Il était une fois un mariage

Qu’est-ce que 15 ans de mariage m’ont appris ?

Je dois dire, énormément de choses et pas toujours celles auxquelles je m’attendais. Et certainement que le chemin est encore long.

S’il y a bien une chose que je peux affirmer avec certitude, c’est que l’on pense savoir tant de choses et qu’en fait on ne sait pas grand-chose ! Mais ça on ne le sait qu’après…

Cette institution qu’est le mariage n’est pas chose facile tous les jours. Lorsque vous décidez de sauter le cap, c’est un peu comme sauter dans le vide ! L’inconnu effraie et pourtant on le fait. Le mariage est la relation humaine la plus étroite qu’il soit donnée à deux êtres de vivre, on pense souvent à ce que l’autre va nous apporter, on en oublie parfois tout ce que nous devons apporter à cette relation.

15 ans déjà et comme ma vision du couple a changé ! S’ils contribuent à l’épanouissement l’un de l’autre, les conjoints ne font pas tout. Quel bonheur pourra t’apporter une personne quand tu n’es pas heureuse avec toi-même ? Quel épanouissement pourra t’apporter une personne quand tu n’es pas au clair avec toi-même ? Quel amour pourra t’apporter une personne lorsque tu ne t’aimes pas toi-même ?

Faire reposer son bonheur sur les épaules d’un être humain est un leurre ! Sème le bonheur dans ton couple, il te reviendra. Change en toi ce qui te déplaît dans la relation et les choses changeront ! Travaille sur toi et invoque Dieu, Il est ton meilleur soutien dans les bons moments et dans les situations plus inconfortables.

Marteler les droits et les devoirs de l’épouse et de l’époux comme étant le secret d’un mariage réussi est également un doux mensonge ! Il faut bien plus qu’un cadre pour que les choses avancent dans le bon sens. Devrions-nous quitter le navire si l’un ou l’autre ne respecte pas ses devoirs ?

La relation qui existe au sein du couple est bien plus que droits et devoirs ! On ne fait pas les choses parce que nous y sommes obligés, nous le faisons parce que nous aimons. Et l’on ne peut « bien » aimer que lorsque l’on est en paix avec soi-même.

Entre théorie et pratique, il y a un bien grand fossé. Lire mille livres sur le mariage ne saura jamais garantir la réussite d’un mariage si les deux conjoints ne font pas les efforts nécessaires pour mettre en pratique les bons conseils. L’intention de départ est un élément essentiel ! Pourquoi et pour qui je me marie ? Qu’est-ce que JE vais bien pouvoir apporter à cet homme, à cette femme ? Nous avons trop souvent tendance à exiger, attendre, imposer que l’autre nous rende heureux-se, clamant haut et fort qu’il/elle doit faire ses devoirs et donner à l’autre ses droits !

Où sont donc, dans tout cela, les sentiments d’amour, de miséricorde, de compassion qui doivent animer le cœur de tout croyant ? Apprendre à donner avant de recevoir, déborder d’amour et le semer pour le récolter ! Être dans la capacité de s’adapter, se changer, se remettre en question ! Un long travail sur soi pour trouver la paix et la sérénité des foyers !

15 ans de mariage m’auront appris sur moi bien plus que sur lui ou sur les autres ! Combien de « vérités » à déconstruire pour me reconstruire et combien de larmes versées pour me réformer ! Combien de patience pour récolter les fruits ! Combien de prières faites à Dieu pour y arriver ! La relation de couple est un long fleuve secoué parfois de tempêtes et d’orages qui laissent place à une mer calme et à un ciel ensoleillé pour qui Le prie et Le met au centre de cette relation sacrée !

Aladin n’est pas venu sur son tapis volant, Blanche-neige n’a pas été emmenée par le prince, Cendrillon n’a pas chaussé son soulier de verre…mais qu’importe ! La réalité est qu’un couple qui s’en remet à Dieu n’a pas besoin de tous ces contes pour être heureux parce que leur histoire à eux ne se trouve pas dans un livre écrit par l’être humain mais dans un livre auprès de Dieu et leur histoire est merveilleuse parce qu’elle est écrite par Celui qui les connaît tous deux mieux que quiconque !

La certitude que l’on a envers Dieu est la plus grande des clés du bonheur ! Il a fait pour toi, le meilleur des choix, et te souvenir de cela ne peut que te pousser à te dépasser.

Si sauter le pas vous effraie, sachez que ça en vaut le coup. Avec ses hauts et ses bas ! Soyez toutefois certaines mesdames que l’homme parfait n’existe pas… et vous voulez que je vous dise : la femme parfaite non plus. L’important étant que vous vous trouviez parfaits à deux et peu importe ce qu’il se passe, aimez ce que vous êtes et le couple que vous formez sans jamais vous comparer ni penser que l’herbe est plus verte ailleurs… Ceci est également un doux mensonge. Chaque couple a ses difficultés, ses petits et grands bonheurs, ses moments de crises et ses moments de paix !

Invoquez Dieu abondamment, renouvelez vos intentions, faites les choses dans les règles de l’art et allez-y sauter !

Vous pouvez réussir votre saut !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page