Le Miel : vertus et bienfaits sur la santé

Le miel, c’est le nectar des fleurs, travaillé par l’abeille. Le miel participe de la saveur des fleurs, de leur parfum, et il varie en goût, en couleur, en odeur et en qualité, selon l’espèce de plante dont il provient.

Le miel a été, de tout temps, paré de vertus qui, reconnaissons-le, sont réelles. Il a été considéré comme le premier des aliments énergétiques et sains. Les athlètes antiques savaient qu’aucune autre nourriture ne procure une telle énergie aussi rapidement. Le miel est le seul aliment qui soit presque complètement pré-digéré.

En une vingtaine de minutes, il passe dans le sang, prêt à y répandre une importante énergie. Le miel doit toujours être pris seul sans aucun autre aliment afin de profiter pleinement de toutes ses vertus.

Chaque fois qu’un effort est exigé de l’homme, le miel est recommandé. Au début de la bataille d’Angleterre, pendant la Seconde Guerre mondiale, les pilotes des avions britanniques étaient beaucoup moins nombreux que les pilotes allemands. Ils devaient prendre l’air dix fois plus chaque jour, et se maintenir à des altitudes qui atteignaient souvent 35 000 pieds. Le sort de leur pays dépendait de leur endurance, dans des conditions extrêmement pénibles. C’est pourquoi le miel figurait largement dans leur alimentation. Chaque fois qu’ils atterrissaient pour faire le plein d’essence, on leur distribuait de l’eau miellée.

Les grimpeurs expérimentés prennent souvent du miel.

Bien des gens achètent des substances chimiques pour « tenir ». Mais combien de personnes savent que certains miels sont particulièrement précieux pour les insomniaques, d’autres pour les déprimés, d’autres pour les insuffisants digestifs, etc. ?

Par exemple, avant le coucher, une infusion légère de tilleul ou de verveine sucrée avec un peu de miel d’oranger ou de romarin est particulièrement favorable au sommeil.

Ceux qui prennent du miel chaque jour n’ont pas besoin de laxatif car le miel est un laxatif naturel doux. C’est un des plus « propres » des aliments.  Des tests de laboratoire ont prouvé que les germes de maladie ne peuvent vivre dans le miel.

Placé dans des conditions favorables, le miel se conserve indéfiniment. Du miel en pots, découvert dans les anciens tombeaux d’Egypte, était encore mangeable 33 siècles après.

Bien qu’il ait fait l’objet de recherches et d’analyses, ses composants chimiques connus n’expliquent pas complètement son importante contribution à la santé et à l’équilibre général. Certains pensent que le miel contient peut-être d’autres facteurs inconnus. La richesse du miel en vitamines est faible. Mais tandis que les légumes et fruits perdent une grande partie de leurs vitamines dans leur trajet de la production à la table, le miel conserve tout le temps son modeste pourcentage vitaminique. Il en contient peu mais l’organisme n’a besoin que d’une quantité infime et assimilable.

Que ce soit pour l’alimentation ou pour les premiers secours, le miel est précieux. Une brûlure, immédiatement recouverte de miel, ne formera pas d’ampoule et guérira plus vite. Les médecins indigènes de l’Amérique centrale, qui n’ont jamais entendu parler d’asepsie, recouvrent les blessures de leurs patients avec du miel et préviennent ainsi, souvent, l’infection. Le miel figurait dans presque toutes les ordonnances des anciens Égyptiens.

La Bible mentionne le miel comme remède.

Le prophète de l’Islam, paix et salut sur lui,  a clairement résumé son opinion : « La guérison réside dans 3 choses : une gorgée de miel, une scarification, ou un point de feu ; et je défends ma communauté du feu »[1].

Ibn Massoud  rapporte également ce que lui a dit le Prophète, paix et salut sur lui : «  Contentez-vous des deux remèdes, le miel et le Coran »[2].

