merci de l’avoir abordé.
    Que Dieu Agrée.

  6. Paix à vous Mme Khadidja.
    Vous qui avez le courage et la sincérité d’aborder le sujet de la sexualité, aspect à part entière du Fils d’Adam et donc a fortiori du Croyant humain, pouvez me dire si on possède dans nos références, des éléments d’information qui nous permettent d’orienter nos motivations vis-à-vis de celle-ci ?
    Je pose cette question parce que la sexualité en Islam est souvent abordée sous l’angle de la définition de son cadre réglementaire et de la modalité possible d’expression de celle-ci, mais quasiment jamais, à ma connaissance, sous l’angle de l’intention qui doit en motiver le passage à l’acte.
    Doit on concevoir le rapport sexuel uniquement dans le but d’assouvir certains instincts physiologiques dans un cadre réglementaire préservatif?
    Doit on uniquement motiver l’acte sexuel par la volonté de donner naissance à un être ?
    Dispose t-on d’éléments d’informations à ce sujet dans Le Coran, la Sounnah Prophéto- Mohamétique, Paix et Salut à Lui, dans les dires de certains Compagnons, que Dieu les Agrée etc… qui nous permettent d’orienter et/ ou de revoir nos intentions vis-à-vis de celle-ci ?
    Dans la religion d’où je viens, le Catholicisme, le sexe et la sexualité sont perçus comme des éléments pouvant faire l’objet d’un sacrifice ministériel de renoncement définitif effectué en vue de plaire au Tout Miséricordieux et de Lui démontrer son attachement suprême.
    Que nous dit l’Islam par rapport à ça?
    Sans intention claire, l’acte est difficilement envisageable seul ou en couple sans se sentir sale et animal.
    Pouvez-vous m’éclairer, vous ou d’autres, sur ce sujet svp ?

    1. https://www.youtube.com/watch?v=9xSlZV3LofI&list=PLZu7S6XH5h9d7Hn54ODWdr4pv9W6egYvC&index=211

      https://www.psm-enligne.org/famille/le-couple/1152-lepanouissement-sexuel-clef-de-reussite-dun-mariage

      https://www.youtube.com/watch?v=T66uJFLsftQ

      Quelques liens pouvant aider à comprendre la finalité des relations intimes dans un couple uni devant Dieu. Une élévation spirituelle, un épanouissement et un besoin naturel  » sain  » .

      Et il doit certainement existé d’autres écrits sur ce sujets et autres vidéos…

  7. selem aleykoum mes frères et sœurs .

    Cela fait maintenant 2 ans et demi que je suis en couple avec un garçon, je suis peut être jeune pour une relation qui dure déjà depuis deux ans car j’ai 18 ans, mais nous voulons sincèrement depuis le début de cette relation nous marier (religieusement) le fait d’être dans le haram nous dérange énormément .. (il faut savoir que mon homme a 20 ans)

    Seulement le problème était mon âge (j’avais 15/16 ans quand j’ai commencer à le fréquenter) mais aussi le fait qu’il soit franco algérien …
    au jour d’aujourd’hui j’ai peur de la réaction de mon père j’ai peur de le décevoir même si mon copain partage tout de même mes origines, il est circoncis, et musulman hamdoulilah, mais une partie de lui restera française et j’ai peur que se soit comme cela que mon père le vois …

    maintenant je me demande si se marier religieusement maintenant avec lui est possible ou bien le fait d’avoir eu une relation hors mariage à « tout gâcher »?

    merci d’avance pour vos réponses

  8. Aleykoum salam

    En France, le mariage religieux n’étant pas reconnu, il est essentiel de se marier civilement aussi.

    Je ne suis pas spécialiste du mariage d’un point de vue religieux mais pourquoi tout serait gâché ?

    Entre la décision de vous marier et celle de rester dans une relation illicite qui engendre la fornication et la colère de Dieu, le choix est vite fait.

    Seulement vous êtes la seule vous ainsi que votre “petit-ami” à devoir prendre cette decision !

    Vous pensez que votre père ne l’acceptera pas mais tant que vous n’aurez pas parlé à votre père à cœur ouvert, vous ne saurez jamais ce qu’il en pense.

    Que Dieu vous facilite et éloigne de vous tout mal. Puissiez-vous trouver la paix dans cette relation qui vécue dans l’illicite ne pourra pas vous être bénéfique.

    Et surtout faites la prière de consultation et invoquez abondamment Dieu.

  9. Paix à vous chère Khadija.
    Merci à vous pour votre partage de liens que je consulterais très rapidement si Dieu Veut.
    Que Dieu Agrée.

