Derrière un mal, il y a toujours un bien !

Derrière le froid, il y a la douceur de la chaleur.
Derrière le chaud, il y a la douceur de la fraîcheur.

Derrière la pauvreté, il y a l’invocation.
Derrière l’opulence, il y a la satisfaction.

Derrière la faim, il y a le sentiment de satiété.
Derrière la fin, il y a le défi de recommencer.

Derrière la maladie, il y a l’espoir de la guérison.
Derrière chaque problème, il y a le soulagement de la solution.
Derrière la monotonie, il y a le plaisir de l’exception.

Derrière la peur, il y a le réconfort d’être rassuré.
Derrière la soif, il y a le bienfait de l’eau savourée.
Derrière l’insomnie, il y a la naissance d’une idée.

Derrière l’échec, il y a l’apprentissage.
Derrière la maladresse, il y a le pardon et son courage.

Derrière l’erreur, il y a la reconnaissance de la justice.
Derrière le don, il y a la récompense du sacrifice.

Derrière chaque séparation, il y a le sourire de ceux qui restent
Derrière chaque pression, il y a le besoin de lâcher du lest

C’est par les maux que DIEU nous apprend à apprécier.

Et c’est par ces mots qu’IL nous l’a enseigné :

« À côté de la difficulté est, certes, une facilité !
À côté de la difficulté est, certes, une facilité. »[1]


[1] Sourate 94, V5-6

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page