CARNET DE BORD D’UNE PELERINE « Voyage éphémère pour l’éternité » : jour 21

0
507

Un véritable havre de paix

(Mardi 23 Novembre/17 Dhu al Hijja à 07H30)

Je reviens de la Mosquée, où comme hier, ce fut cheikh Houdayfy, en personne, qui dirigea la prière…

Sa voix me transporte (un de plus qui me fait vibrer par sa lecture du Livre Saint)…

Entendre sa voix, est une autre madeleine de Proust pour moi… L’année de ma maîtrise… dans les affres de mon mémoire… Le Coran était mon refuge et la mélodieuse voix de cheikh Houdayfy un tranquillisant… J’écoutais en boucle sourate Qaf…Peut-être la lira-t-il ? J’espère vraiment, ça serait pour moi un signe, un signe évident…

Ce matin, nous avons visité la mosquée de Qouba, la première mosquée que le prophète (saw) a construite et où fut priée la première prière du vendredi… Ensuite, nous sommes allés à la montagne d’Ouhoud, grande montagne par le rôle et la place qu’elle a occupée auprès de notre noble Messager (saw)…

Médine est un véritable havre de paix, soubhana Allah… Cette ville est beaucoup plus calme que Mekka… J’y ai même entendu un chant religieux, pas n’importe lequel bien sûr ! « Taraha el badrou », chanté par une petite fille… Quelle ouverture d’esprit !

Il fait aussi plus froid… rien de tel pour se préparer pour le retour hivernal, glacial en France à tous les niveaux d’ailleurs !!…

Je trouve qu’avoir commencé ce grand voyage initiatique par Mekka et d’avoir fini par Médine est une excellente chose…

Terminer par la sérénité, le repos du corps et de l’âme… rien de tel pour rentrer, si Dieu (qse) le veut, du bon pied !…

A suivre…

 

 

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.