    Pour ma petite soeur qui a la sincérité et le courage de nous présenter la problématique très intime qu’ elle rencontre, je souhaite vous exposer mon point de vue qui ne représente que ce qu’il n’est.
    Personnellement, je crois très peu au parcours linéaire parfait, exempt de toute faute commise tout au long de sa vie.
    Le Fils d’Adam, Paix à Adam, peche, se repent, se purifie et avance.
    Dieu Sait Mieux.
    Ce point de vue n’engage que moi évidemment.
    Je pense que chacun d’entre nous est éprouvé par le bien comme par le mal qu’il peut rencontrer.
    L’amour entre deux êtres humain est une belle chose et une bonne chose.
    Cependant, pour que celui-ci puisse être purifié et conforme aux Injonctions Divines, il doit assurément respecter certaines indications.
    Le mariage en est une.
    Je pense également que Dieu Aime notre Repentir sincère à Lui, Exalté et Glorifié Soit Son Nom et qu’Il nous Enjoint à nous purifier sans cesse afin de nous rapprocher de Lui, Exalté et Glorifié Soit Son Nom.
    Ainsi, se marier devant Lui, Exalté et Glorifié Soit Son Nom, afin de purifier et d’espérer recevoir Sa Bénédiction pour la relation que l’on entretient avec l’être qu’on aime, constitue, à mes yeux, une superbe forme de Repentir Sincère Ambitieux.
    « Je ne me contente pas simplement d’arrêter la commission du peche que j’effectue, mais j’ambitionne aussi de transformer cette relation en générateur de bonnes actions auprès du Tout Miséricordieux afin qu’elle puisse venir témoigner en ma faveur Le Jour de La Résurrection.
    Quelle Belle ambition !!!!
    Pour cela, comme vous l’a indiqué gracieusement notre Sœur Khadidja, que Dieu l’agrée, le Prophète, Paix et Salut à Lui, nous a indiqué tout un ensemble de précieux conseils à suivre afin de parfaire cette tentative.
    La Prière de Consultation Divine « Salatoul istikhara » en Arabe si je ne m’abuse, en est un.
    Pour revenir, à la francite reprochée par Votre Papa à votre bien aimé, sachez qu’aux yeux de l’Islam, elle ne constitue en soi ABSOLUMENT aucun obstacle pour une telle entreprise, bien au contraire!
    Peut-être que Votre Papa, que Dieu l’Aide, a besoin aussi de progresser spirituellement et de se purifier d’avantage afin de se rapprocher Lui aussi de Son Créateur, Exalté et Glorifié Soit Son Nom.
    Aux yeux de l’Islam, être Français, Arabe, Chinois, Sud Africain, Argentin, Indien ou autres ne constitue pas UNE TARE en soi, bien au contraire, c’est une richesse !!!
    Dieu nous Informe Qu’Il nous A Créé en peuples différents afin que nous nous rencontrions et que nous échangions.
    Si Dieu nous Informe de cela, qui peut donc décemment et légitimement reprocher à l’autre d’être qui Dieu A Voulu qu’il soit et dont Il nous A Informé, Exalté et Glorifié Soit Son Nom?
    Comme nous l’a indiqué Notre Noble Prophète, Paix et Salut à Lui, la valorisation de l’être humain auprès de Dieu, Exalté et Glorifié Soit Son Nom, ne relève que de Sa Crainte Reverentielle, de sa piété si vous préférez, « At Taqwa » en Arabe si je ne m’abuse.
    Pour résumer, je souhaiterais donc vous inviter à vous attacher aux Critères de Dieu, Exalté et Glorifié Soit Son Nom, indiqués par Son Dernier Prophète, Paix et Salut à Lui, et à ne plus réfléchir qu’en terme de Repentir, de Purification, de Transformation Bénéfique, Salutaire et Ambitieuse.
    Dieu Sait Mieux Évidemment.
    Laissez vos péchés derrière vous quelqu’en puissent être leur taille et ne les laissez plus d’avantage vous retarder dans votre vocation à cheminer et à vous rapprocher de Votre Créateur, Exalté et Glorifié Soit Son Nom.
    C’est uniquement pour L’ Adorer qu’Il, Exalté et Glorifié Soit Son Nom, vous A Créé.
    Courage, sincérité, abnégation et persévérance chère sœur.
    Ne baissez pas les bras et battez vous pour vos ambitions louables et salutaires !
    Remettez-vous en à Dieu, Lui Seul, Exalté et Glorifié Soit Son Nom, Connaît ce qui est bon pour nous tous, vous y compris bien sûr.
    Soyez Vraie et n’abandonnez jamais.
    Notre vie, notre âme, tout notre être n’appartiennent qu’à Dieu Seul et Unique et c’est à Lui, Exalté et Glorifié Soit Son Nom, que nous faisons TOUS retour sans exception aucune.
    Qu’Il nous Aide tous, Exalté et Glorifié Soit Son Nom!
    Courage.
    Dieu Sait Mieux.

