Le Prophète (paix et salut sur lui) et sa relation à autrui.

« Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour les mondes » sourate Al Anbiyâ, verset 107.

C’est ainsi que le Créateur des mondes définit Son Envoyé Mohammad (paix et salut sur lui) : une Miséricorde non pas uniquement pour ceux qui le suivront mais pour toutes les créatures de Dieu Exalté soit Son Nom.

Nombreux évènements de sa vie mettent en lumière cette Miséricorde incarnée envers tous ceux qui l’ont côtoyé, qu’ils soient de sa communauté ou pas.

Nombreux exemples de sa vie familiale nous montrent son comportement avec les enfants et avec ses Epouses (que Dieu les agrée), mais également sa bienveillance envers toutes les femmes au sujet desquelles il prononça ces paroles lors de son dernier sermon : « Ô peuple !  Il est vrai que vous avez certains droits à l’égard de vos femmes, mais elles aussi ont des droits sur vous […]. Traitez donc bien vos femmes et soyez doux envers elles, […]».

Le Prophète Mohammad (paix et saut sur lui) était un exemple pour ses contemporains, et reste un exemple à imiter pour quiconque souhaite l’agrément de Dieu Exalté soit-Il : « En effet, vous avez dans le Messager de Dieu un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Dieu et au Jour dernier ….» Sourate 33, les coalisés, verset 21.

A l’occasion de la commémoration de la naissance de notre Bien-aimé (paix et salut sur lui), PSM en LIGNE organise une table-ronde intitulée : « le Prophète (paix et salut sur lui) et sa relation à autrui. », dimanche 24 octobre de 17h à 19h, avec la participation de :

  • François Clarinval : la relation apaisée du Prophète.
  • Yamina Jeouit : les femmes autour du Prophète.
  • Hichem El Arafa : le Prophète, un modèle de vivre-ensemble.
  • Abderrazzak Janati : le Prophète dans sa famille.

Notre table-ronde sera transmise en direct sur Youtube et sur notre page Facebook.

https://www.youtube.com/psmenligne

https://www.facebook.com/PSM.en.ligne

Soyons au rendez-vous tous ensemble pour vivre cette assise en compagnie de notre Bien-aimé (paix et salut sur lui).

« Chaque prophète avait une invocation exaucée qu’il a consommée de son vivant, quant à la mienne, je la garde jusqu’au jour de la résurrection pour qu’elle soit une intercession en faveur de ma communauté » Rapporté par Boukhari.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page