CARNET DE BORD D’UNE PELERINE « Voyage éphémère pour l’éternité » : jour 18

0
811

L’acceptation revient à Dieu

(Samedi 20 Novembre/14 Dhu al Hijja à 12H)

A quelques minutes de la prière de Douhr…

En me relisant, je me suis rendue compte que j’avais oublié d’évoquer quelque chose qui me surpris grandement jeudi…

Ce fut la pluie, Dieu (qse) a exaucé notre prière (vous vous souvenez la prière d’Istisqua dirigé par cheikh Shouraim)…

Il a bien plu, il a plu des cordes… plutôt des grêlons, de véritables glaçons en miniature que j’essayais d’avaler…

De la pluie à la Mecque, c’est invraisemblable ! Il faut le voir pour le croire ! C’est tellement rare, que rien n’est aménagé pour évacuer l’eau, d’où une légère inondation dans les rues…

De l’eau sur de la saleté : bonjour les odeurs ! C’est désolant ce décalage : pays riche…mais rues pauvres !

Le pèlerinage est terminé, cela se fait ressentir, la mosquée commence légèrement à se vider…

J’ai donc pu cette nuit être en face de la Majestueuse, la Mystérieuse… la contempler sans relâche…  Les tours de circumambulation n’en finissent pas, c’est toujours aussi impressionnant ! Allah ou Akbar !

La pression est tombée… Vient, à présent le temps du repos : impossible pour moi, j’ai envie d’en profiter jusqu’au bout…

Vient également le temps du bilan…

Quand je pense au hadj, je me dis, avec du recul, que pour le réussir, un certain nombre d’éléments doivent être de la partie sinon la « magie » du pèlerinage n’opère pas…

Ces éléments, je les réunirais dans une recette que j’intitulerais « petite recette pour réussir son hadj ! »

Une bonne dose de crainte révérencielle (cf : le verset) et de patience, ajoutez à cela une condition physique et mentale à toute épreuve, mijotez tout ceci avec un savoir, une science en la matière et enfin saupoudrez-y une organisation des plus rigoureuses… Vous obtiendrez ainsi, avec l’aide de Dieu, un hadj réussi…

Attention, par « réussi » je ne dis pas accepté… La nuance est de taille !

L’acceptation revient à Dieu (qse), à Lui seul…

En revanche, pour la réussite, elle est entre nos mains, déployer des efforts sans arrêt… sinon viendront les regrets…

Ah ! Rien de pire que de vivre dans les regrets !…

A suivre…

 

 

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.