  10. Paix à vous chère Sœur.
    Merci pour votre réponse et votre partage.
    Ce que j’en retiens, au delà de certains schémas reçus habitant certains inconscients qu’il faut impérativement déconstruire, c’est qu’il faut vivre sa sexualité comme un élément à part entière de sa spiritualité et donc peut-être respiritualiser sa sexualité afin qu’elle puisse a la fois nourrir son cœur temporellement et témoigner plus tard en faveur du Croyant ou de la Croyante.
    Il faut peut-être aspirer au SEXE TRANSCENDENTAL qui nous rapproche de Notre Seigneur, Exalté et Glorifié Soit Son Nom.
    Le Christianisme, j’en parle parce que j’en viens, laisse souvent des traces très profondément ancrées dans l’inconscient.
    Pour certaines d’entre elles, elles interfèrent encore avec l’épanouissement spirituel du Nouveau Venu.
    Dans le Christianisme, on oppose souvent sexualité et spiritualité, comme quoi le sexe serait une tare, un attribut honteux dont il faudrait absolument réduire son rôle au plus strict nécessaire, réduire son rôle uniquement au besoin de reproduction de l’espèce.
    D’ailleurs le voeux de chasteté chrétien s’inscrit totalement dans cette perception.
    Dans le christianisme, le sexe est quasiment vu comme une malédiction.
    Ainsi, d’après celui-ci, pour plaire à Dieu et espérer incarner un certain archétype spirituel, on devrait y renoncer totalement!!!
    Ce dilemme posé au Croyant Aspirant, qui ne provient pas de nul part, tente de coloniser certains esprits qui devraient pourtant s’en sentir totalement inconcerné !!!
    J’invite donc chacun à la plus grande vigilance quant aux idées reçues et je les invite à éviter d’importer en son intimité propre n’importe quel concept venu d’endroits où les problématiques posées ne sont pas censées nous concerner en premier lieu, tout du moins, pas de cette façon.
    Dieu Sait Mieux.
    Restez vigilant(e)s chers frères, chères sœurs.
    Ne nous surconcernons pas pour des éléments qui ne relèvent pas de nos références spirituelles.
    Ne nous contaminons pas volontairement ou pas, consciemment ou pas, avec des maladies que d’autres rencontrent et dont ils souffrent peut-être encore inconsciemment.
    Protégeons nous.
    Appréhendons celles-ci avec vigilence et prudence.
    L’excès répond à un autre excès de façon quasi symétrique.
    Ne nous enfermons pas dans un schéma où nous n’avons aucune raison de nous y positionner.
    L’idée d’un avant, d’un pendant et d’un après l’acte sexuel, est à mon sens également très importante.
    Elle éloigne du sexe bestial, réduit à la simple dimension physiologique et elle éloigne aussi du petit égoïsme sexuel auquel certains ou certaines pourraient être tenté(e)s de succomber.
    En tout cas, merci pour le partage et pour les références citées à l’appui.
    La question mérite sûrement d’être d’avantage creusée.
    Dieu Sait Mieux.

  11. Salam merci pour se partage…
    Je suis dans une situation qui est très difficile.. cela fait 2ans que je fréquente quelqu’un et nous avions pour ambition de nous marier, cependant je ne peut plus rester dans cette relation haram mais il n’est pas prêt ( financièrement..) pour se marier et me dit d’attendre qu’il ai une situation mais comment puis-je attendre encore.. combien de temps.. j’ai peur que ça ne prenne trop de temps et que je perdure dans cette relation illicite je ne sais pas quoi faire..

    1. Que Dieu vous facilite Lina

      priez Dieu de vous aider à  » officialisez votre union » et permettre que la situation financière ne soit plus un frein.

      Des solutions existent surement mais vous devez avec vos familles respectives en parler et chercher comment vous pouvez avancer et sortir d’une relation confuse vers une relation saine et bénie de Dieu.

      Dieu facilite à celui qui préserve sa chasteté pour Lui plaire… Priez le et patientez.

  12. Selem, j’aimerais savoir bon moi je n’ai jamais fait quelque chose El hamdoulillah mais j’aimerais quand même savoir.
    Je sais que avoir des rapports sexuels avant le mariage c’est haram et c’est un des grands péchés mais si deux personnes sont en couple depuis leurs jeunesses mais qu’ils ne sont pas marié et ils savent qu’ils vont terminer ensemble, ils ont le droit d’avoir des rapports, parce qu’ils savent qu’ils vont terminer jusqu’au mariage ensemble ou c’est aussi un péché ?

  13. Aleykoum salam

    Rien, absolument rien ni personne ne peut prédire ce qui arrivera et l’on ne peut pas savoir si être en couple aujourd’hui avec une personne nous amènera au mariage et à vivre ensemble toute une vie.

    Les relations hors mariages d’un point de vue religieux ne sont pas permises même si l’intention du mariage est là… Une femme et un homme ne deviennent  » licites » l’un pour l’autre que parce que justement, il y a mariage et pas seulement « intention de mariage » et/ou « bonne volonté ».

    Ce sujet est malheureusement très peu traité auprès de nos jeunes et beaucoup de fausses idées circulent. Je vous remercie Ramla pour cette question qui nous l’espérons rendra les choses plus claires.