Beaucoup de patients ont pu éprouver les vertus du miel dans les troubles de l’estomac, des voies respiratoires, d’arthrite… Certaines expériences récentes du département d’agriculture de New York ont mis en lumière les bienfaits du miel dans l’ébriété : ils ont observé que quelques cuillerées diluées dans un verre d’eau chaude dégrisent un homme ivre en une demi-heure environ. Mais, bien entendu, cet exemple n’est pas à suivre.

La conviction que le miel assure la longévité persiste depuis l’Antiquité. Anacréon, qui vécut jusqu’à 115 ans, attribuait sa longévité au miel. Hippocrate, le père de la médecine, le recommandait pour vivre vieux. Certains médecins actuels, qui utilisent les métaux dynamisés en thérapeutique, ont intérêt à savoir que le miel contient des traces mesurables de fer, de cuivre, de manganèse, etc.

Utilisation du Miel 

Le miel doit être considéré comme un remède et non comme un aliment pris à n’importe quel moment. Le meilleur moment est le matin à jeun ou le soir dans une tisane afin de favoriser un meilleur sommeil.

Le miel doit être bouilli car, non bouilli, il est trop actif et parfois irritant.

  1. Par exemple lorsque l’on tousse et que l’on prend du miel cru, la toux augmente. Mais si on le prend bouilli dans l’eau, le lait ou une tisane, il devient dissolvant, lénitif et il calme la toux.
  2. Surtout pour les enfants et les personnes âgées, il est préférable de le prendre après l’avoir mélangé avec une tisane chaude 
  3. Comme boisson de table, verser une cuillerée à soupe de bon miel dans l’eau bouillante et la laisser bouillir un peu. La boisson est prête, saine, fortifiante.

Afin de profiter pleinement des vertus du miel, il est très important d’appliquer ces consignes. De plus ne jamais manger du miel avec d’autres aliments  en particulier du pain; le miel fermente et on ne profitera plus de ses vertus.

Bien entendu, il faut préférer le miel produit dans des régions non encore empoisonnées par l’agriculture chimique. Il faut que l’apiculteur ait obtenu ce miel naturellement et non en gorgeant ses abeilles de sucres plus au moins industriels. D’autre part, le miel doit être récolté à froid et non chauffé. C’est pourquoi le choix du miel présente tant d’importance.

Vertus caractéristiques de certains miels 

Voici ce que nous dit le Noble Coran : « [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [Les hommes] font. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour les gens qui réfléchissent. »[3]

–          Le miel de lavande est recommandé pour l’appareil génital de la femme et de la jeune fille ;

–          Les miels de thym et de romarin conviennent spécialement aux affaiblis et aux catarrheux ;

–          Le miel de montagne, de fleurs d’orange, mille-fleurs ou sapin est favorable dans les troubles des voies respiratoires ;

–          Le miel de tilleul est un sédatif, un calmant ;

–          Le miel d’acacia, toujours liquide, est un édulcorant parfait.

La gelée royale

Il s’agit d’une nourriture réservée à certaines larves destinées à devenir des reines.

Selon le Pr LAUTIE :

« C’est un miel plus savamment fabriqué, plus enrichi d’hormones et de vitamines et pauvre en pollen. Grâce à une prédigestion profonde, les nourrices spécialisées élaborent cette substance exceptionnelle qui permettra à l’unique mère de la ruche de vivre plus de trois ou quatre ans, alors que l’ouvrière succombe vers huit mois, dans les cas favorables. »

Dans la gelée royale, on trouve de nombreuses vitamines : vitamines du groupe B (pyridoxine, lactoflavine, acide folique, aneurine, inositol, biotine), vitamine E, vitamine PP, acide pantothénique, etc.

Des auteurs la conseillent avec enthousiasme, d’autres ne sont pas de cet avis. Probablement, les différences d’interprétation viennent pour une bonne part des conditions dans lesquelles elles sont récoltées, conservées et consommées.

 


[1] Hadith rapporté par Boukhari

[2] Hadith rapporté par Ibn Majah et El Hakim.

[3] Coran, An-Nahl (68-69),

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page