Le Jour et la nuit du croyant : l’instant spirituel avant le lever du soleil

Hassan al-Basri (paix à son âme) dit : « Ô fils d’Adam ! Tu n’es qu’une somme de jours ; chaque jour qui passe, c’est une partie de toi qui disparaît ! ».

Matinal, tel l’oiseau

Quelle belle chose que le croyant concurrence l’oiseau dans le fait d’être matinal, de se mouvoir et de s’en remettre à Dieu Exalté soit-Il !

Dans sa vie quotidienne, le croyant a des « indices » que ses pas restent fermes dans le temps de l’Adoration et de l’Effort, non dans celui de l’habitude et du divertissement. Il y a le temps du travail, de la famille, de l’école, etc : des fonctions nécessaires dans la vie et qui donnent tout son sens à la nécessité d’être actif tôt le matin afin de respecter ses engagements. L’oiseau est dans ce sens un exemple pour nous ! D’après Omar Ibn Al Khattab (que Dieu l’agrée), le Prophète (paix et salut sur lui) a dit : « Si vous placiez votre confiance en Dieu comme il se doit, Il vous donnerait certes votre subsistance comme Il la donne à l’oiseau qui part le matin le ventre vide et revient le soir le ventre plein » (1)

Abdessalam Yassine (paix à son âme) a une belle lecture de ce hadith. Il dit que  « partir le matin » (تغدو) a 2 sens : C’est d’une part être matinal et d’autre part c’est l’action, le mouvement…et « la bénédiction est dans le mouvement » (dicton marocain).

C’est donc une action matinale, et non une attente passive, ou de la paresse : commencer la journée tôt le matin, en travaillant et en étant actif.

La Bénédiction du matin

Bienheureux est celui qui a tiré profit du hadith de notre Bien-Aimé (paix et salut sur lui), et qui s’est mis au travail tôt le matin, a saisi la valeur et la bénédiction du temps et s’est débarrassé de la paresse et du manque de volonté.

Sakhr ibn Wada’a Al-Ghâmidî (que Dieu l’agrée) relate que le Messager de Dieu (paix et salut sur lui) a dit : « Ô Seigneur ! Bénis le début des journées de ma communauté ! » (2)

Lorsque l’on est matinal, que l’on fait des efforts et qu’on va à l’encontre de l’égo qui préfère la paresse et la faiblesse, qu’on les délaisse, et qu’on s’en allège, qu’on renonce à les endosser ainsi que l’incertitude derrière laquelle se cache Satan, alors Dieu nous aime et aime que l’on ait ce comportement, Il y met alors la Bénédiction ainsi que dans tous nos dons et les fructifie pour nous.

Le Messager de Dieu (paix et salut sur lui) a dit : « Celui qui accomplit la prière de l’aube  (Sobh) en commun puis s’assoit pour évoquer Dieu jusqu’au lever du soleil, ensuite prie deux unités de prière (rakaates), aura la rétribution d’un pèlerinage et d’une ‘omra » (3)

Lorsqu’Ibn Taymiya (paix à son âme) était prisonnier, il disait : « Ceci est mon Effort, et je perdrais toutes mes forces si je ne le faisais pas ».

En effectuant cet effort, si on prie la prière de l’aube en groupe, qu’on reste assis pour le Rappel de Dieu (la Présence à Dieu) jusqu’au lever du soleil, qu’on accomplit 2 unités de prière, on obtient par cela la récompense d’un grand et un petit pèlerinages complets comme le disait le Prophète (paix et salut sur lui).