    Que Dieu vous facilite

  14. « vivre ensemble toute une vie » est de trop ici…
    La relaxion sexuelle est permise à partir du moment où il y a mariage.
    De là à dire que celui-ci durera toute une vie, on peut l’espérer certes, mais l’affirmer de manière aussi catégorique non!
    Dieu Seul Sait de quoi l’instant d’après sera fait…
    Dieu Sait Mieux Évidemment…

  15. Bonjour, je m’appelle Inès et j’ai 15 ans .
    Je connais un garçon depuis déjà 8 ans et ça fait 4 ans que je suis sincèrement amoureuse de lui mais je craignais de pêcher et d’aller en enfer si je sortais avec lui . Mais ça me faisais souffrir de ne pas lui avouer se que je ressent pour lui , en février je lui est donc avouer mes sentiments pour lui et il m’as expliquer que c’était réciproque depuis très longtemps également . J’ai donc pêcher et je sort maintenant avec mais je m’inquiète beaucoup . Même si je suis croyante , est ce que je vais aller en enfer ? Et imaginons que plus tard je veuille me marier avec lui , est ce que ça aggravera mon cas , car il n’est pas musulman ? Je n’arrive pas à en parler à ma mère mais ce que je sais c’est que d’après ma mère mes frères eux peuvent sortir avec des filles . Je suis très confuses ..S’ils vous plaît aidez-moi ..

  16. Salam Khadija,
    J’ai besoin de conseils. J’ai 30 ans je suis en âge de fonder une famille construire des choses et j’en ai envie. J’ai rencontré un jeune homme cela fait presque 2ans. Il vie seul moi chez mes parents. Convaincu depuis toujours que je ne pourrais être qu’avec un musulman comme moi je me suis trompée j’ai des sentiments pour cet homme qui n’est pas musulman. Je me sens perdue et attachée. Comment avancer ?! Aidez moi le temps passe et je sui terrorisé. Comment faire accepter cela ceux qui m’arrive et comment rendre tout le monde content.

  17. Paix à toi Inès.
    Assalamou ‘alaykoum wa Rahmatoullahi wa Barakatouh.
    Pour commencer, serait bien prétentieux, arrogant, effronté voire bien pire encore, celui ou celle qui prétendrait savoir ce qu’ il adviendrait de chacun de nous après sa mort.
    Dieu Seul le Sait !!!
    Que Dieu nous Aide !
    Que Dieu nous Pardonne nos pechés, nous Purifie, nous Rapproche, nous Accorde à tous Sa Félicité Dernière !!!
    Dieu Sait Mieux Évidemment…
    Le fait d’aimer, d’être amoureuse, de vouloir faire sa vie avec quelqu’un n’a rien de répréhensible en soi.
    Dieu Sait Mieux Évidemment…
    Ce qui peut être d’avantage préjudiciable, en revanche, est peut-être le fait d’inverser certaines étapes.
    Mariage d’abord, consommation charnelle ensuite et non l’inverse, surtout pas !!!
    Tu as 15 ans, tu es encore jeune et visiblement très amoureuse.
    C’est bien !
    L’ Amour est un Excellent Sentiment, il peut transcender l’individu!
    Reste Amoureuse!!!
    En revanche, Il ne faut pas que Celui-ci, Cet Amour, ne vienne t’aveugler, te précipiter, ni dans tes choix d’aujourd’hui, ni dans leur traduction pragmatique immédiate.
    L’Amour peut se traduire par la patience aussi…
    Dieu Sait Mieux Évidemment…
    Il existe un certain « Comment faire »…
    Dieu Sait Mieux Évidemment…
    Je ne t’invite pas du tout ici à renoncer à Ton Amour, non, surtout pas, non !
    Si Dieu Veut, Celui-ci sera peut-être le Grand Amour de ta vie et se traduira peut-être aussi par un mariage heureux pour l’éternité!
    Que Dieu vous y Aide et vous en Facilite la réalisation!
    Je t’invite simplement, si tu aimes réellement cette personne, si tu penses sincèrement à te marier puis à avoir des enfants avec par la suite, à patienter…
    Patiente dans le Bien, patiente dans le Licite…
    Demande à Dieu de t’Aider, demande à Dieu de Bénir, de Faciliter votre future union devant Lui, Exalté et Magnifié Soit Son Nom, s’ Il Le Veut.
    Demande Lui de vous accorder à vous deux le Meilleur pour la vie d’ ici et pour La Vie Dernière !
    Demande-Lui mais conforme-toi aussi dans le même temps à Ses Prescriptions.
    Si tu ne connais pas encore Ses Prescriptions, apprends-les !
    Tu n’es pas toute seule sœurette !
    Tu as toute une Communauté de Foi qui est prête à t’aider si tu la sollicites mais avant tout, demande à Dieu!
    Demande encore et toujours à Dieu dans toutes les affaires qui te concernent aussi bien pour ici-bas que pour La Vie Dernière évidemment…
    Demande Lui, Exalté et Glorifié Soit Son Nom, encore et toujours…
    Réunis toutes les conditions nécessaires de ton côté.
    Reste dans le Bien, reste dans la conformité aux prescriptions que Dieu nous Ordonne en de pareil cas et persévère…
    Il y aurait tant de choses à dire sur le sujet…
    Si tu aimes cet Homme, si tu lui veux du bien, tu dois l’inviter aussi à faire de même, il en va du bonheur, de la réussite de votre futur commun !!!
    Pourquoi ne pas ambitionner l’Agrément Divin pour vous deux, ne pas ambitionner non plus de vivre ensemble éternellement heureux au Paradis?
    Qu’est-ce qui vous y empêche ?
    Reste dans le cadre de La Loi Divine, Celui-ci te protège et te protégera toujours si Dieu Veut !
    Ne vous isolez pas non plus à l’abri des regards tous les deux!!!
    Faîtes les choses dans l’ordre.
    Respectez-vous!
    Honorez-vous!
    Préservez-vous!
    Dieu Sait Mieux Évidemment…
    Pendant ce temps d’attente, qu’est-ce qui t’empêche, à Toi ou à d’autres, d’enseigner La Foi, Ses Préceptes, Ses Principes en Islam, à ton futur mari si Dieu Veut?
    Pourquoi perdre du temps de ce côté-là ?
    Préserve-toi, préserve-le, préservez-vous dans l’attente de pouvoir concrétiser enfin votre futur mariage si Dieu Veut.
    Quant à la question que tu soulèves concernant l’inégalité de traitement dont tu fais l’objet vis-à-vis de tes frères, sache notamment qu’en Islam, il n’y a pas du tout de distinction de sexe entre individus quant aux interdictions qui touchent les relations hors mariage.
    Ce traitement très sexiste, très injuste, très machiste d’ailleurs provient sûrement de la culture géographique d’origine, de l’éducation, du milieu, de l’environnement social aussi de tes parents, mais à coup sûr, il ne provient pas de l’Islam Lui-même, non !
    Sûrement pas !
    Dieu Sait Mieux Évidemment…
    Apprends à bien distinguer, mais aussi à bien hiérarchiser, les deux:
    Préceptes Islamiques d’une part, Héritage Culturel parfois partiellement biaisé spirituellement de l’autre.
    Lorsque peuvent apparaître des contradictions entre les deux, alors Seuls Les Préceptes Islamiques l’emportent sur les injonctions culturelles infondées formulées par ailleurs.
    Dieu Sait Mieux Évidemment…
    Courage Petite Soeur.
    Continue à t’interroger et à interroger autant que nécessaire…
    Que Dieu t’ Aide !
    Dieu Sait Mieux Évidemment…

