Science corrompue

0
781

« Science corrompue » voici ce qu’a pensé nombre de physiciens brillants, ayant participé au projet « Manhattan » pour construire la première bombe nucléaire, de leur domaine de prédilection : la Physique. Bon nombre parmi eux se sont reconvertis à la Biologie.

On peut comprendre la déception de ces esprits intelligents ayant poursuivi une quête légitime pour lever le voile sur des vérités ultimes : « la pensée de Dieu » pour Einstein, « la face de Dieu » pour d’autres. En cherchant les origines de l’univers pendant un demi-siècle à force de nuits blanches, de théories mathématiques et d’interprétations physiques, ils ont vu leurs découvertes sur l’atome et l’énergie qu’il recèle, instrumentalisées dans une logique de guerre.

 

Ces savants se sont investis dans la Biologie pour servir à nouveau une noble visée : Découvrir les secrets magiques de la Vie.

Depuis, les recherches sur la cellule ont donné lieu à la découverte de l’ADN et du génome humain.  Aujourd’hui, nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle instrumentalisation de cette quête scientifique légitime et sincère. Il suffit pour cela de constater  les fantasmes interprétés et suggérés par le biais du cinéma et la télé promettant des êtres humains fabriqués dont on userait impunément.

« Instrumentaliser » voici le mot.

Les outils (théories, découvertes, technologies, …) fabriqués dans une logique vertueuse ne sont pas exempts de servir une autre logique vicieuse dominante. La corruption infligée à la science par nos physiciens, repentis, est à l’origine celle qui prédomine dans la société. Celle qui prédomine chez l’élite qui oriente la société.

Une science à l’abri de corruptions de toutes sortes ne saurait qu’être « globale ». Elle doit renseigner en même temps sur le savoir de l’Homme et la volonté de l’Homme. Elle ne peut se contenter des feuillages sans s’occuper des racines, ni des œuvres sans les volontés motrices. Elle ne peut être partielle et s’engouffrer la tête, telle une autruche, dans une spécialité neutre ou un secteur spécifique au risque d’être instrumentalisée.

Sans une telle conscience, scientifique et spirituelle, on ne peut prétendre à une alternative globale de la société.

 

1 commentaire

  1. Comme disait un de nos imams durant un sermon : « la science sans but mène à la destruction ». Ceci s’est vu démontré durant ces derniers siècles.

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.