La sincérité, la vertu pour bien agir

0
2998

Dieu, Gloire à Lui, dit dans le Coran : « Ô vous qui croyez, craignez Dieu et soyez avec ceux qui sont véridiques (sâdiqin) ».[1]

 « Quiconque obéit à Dieu et au Messager, ceux-là seront avec ceux que Dieu a comblés de Ses bienfaits : les prophètes, les véridiques (siddiqin), les martyrs et les vertueux. Et quels bons compagnons que ceux-là! ».[2]

« Ceux qui ont cru en Dieu et en Ses Messagers ceux-là sont les grands véridiques (siddiqoun) et les témoins auprès de Dieu. Ils auront leur récompense et leur lumière (…) ».[3]

Afin de bénéficier de la récompense et de la lumière divine, Dieu, Exalté soit-Il, nous enjoint à être sincères, à être véridiques, et fait de cette qualité la caractéristique d’une catégorie de personnes située juste après celle des prophètes.

Al-Qourtoubi explique que : « Siddiq (véridique) est une forme intensive qui dérive de sidq (vérité) ou de tasdiq (admettre comme vrai).[4] Le siddiq (véridique) est celui dont l’apparence et l’intérieur sont égaux, son comportement est identique qu’il soit seul ou en public. Le véridique est vigilant quant à ses intentions, ses actes et ses paroles.

Ainsi, la sincérité dans l’intention consiste à diriger celle-ci dans les œuvres d’obéissance, à rechercher l’agrément de Dieu, et nul autre, loin de tout artifice visant à plaire à une créature ou à recevoir les remerciements des gens. Le Prophète, paix et salut sur lui, nous explique que : «  Les actes ne valent que par les intentions et à chacun selon son intention (…)».[5]« Quand le serviteur accomplit de bonnes œuvres, les anges satisfaits relèvent les feuillets des actions cachetés vers Dieu. Cependant, exposés devant les Mains de Dieu, Gloire à Lui, Il dit : “Jetez ces feuillets, car ces actions n’ont pas été accomplies dans le but de Me plaire“ ».

La sincérité dans la parole exige du croyant de ne tenir que des propos vrais et de s’écarter du mensonge. Le Prophète, paix et salut sur lui, nous exhorte à cela : « Soyez véridiques car la véracité conduit au bien, le bien conduit au paradis, et l’homme ne cesse d’être véridique et de rechercher la véracité jusqu’à ce qu’il soit inscrit parmi les véridiques auprès de Dieu; et évitez le mensonge car le mensonge conduit à la débauche, la débauche conduit à l’enfer, et l’homme ne cesse de mentir et de rechercher le mensonge jusqu’à ce qu’il soit inscrit parmi les menteurs auprès de Dieu ».[6]

Quant à la sincérité dans les actes, il convient au croyant d’accomplir des œuvres conformes à ce qui est en son for intérieur tel que Dieu l’évoque dans Son Livre : « Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certains d’entre eux ont atteint leur fin, et d’autres attendent encore; et ils n’ont aucunement varié dans leur engagement ».[7]

La sincérité est une qualité qui se travaille. Abdessalam Yassine évoque dans son œuvre « La révolution à l’heure de l’islam » deux vertus, précédant cette dernière, auxquelles il convient de s’attacher afin de faire partie des véridiques.

La bonne compagnie et le groupe

 Dieu et Son Prophète, paix et salut sur lui, nous recommandent de fréquenter les gens véridiques, les gens attentifs au rappel, les bons compagnons car ceux-là peuvent nous aider à perfectionner notre sincérité.

« Ô vous qui croyez ! Craignez Dieu et demeurez avec les gens sincères ».[8]  

« Tiens-toi résolument avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, cherchant Sa Face.  Et ne laisse pas tes yeux se détacher d’eux [pour aller] à la recherche des vanités de ce monde.  Et n’obéis point à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre rappel, qui suit ses propres passions et qui a dépassé toutes les limites ».[9]

Le Prophète, paix et salut sur lui, a dit : « Chacun a la même intensité de foi que son ami le plus intime. Choisissez donc vos amis avec soin ». [10]

Le rappel de Dieu

Ce concept est large et peut englober entre autres les notions d’évocation, la prière, la récitation du Coran, le souvenir de Dieu, la fréquentation des assises de foi et l’invocation. Ainsi, nous devons nous nourrir spirituellement à travers ces différents actes d’adoration avec espoir que les fruits jaillissent sur notre comportement, en l’occurrence sur notre sincérité. Le rappel de Dieu est semblable à des graines que l’on sème. Celles-ci nous permettent de nous souvenir de Dieu lors des moments de faiblesse ou de tentations tel que l’évoque Dieu, Gloire à Lui, dans Son Livre : « Ceux qui pratiquent la piété, lorsqu’une suggestion du Diable les touche, se rappellent (tadhakaroun) et les voilà devenus clairvoyants ».

Que Dieu nous permette d’être sincères, de fréquenter les gens sincères ici-bas et d’être parmi les sincères auprès de Lui.

 


[1] S9, V119

[2] S4, V69

[3] S57, V19

[4] Tafsir d’al-Qourtoubi (5/272)

[5] Boukhari et Muslim

[6] Boukhari et Muslim

[7] S33, V23

[8] S9, V119

[9] S18, V28

[10] Ahmed, Tirmidhi

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.