  18. Pour ce qui concerne l’Homme que vous aimez, vous ne précisez pas de quelle confession religieuse Celui-ci se revendique t-il actuellement.
    S’il est Chrétien, rassurez-le.
    Il ne s’agit pas pour lui de  » changer de Dieu », que Dieu nous Préserve d’une telle pensée !
    Il ne s’agit non plus pour Lui, l’Homme que vous aimez, de rejeter la Prophétie de Jésus, Paix à Lui, ni de renier Sa Mère Marie La Vierge, Paix à Elle, Meilleure parmi Les Meilleures des Femmes qui ont vu le jour sur Terre !
    Dieu Seul Connaît Le Rang Véritable de Marie, Paix à Elle, auprès de Lui, Exalté et Glorifié Soit Son Nom.
    Il s’agit plutôt pour l’Homme que vous aimez de purifier son Monothéisme Personnel, de reconnaître, dans un premier temps, l’Intégralité de la Prophétie, de la Messagerie que Dieu, Exalté et Glorifié Soit Son Nom, A Envoyé sur Terre à l’Etre Humain jusqu’à Son Ultime Prophète Messager qu’est Mohammed, Paix et Salut à Lui.
    Il est très très important de ne pas se méprendre sur ceci !
    Dieu Sait Mieux Évidemment…
    Cette démarche peut potentiellement vous apporter beaucoup plus que vous ne pouvez l’imaginer à l’heure actuelle, à l’un comme à l’autre, pour ici-bas mais surtout aussi pour après…
    Dieu Sait Mieux Évidemment…
    Si son prénom ne contredit en rien les préceptes de l’Islam ne cherchez pas à le lui faire en changer.
    Rien ne l’y oblige, bien au contraire même !
    En effet, d’après Notre Mère Spirituelle ‘Aicha, que Dieu l’ Agrée, une des femmes du Prophète, Paix et Salut à Lui, Celui-ci, Paix et Salut à Lui, ne changeait les prénoms des Nouveaux Venus à La Foi que dans des circonstances bien particulières.
    Inspirez-vous de Son Exemple, Paix et Salut à Lui, Il, Paix et Salut à Lui, nous A Eté Envoyé par Dieu, entre autres, pour cela !
    Dieu Sait Mieux Évidemment…
    Respectez les Parents de l’Homme que vous aimez.
    Honorez-Les !
    Il ne s’agit pas ici de leur voler leur fils mais bel et bien plutôt d’ apporter bonheur et mélioration à Celui-ci pour cette vie et pour La Vie Dernière.
    Expliquez-leur aussi en quoi consiste cette démarche spirituelle.
    Rassurez-les !
    Invitez-les même, eux aussi, à faire de même s’ils le désirent.
    Le Message que Dieu, Exalté et Glorifié Soit Son Nom, A Envoyé à l’Humanité Toute Entière les concerne eux aussi bien évidemment, alors pensez à eux aussi !
    Ne les rejetez pas !
    Courage, patience, persévérance…
    Que Dieu vous Aide et vous Assiste !
    Que Dieu les Guide à Lui, Exalté et Glorifié Soit Son Nom!
    Dieu Sait Mieux Évidemment…

