Le printemps prophétique

0
1123

En l’an 570 après Jésus Christ, pendant le mois de « Rabîi premier » du calendrier arabe, naquit le prophète Mohammed, paix et bénédiction sur lui. Le mot « Rabîi » signifie littéralement « printemps« . Plusieurs autres évènements historiques se sont produits pendant ce mois béni dont l’émigration du prophète à Médine avec son compagnon Abu Bakr, le voyage nocturne et son retour à Dieu. Pour cela plusieurs auteurs désignent ce mois béni par l’appellation « printemps prophétique« .

 

Une dimension spirituelle forte se fait sentir chaque année pendant ce mois béni, la joie des musulmans est perceptible et côtoie une espérance de rencontrer le bien aimé dans la vie dernière.

La naissance de Mohammed, paix et bénédiction sur lui, et le début du printemps prophétique ont été le point de départ d’une grande évolution de la société arabe en particulier et humaine en général. La véritable liberté, la justice et la fraternité sincère étaient les principales caractéristiques des sociétés issues du premier modèle établi à Médine. L’éclatant changement de la société arabe tribale de l’époque vers une puissante société fraternelle déroute encore les historiens.

Les raisons de la fertilité du printemps prophétique se trouvent essentiellement dans le modèle prophétique d’éducation qui a permis de surmonter les obstacles de l’égo et de lutter contre les penchants de la passion et des habitudes. L’éducation et l’enseignement sont les principales fonctions des prophètes. Le prophète de l’islam, paix et bénédiction sur lui, a pleinement rempli sa mission.

L’esprit de lutte contre les ordres politiques et sociaux injustes établis est une conséquence directe du printemps prophétique. Les premiers musulmans ont compris très tôt que l’exercice de l’éducation et l’acquisition de la connaissance ne peuvent être dissociés de la lutte contre le despotisme, l’oppression et le maintien par la force de l’ignorance.

La communauté musulmane est actuellement en crise, elle est appelée à chercher les solutions de sa crise dans les fondements du printemps prophétique qui sont la connaissance de Dieu inspirée et dictée par une méthode éducative pédagogique et heuristique, la lutte contre les ordres politiques imposés sans processus de consultation populaire.

La naissance du prophète paix et bénédiction sur lui est une miséricorde pour l’humanité entière. Les choix politiques, économiques et sociaux dans notre société française durant les trois derniers siècles atteignent leurs limites. Notre société est très attentive et tente de découvrir le modèle prophétique à travers les musulmans qui représentent, par la grâce de Dieu, une composante de plus en plus visible.

Pour cet effet, la célébration de la naissance est une grande occasion à utiliser pour faire connaître la religion musulmane à nos concitoyens. Le débat stérile et récurrent entre musulmans sur la célébration ou non de la naissance ne peut plus avoir lieu. Le vrai débat est celui de savoir comment fêter cette naissance et quel discours tenir vis à vis de nos concitoyens non musulmans.

 

1 commentaire

  1. Le printemps est aussi la renaissance de la nature, la rvie qui se regénére et le retour des migrateurs au lieu d’origine, c’est aussi le début de l’effervescence, de l’energie qui apporte un nouveau souffle au Rappel. Que Dieu bénisse tous les printemps et nous permette de nous inscrire dans ce renouveau prophètique.
    Barakallahou fik Abdelkhalek

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.