Des moments d’une valeur inestimable

Il y a deux moments à saisir pendant la journée, pendant lesquels Dieu nous a ordonné de Le mentionner : « Ô vous qui croyez ! Evoquez Dieu d’une façon abondante, et glorifiez-Le à la pointe et au déclin du jour. C’est Lui qui prie sur vous, – ainsi que Ses Anges -, afin qu’Il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière ; et Il est Miséricordieux envers les croyants » (4)

Tôt le matin, il est agréable :

–        De lire le Coran car Dieu dit : « Accomplis la prière au déclin du soleil jusqu’à l’obscurité de la nuit, et [fais] aussi la Lecture à l’aube, car la Lecture à l’aube a des témoins. » (5)

–        De prier sur le Prophète (paix et salut sur lui), car la prière sur lui nous fait sortir des ténèbres vers La Lumière.

–        De vivre cette sortie des ténèbres vers La Lumière, de l’obscurité de ce qui reste de la nuit jusqu’au lever du soleil.

–        De faire l’éloge de Dieu Exalté soit-Il, car nous perfectionnons notre vue dans la Beauté de ce monde qui fait partie de la Beauté de Dieu, Dieu est La Lumière des Cieux et de la Terre.

Nous faisons l’éloge de Dieu Exalté soit-Il pour ce qui s’est manifesté de Sa Beauté, de Sa Majesté et de Sa Complétude dans Sa Création.

Il y a des signes, pour ceux qui réfléchissent, dans la rotation et la succession du jour et de la nuit.

Il y a des signes dans la nuit, et des signes dans le jour…et on est témoins de ces signes, de leur apparition et de leur renouvellement ! Alors on fait l’éloge de Dieu et on Lui demande pardon.

Les invocations de protection : un puissant vaccin

« Alors, par la louange, célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c’est Lui le grand Accueillant au repentir. » (6)

On commence la journée avec des invocations prophétiques qui nous protégeront du mal de ce que l’on peut rencontrer durant la journée.

En médecine, il y a des analgésiques, des antibiotiques, des opérations chirurgicales, mais avant tout cela, il y a la vaccination et la prévention.

Les invocations de protection sont un vaccin, car on sera protégé si des démons (hommes ou djinns) nous approchent, nous aurons préparé nos cœurs pour qu’il y ait des soldats pour nous protéger.

Le Prophète (paix et salut sur lui) a fait en sorte qu’il y ait une protection contre chaque mal, chaque épidémie et contre tout ce qui peut créer le désordre ou nous attaquer, jusqu’à ce que l’on avance avec clairvoyance concernant notre situation, en étant en sécurité, avec l’aide de Dieu, sous Sa Protection, Sa défense et dans Sa Proximité.

La Prévention est meilleure que le soin, la vaccination est meilleure que la prévention et le soin ! Les invocations de protection sont un vaccin contre ce qui peut nous faire oublier Dieu, mettre le désordre en nous, nous emporter ou nous faire fléchir.

 Abdessalam Yassine (paix à son âme) écrit dans son livre « le jour et la nuit du croyant » : « L’assise après la prière de l’aube jusqu’au lever du soleil est une pratique prophétique : c’est un moment béni que le croyant doit maintenir autant que possible, en lisant 2 hizbs (parties) par jour (matin et soir), en étant présent à Dieu, en apprentissage et en révision. »

Dieu Exalté soit-Il, par miséricorde pour le croyant, a prévu pour chaque œuvre difficile pour Son Serviteur, une compensation allégeant le poids de son absence…

Et pour le grand et le petit pèlerinages, Il a prévu un grand et un petit pèlerinages que le croyant peut effectuer s’il est régulier et assidu dans l’assise du lever du jour.

En attendant d’effectuer le grand et le petit pèlerinages, nous en avons la récompense !

D’après la vidéo de Mounir Regragui : يوم المؤمن وليلته 3 | جلسة الشروق

(1)   Rapporté par Thirmidi :

(2)   Rapporté par Abou Dawoud

(3)   Rapporté par Tabarani

(4)   Sourate Al Ahzab (les Coalisés), versets 41 à43

(5)   Sourate Al Israe (le voyage nocturne), verset 78

(6)   Sourate An-Nasr (le Secours), verset 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page