    1. Assalamou ‘alaykoum wa Rahmatoullahi wa Barakatouh. Serait-il possible de communiquer avec vous Khadija un échange via e-mail whatsap Snapchat n’importe?

  19. Bonjour, je suis en couple depuis plus d’1 an avec une fille. On a pensé à se séparer pour éviter l’illicite. Nous n’avons jamais commis l’acte irréparable Alhamdoulilah. Cependant on est passé du statut de
    « couple » au statut de « fiancés » car on a envie de patienter jusqu’au mariage. Cela en se donnant des règles fixes comme ne pas se voir uniquement à deux, ne pas parler de sujets sexuels…
    J’aimerais savoir si se fixer des barrières comme celle-ci et changer le statut de couple à fiançailles avec l’accord des parents est une bonne chose ?

    1. Aleykoum salam

      Dieu sait mieux mais je pense que c’est surtout le statut que vous donnez au mot «  fiançailles » qui est important. Et surtout ce que vous vous autorisez ou pas de faire en étant simplement « fiancés ».

      Etre « fiancés » n’est pas être mariés mais à mon sens et ce n’est que mon simple avis, cela peut permettre de vous « protéger » de commettre ce qui déplaît à Dieu et peut vous aider à avancer dans votre projet. Si vos parents sont au courant et bénisse ce futur mariage, c’est une bonne chose.

      Néanmoins cette période de « fiançailles » ne doit pas s’éterniser 😉

      Wallah a3lam

  20. Assalamu3alaykoum,
    Avant tout merci d’avance de prendre le temps de me lire. Je suis une femme mature divorcée avec 3 enfants reconvertie à l’islam depuis l’âge de 19 ans mais ayant délaissée ma pratique depuis mon divorce d’un mariage de 17 ans. Dans ce cadre, j’ai fréquenté un « frère  » depuis 1 an aujourd’hui et que Dieu me pardonne nous avons eu une relation suivie et illicite pendant tout ce temps. Ayant pratiqué assidûment auparavant je me sentais mal de continuer cette zina en sachant que lui priait et ça ne le dérangeait absolument pas. Al hamdoulillah avec ce confinement je suis revenue vers Allah et j’ai repris ma Salat et Allah m’a permis de jeûner cette année. Ce frère ne m’encourage en rien dans ce retour à cette licité et envisage qu’on reprenne nos affaires illicites une fois ce confinement passé. Seulement mon Tawba m’empêche de retourner vers ce haram et j’ai tenté par tous les moyens de faire Nassiha à ce frère mais c’est comme si il est aveuglé par ses passions et me rejette en se refermant dès que j’aborde le sujet d’un retour à une licité par un mariage religieux au moins. Je suis mal parce-que les sentiments se sont installés mais ma Taqwa m’a poussé à lui poser un ultimatum. Resté lettre morte…. Allah me montre je pense par son rejet de sortir de l’illicite qu’il n’est certainement pas bon pour moi. Je devrais être fière de tenir à ma pureté et à mon Tawba mais je crains de craquer de nouveau parce-que nous tenons l’un à l’autre. Je suis un peu écœurée de finalement avoir été certainement prise pour un objet sexuel. Wa Allahou a3lam. Je pense avoir fait le bon choix même si je suis malheureuse.
    C’est pourtant simple mais tellement compliqué quand le coeur ne veut pas oublier.
    Metci pour les conseils.
    Wa salamu3alaykoum.

    1. Aleykoum salam

      Je pense que vous avez vous-même déjà une bonne partie de la réponse à ce dilemme. Si cette personne tient à vous et craint son seigneur, votre demande d’officialiser le mariage serait une bonne chose pour laquelle il n’hésiterai pas une seconde.

      La fornication est un péché grave, votre cœur lui est précieux, votre âme éternelle auprès de Dieu mérite que vous en preniez soin.

      Votre cœur ne peut pas oublier, les sentiments sont peut-être présents et ça peut se comprendre, néanmoins plus vous vous rapprocherez de Dieu, plus vous saurez que le seul digne d’être aimé n’est autre que Dieu.

      Personne qu’il soit homme ou femme devrait se laisser aveugler par l’amour au point de perdre le vrai discernement : la vie n’est que passage, la mort est vérité, le jour de la rencontre de Dieu est vérité…. une relation illicite et des moments de plaisirs charnels ne valent pas une vie de regret et une éternité de remords.

