La réussite scolaire de mon enfant

0
1366

Il y a certaines choses dans la vie dont nous ne pouvons passer à côté. Des choses dont nous devrions toutes et tous faire une priorité. La réussite scolaire de nos enfants après leur éducation spirituelle doit être un but à atteindre.

Peu importe la condition sociale, les croyances ou les origines, généralement les parents s’entendent sur une chose : « je veux que mon enfant réussisse à l’école». Cela va même plus loin, car très souvent l’on voudrait que nos enfants soient meilleurs que nous et aient une vie plus heureuse que la nôtre.

Dans beaucoup de domaines, nous aidons nos enfants à s’épanouir et à réussir, à prendre le bon chemin et à devenir quelqu’un. Parmi ces domaines,  il y en a un qui demande de la part des parents une attention toute particulière et des efforts au quotidien : la réussite scolaire de nos enfants est un enjeu majeur que nous ne devons pas négliger.

Il est indispensable en tant que parents d’avoir le souci de l’avenir de ses enfants et de mettre en place les moyens nécessaires afin que nous soyons des acteurs actifs dans leur scolarité.

Un projet commun 

Tout d’abord, il est important que ce souci soit commun au couple. Comme dans beaucoup d’aspects de l’éducation des enfants, les parents doivent faire bloc et instaurer des règles uniques à la maison. En effet, si papa est très à cheval sur la réussite scolaire et que maman dit aux enfants que ce n’est pas très important (et vice versa) l’enfant sera perturbé. L’envie de voir nos enfants réussir à l’école doit être un projet des deux parents.

Il n’est pas rare de voir un seul des deux parents se démener pour l’aide aux devoirs, pour la révision d’une leçon mal comprise, pour les papiers à remplir en début d’année scolaire, pour la rencontre parents-professeurs ….

Bien entendu, les deux parents ne peuvent pas faire les mêmes choses l’un et l’autre à cause d’horaires de travail décalées ou d’autres engagements à l’extérieur. Mais ils peuvent former une équipe soudée qui s’organisera au mieux afin que l’enfant réussisse et s’épanouisse à l’école.

Le papa, tout comme la maman, doit être impliqué dans la vie de son enfant et cela dans tous les domaines. Laisser l’un ou l’autre s’occuper entièrement du côté scolaire, c’est risquer de le voir s’épuiser et peut-être baisser les bras, s’il n’est pas aidé et encouragé par sa moitié.

Peu importe les journées chargées que nous avons, nous ne pouvons passer à côté de la réussite scolaire de nos enfants et c’est par notre présence à leurs côtés qu’ils y arriveront certainement.

Après une dure journée de travail, en rentrant chez soi, il serait utile de se rendre compte que le vrai travail commence seulement. Nos enfants ont besoin de nous dès leur plus jeune âge pour progresser et cela dans de multiples domaines.

L’aide aux devoirs

Notre implication peut différer d’un enfant à l’autre. Si nous avons un enfant qui se débrouille plutôt bien, nous pouvons nous occuper un peu plus de celui en difficulté, mais il est évident que même si notre enfant arrive à faire seul ses devoirs, il faut y jeter un coup d’œil. Il faut montrer notre intérêt à ses leçons, son cartable (en regardant par exemple s’il est bien rangé). L’enfant s’en rendra compte et se sentira épaulé et suivi dans son parcours scolaire.

La valorisation 

Certes, tous les enfants ne sont pas identiques. Il y a certains enfants qui ont plus de facilité à apprendre que d’autres. Parfois, l’un sera plus manuel qu’un autre, plus apte à réussir en mathématiques que son frère ou sa sœur, mais tous les enfants sont intelligents et ils ont tous la capacité de réussir. Et s’il y a bien une chose que nous, parents, pouvons offrir à nos enfants (peu importe que nous ayons fait de longues études ou pas) c’est la valorisation. Ne cessons jamais de dire à nos enfants à quel point nous croyons en eux, à quel point nous sommes fiers d’eux et à quel point nous sommes certains qu’ils seront de grandes personnes qui iront loin.

Les grandes réussites comme les petites doivent être valorisées auprès de l’enfant afin de l’aider à croire en lui, à se construire et à avoir confiance en lui.

Être délégué des parents d’élèves 

Il y a de nombreuses choses que nous pouvons faire à la maison pour aider nos enfants dans leur parcours scolaire. S’intéresser à leur école et y être présent est à mon sens très important. Rapprochons-nous des associations de parents d’élèves afin de voir si nous pouvons apporter notre aide d’une façon ou d’une autre. L’enfant verra notre intérêt et aura à son tour de l’intérêt pour ses études.

 

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.