AJIAL : Pour une dynamique d’apprentissage du Coran

0
442

« AJIAL », vocable arabe qui signifie « génération », évoque la transmission fidèle du Coran à travers le temps et les générations.

Elle est née suite à une résolution au sein de PSM pour doter la dynamique d’apprentissage du Coran d’une instance volontaire et compétente qui endosserait le rôle de locomotive.

Nous avons interviewé un des membres d’AJIAL pour en savoir plus.

Quelle place occupe le Coran dans le programme éducatif et spirituel au sein de PSM ?

Le Coran est le fondement, l’éducation est l’édifice, d’où la nécessité pour une éducation efficace et grandissante de vivre avec le Coran au quotidien, lecture et compréhension.

Le Coran, en plus d’être un remède pour toutes les maladies du cœur, permet d’ouvrir les cadenas qui empêchent la foi de les illuminer.

L’objectif principal dans la vie d’ici-bas, est d’avoir un projet d’apprentissage assisté par un professeur (homme ou femme) appartenant à cette chaîne lumineuse de transmission du Coran avec, à son bout, notre prophète bien-aimé prière et salut sur lui.

La récompense sera immense, le jour du jugement dernier, là où il sera dit à chaque noble mémorisant du Coran : « Lis et élève-toi dans les degrés, ta place auprès de Dieu est au dernier verset que tu réciteras » (1)

Ce jour-là, en voyant cette valeureuse récompense, le regret et la déception envelopperont tous ceux qui ont manqué à ce rendez-vous.

Vous pilotez une expérience innovante en matière de transmission et d’enseignement du Coran. Pouvez-vous en esquisser les grandes lignes et la philosophie de ce projet ?

Dieu Exalté soit-Il a préservé Sa parole à travers les temps, nous considérons que l’apprentissage est un des moyens de cette préservation.

En évoquant Son livre, Dieu Exalté soit-Il, a dit que « Ce sont des versets éloquents dans la poitrine de ceux qui ont la science » (2).

Nos prédécesseurs nous ont transmis ce dépôt dans son intégralité avec fermeté et sans le moindre manquement, il est de notre responsabilité de le transmettre sans le moindre changement d’où la nécessite de baser notre projet d’apprentissage sur 4 piliers essentiels :

1 – Un apprentissage solide

2 – Une révision continue

3 – Une maîtrise avec compréhension des règles de « Tajwid »

4 – Une lecture du Coran avec respect des règles comme le prophète, paix et salut sur lui, et ses compagnons l’ont fait.

Pour donner toute son âme à notre projet d’apprentissage à travers la France, transmettre ce dépôt à notre tour de génération en génération, et accompagner cette transmission d’une grande bouffée de foi et de spiritualité, sont au programme :

– Des retraites spirituelles pour que la foi illumine les cœurs et les prépare à réceptionner la parole de Dieu.

– Des concours et compétitions pour hausser le niveau de nos étudiant(e)s.

– Des fêtes pour célébrer les enfants, hommes et femmes qui se sont illustrés et les encourager à continuer et en même temps donner envie aux hésitants.

Quel bilan tirez-vous de cette expérience depuis le lancement de ce vaste programme de mémorisation du Coran au sein de PSM ?

Par le bienfait de Dieu le bilan est très positif, sans parler de chiffres et de statistiques en détail, car le plus important est d’appartenir à cette chaîne lumineuse jusqu’au prophète paix et salut sur lui.

Nous avons un frère et une sœur qui maîtrisent les dix lectures. Un frère maîtrise déjà 9 lectures et il ne lui reste qu’une lecture pour maîtriser les dix. Beaucoup de frères et sœurs ont au moins une « riwayat » (narration) voire deux, trois ou quatre.

Des centaines de lauréats ont appris le Coran.

Un autre objectif aussi important à notre sens, outre le fait d’appartenir à cette chaîne lumineuse, est de faire revivre cette science après des décennies voire des siècles d’insouciance.

Ce programme est rigoureusement piloté par des grandes références dans les Sciences du Coran. Pouvez-vous nous parler de cette équipe et de son impact sur l’essor de ce projet ?

Cette équipe est composée de 9 personnes, toutes des références dans le domaine. Elle a plusieurs missions, afin de veiller au respect des principes cités ci-dessus et à la réussite de ce noble projet. Parmi ces missions :

–    Promotion et développement de l’apprentissage du Coran dans différentes villes de France.

–    Accompagnement des nouveaux projets d’écoles.

–    Formation des professeurs et compétences professionnelles dans ces écoles.

–    Suivi scientifique et supervision des écoles.

La mémorisation du Coran au sein de PSM se fait dans une approche globale de l’éducation et dans le cadre d’un cheminement qui se veut cohérent.

Pouvez-vous nous esquisser à grands traits la spécificité de cette approche ? 

Le Coran est le fondement, l’éducation est l’édifice et la spiritualité est le fruit qui doit se manifester en bon comportement. Il n’y a pas de cheminement, donc de spiritualité, sans éducation et il n’y a pas d’éducation sans le Coran. L’éducation permet d’augmenter la foi en s’imprégnant de ses vertus et de ses affluents afin de rester sur la voie prophétique.

Le Coran permet une éducation saine via un cœur sain libéré et purifié par la Parole de Dieu.

(1)   Hadith rapporté par Ahmad et Abû Dawûd

(2)   Coran : L’araignée, verset 49

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.