      Vous valez mieux et vous le savez 🙂

      Que Dieu vous assiste et vous permette de vous entourez des bonnes personnes qui vous aident à gagner Son amour et Sa proximité.

      Courage

  21. Barakallahou fik, en effet mon for intérieur sait que j’ai fait le bon choix. Merci pour cette réassurance j’en avais besoin. Mon coeur est plus léger et je fais désormais do3as pour un mari pieux me tirant vers une vie meilleure pour la Akhirat.
    Qu’Allah vous garde et vous récompense pour faire apparaître sa lumière auprès de nos âmes parfois égarées.
    Un excellent mois de Ramadhan a vous, vos proches et notre oumma🤲🤲🤲
    Wa salamu3alaykoum.

  22. Bonjour,
    Je suis une jeune fille musulmane de 18ans et je vie à Paris, je connais un hommes qui vit en Normandie et qui vas se convertir à l’islam dès l’ouverture d’une mosquée(à cause du confinement) , nous étions juste amis jusqu’à ce qu’il m’avoue ces sentiments (hier) je l’aime aussi mais je lui ai dit qu’on devrait rester amis pour pas faire de pêcher, mais le fait qu’il soit loin nous empêche de faire quoique ce soit de mal de toute façon.. Nous sommes tout les deux pas encore prêt pour le mariage car on commence juste nos études… Et on pourra se voir et être proche seulement dans 2 ans, jme demandais donc si le fait de lui parler (par message) sachant qu’on ne se considère plus comme des amis est un pêcher ? Je peut pas parler de ça à mes parents, et j’ai besoin d’un conseil. Que puis je lui dire ou faire pour arranger les choses ?
    Et le fait d’être amis avec un garçon était un pêcher ou non ?
    Je vous remercie d’avance, barak allah fick.

    1. J’ai oublié de préciser qu’il n’a qu’un an de plus que moi donc lui aussi commence tout juste ses études et le mariage c’est pas possible avant 4ans au moin..
      (fatima)

      1. Salam Aleykoum Fatima

        Je ne saurai quoi vous répondre. Je pense qu’il est important que vous fassiez la prière de consultation. Vos échanges téléphoniques avec cette personne si le mariage ne peut se faire que dans 4 ans vont durer autant de temps sans aucune certitude de mariage ?

        Lorsqu’il y a à mon sens un projet de mariage, les échanges doivent concernés le projet de mariage, être brefs, concis et précis et ne pas durer dans le temps.

        La limite est tellement fine entre un prétendant au mariage et quelqu’un qui a long terme devient un petit-ami. Si vous tenez vraiment l’un à l’autre et que ce mariage doit se faire : se concentrer sur ses études, parler de ce projet à ses parents et éviter les nombreux contacts même par téléphone me semblent être plus sages. Cette personne attendra si elle souhaite vraiment faire sa vie avec vous sans avoir à se parler par téléphone quotidiennement.

        De même, imaginez que vos parents ne soient pas d’accord pour cette union ? Ne serait-il pas préférable de commencer par leur en parler au risque de souffrir tous les deux si d’un côté ou un autre, il y a un blocage des parents ?

        Dernière chose, vous ne connaissez cette personne que virtuellement ( c’est certainement une personne bien ) néanmoins qui peut vraiment savoir qui se trouve derrière un écran ?

        Attention quand même à tous ces points. Que Dieu vous facilite. Invoquez-le abondamment 😉

        WAllah a3lam

  23. Salam Alaykoum , je voudrais avoir un point de vue sur ma situation. Je suis maghrébine divorcée et j’ai rencontré un homme turc divorcé également. Nous avons dépassé tous les deux 30 ans. J’ai fais l’erreur de tomber dans la fornication mais j’espère sincèrement qu’il présente de bonnes intentions à mon égard. Au vu de l’échec de son précédent mariage, il présente des inquiétudes et voudrait prendre son temps avant de s’engager. Ce que je comprend. Cependant, je voudrais arrêter d’être dans le haram car cela me préoccupe fortement mais je n’ose pas aborder le sujet de peur de manquer de consistance. Pourriez-vous m’aider ? Dois-je lui en parler? Et comment? Dans mon cas, pensez-vous que malgré ce péché, je peux me repentir et repartir sur de meilleures bases avec lui? Je suis complètement perdue. Merci beaucoup

    1. Aleykoum salam

      La porte du repentir est ouverte et nous pouvons tous nous y présenter. Avec sincérité, regrets et volonté ferme de ne plus jamais retomber dans notre péché. Vous pouvez bien sûr vous repentir et repartir sur de bonnes bases 🙂

      Le fait que cet homme veuille prendre son temps par rapport à son premier mariage qui s’est mal déroulé et qu’il a des craintes est tout à fait compréhensible néanmoins et je vous demande d’excuser ma franchise, en quoi le fait d’avoir des relations intimes hors mariage avec vous peut être rassurant lorsque l’on sait la gravité de ce péché ? Lorsque justement on recherche à réussir son second mariage et que l’on souhaite la bénédiction de Dieu dans cette union ?

      Prendre son temps pour peut être mieux se connaître est une chose, avoir des relations sexuelles pour se rassurer d’être avec la bonne personne est un leurre !

      Le fait d’avoir divorcé et vouloir réussir son second mariage demande justement de se conformer complètement et entièrement à ce qu’Allah azawajal nous demande. Et préserver sa chasteté en fait partie.

      Je pense vraiment que beaucoup de femmes ont peur de perdre un « prétendant au mariage » et sont parfois capables de dépasser la limite pour garder l’homme qu’elles aiment. La fornication est interdite en islam et c’est un acte grave dont nous devons nous écarter comme la peste. Celui qui veut vraiment faire sa vie avec vous et qui craint son Seigneur fait les choses dans les règles de l’art.

      Dites-lui ce que vous ressentez et votre malaise face à votre situation. S’il a besoin de temps pour refaire confiance, prenez le temps dans le cadre réglementé par notre foi mais surtout ne vous isolez pas en tête à tête avec lui et faites tout deux confiance à Dieu. Beaucoup de second mariages sont réussis Elhamdollilah sans avoir à prendre du temps ni à se donner l’un à l’autre.

      Votre plus grande force pour réussir votre second mariage se trouvent dans les invocations, la confiance en Dieu et le fait de s’éloigner de tout ce qui peut empêcher la bénédiction d’un mariage.

      Que Dieu vous facilite, vous unisse à lui si c’est un bien pour vous deux et vous accorde le bonheur ici-bas et dans la vie dernière.

  24. Salam Aleykoum, je viens vers vous car je suis perdu. Je ne sais plus quoi faire pour me sortir de cette situation.
    Voilà je suis en couple depuis bientôt 9 ans avec celui que je considère comme mon mari. En effet, nous avons vécu ensemble plusieurs années depuis a l’âge de 20 ans jusque 24 ans.. puis je suis parti habiter dans le sud et il devais me rejoindre mais plusieurs problèmes ce sont poser et sa a été annulé mais bref, depuis j’ai repris mon appartement seule pour pas vivre dans l’illicite. Je tiens à préciser que nous nous sommes jamais mariés car quand nous nous sommes aimés nous n’étions pas du tout prêt psychologiquement à assumer une vie de famille. ( manque de confiance en soi, manque d’estime de soi donc probleme de confiance en l’autre ) et sa pour tous les 2. C’etait tres et trop passionnelle et nous nous disputions très souvent, ajouter a cela l’immaturité c’était des années tres difficile. Et moi je n’étais pas musulmane. Puis j’ai décidé de me convertir.. j’ai mis du temps a pratiquer vraiment ma religion j’ai dû déjà travailler sur moi et me faire confiance avoir plus d’estime de moi pour pouvoir m’investir plus. Voilà arrivé a presque 9 ans l’amour de ma vie a eu une leucémie.. je suis rester présente pour lui, et depuis toute ces années on a vécu et survécu a énormément de choses, dont la maladie de mon petit frère lui aussi a eu une leucémie mais Al Hamdoulilah il est gueri, il a eu des probleme de santé, l’eloignement physique ect..mais il n’y a jamais eu d’histoire de tromperie ni rien de tout sa et on s’aiment toujours malgré tout sa. Je suis sûr de vouloir cet homme suite a sa maladie j’ai décidé d’arrêter de coucher avec lui pour le protéger et me protéger car l’épreuve qu’on a vécu était tellement dure et j’ai voulu que dieu lui pardonne tout ces péchés «  grâce » a cette epreuve et qu’il reparte a neuf car on dit que la maladie et les epreuves nous purifie. Il a accepté et on a même pleurer de cette décision car c’est beau mais sa fais mal au coeur de ne plus etre proche. Et donc depuis j’attends de me marier, il n’est pas prêt parce qu’il n’a pas confiance en lui.. il a beaucoup de problèmes d’estime.. je fais tout pour l’aider mais c’est difficile. J’ai voulu le quitter car je ne peux plus attendre nous allons sur nos 30 ans. Mais je n’y arrive pas j’ai espoir qu’il guérisse je demande a dieu de l’aider, mais je souffre tous les jours de ne pas être proche de lui, on ne se voit que très rarement. Il a voulu aussi me quitter pour se recentrer sur lui et guérir avant de pouvoir avancer mais je lui ai demandé de ne pas le faire, que je voudrais qu’il guerisse auprès de moi, que je ferais tout pour l’aider.. il est encore sous chimiothérapie mais voilà j’me demande si il seras un jour guéri de ce mal être ( qui viens de son éducation) Allah wa3lem. Pour terminer nous avons le même projet de vie, La même envie d’avoir des enfants Si dieu nous le permets, la même vision de l’éducation, les mêmes envie, les mêmes passion enfin pas toutes mais certaines nous sommes aussi différents mais on se complète bien. Enfin peut être que vous ne pourrez pas forcément me conseiller mais sa m’a fais du bien de parler. Qu’Allah vous benissent toutes et tous. Et vous apportent amour et paix au seins de vos familles et de vos couples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer