Que ta rentrée soit réussie !

0
147

La rentrée est l’occasion pour beaucoup d’entre nous, notamment nos jeunes, de prendre un nouveau départ. Un nouveau départ scolaire ou professionnel, un nouveau départ personnel, sportif, associatif, mais surtout un nouveau départ spirituel. La vie est si courte, combien d’êtres chers nous ont quittés depuis un an, combien de circonstances ont changé, combien d’occasions perdues de construire ? La vie appartient aux personnes organisées et agissantes, celles qui savent que le temps peut se dresser pour elles ou contre elles, selon la façon dont elles l’abordent. Voyons ensemble quels aspects de la vie on pourrait améliorer avec un peu de volonté et de rigueur.

Organise tes études, ton travail

N’as-tu jamais observé ceux qui performent à l’école si tu étudies, ou dans ton lieu de travail ? Ne te demandes-tu pas comment ils font pour être toujours prêts, volontaires et pour obtenir des résultats ? Ils ont certainement des fiches de leurs cours, des dossiers bien ficelés sur chaque sujet qu’ils suivent et sont parfois (voire souvent) loués et pris en exemple. Dis-toi que ce qu’un être humain fait, tu peux le faire, j’en veux pour preuve les paralysés qui courent avec les valides lors de compétitions d’athlétisme, ou encore les personnes qui reprennent des études après des années d’interruption et font aussi bien que leurs cadets. L’excellence est accessible grâce à la rigueur et la persévérance. Pourquoi ne pas initier dès aujourd’hui ta propre réussite, ton excellence à toi ? Il te suffit de t’inciter chaque jour à t’organiser et travailler un peu plus :

– prépare des résumés de tes cours en les structurant de façon à aller à l’essentiel

– prends de l’avance sur tes collègues en allant chercher l’information à la source

– forme-toi un peu plus que de coutume dans ton domaine

– lis un ou deux livres chaque mois

– travaille en pair ou en binôme avec tes camarades ou tes confrères …

En somme, construis ta propre réussite pas à pas, sinon ce sont les regrets qui t’attendront à coup sûr. J’ai une petite astuce que j’utilise et que je peux te livrer : lors de mes études comme durant mon travail dorénavant, j’enregistre les échanges et les réunions importants, cela me permet de me concentrer sur ce qui se dit en soulevant les détails pertinents et en posant les bonnes questions, sans me perdre dans mes notes, puis lorsque je termine la réunion je retranscris ce que j’ai enregistré afin de ne perdre aucun détail. Cette méthode me permet d’être conscient de chaque point-clé et de maîtriser mon sujet, ça vaut le coup d’essayer crois-moi.

Et note-toi, pour te motiver, cette parole prophétique bénie : « Dieu aime lorsque quelqu’un effectue un travail, qu’il le perfectionne » [1].

Organise ton temps libre, tes loisirs

Le corps comme l’esprit ont tous deux besoin de respirer, de se détendre. Oui mais ce n’est pas un prétexte pour tomber dans l’oisiveté et la paresse. Bien au contraire, ces moments doivent permettre au musulman de se ressourcer afin de pouvoir redoubler d’efforts avec une énergie renouvelée. Ainsi le sport par exemple va te permettre de respecter l’adage « mens sana in corpore sano » ou « un esprit sain dans un corps sain ». Le corps est un dépôt sur lequel tu devras te justifier dans la vie dernière, ainsi si tu le négliges ici-bas, non seulement il te le fera payer (par la maladie, la torpeur, la lourdeur), mais en plus tu rendras des comptes sur son utilisation. Autant te dire qu’il vaut mieux éviter les excès (cigarette, malbouffe), et je te suggère de faire régulièrement de l’exercice, une demi-heure par jour est un bon début.

À ce propos, il a été rapporté du prophète (paix et salut de Dieu sur lui) la parole suivante : « le croyant fort est plus aimé auprès de Dieu que le croyant faible, et il y a du bien en eux deux » [2]. Ceci confirme l’encouragement que fait l’Islam à l’Humain de renforcer son corps et son esprit.

Il y a également une organisation à avoir dans son temps de vacances. Le temps des heures passées devant la télé est révolu, désormais on passe beaucoup de temps sur son smartphone, sa tablette ou son PC. Ceci est encore plus insidieux car nous pouvons les emmener partout, et ainsi être complétement soumis à leur diktat. Nous pouvons bien-sûr accéder à des informations utiles par leur biais, mais avouons-nous que bien souvent c’est une perte de temps. Sachons les poser de temps en temps pour apprécier une discussion avec son frère ou sa sœur, accéder à une science utile ou simplement se déconnecter pour mieux se reconnecter au monde !

Organise ton programme spirituel

Bien plus important que les études, le travail et les loisirs, c’est ton cheminement spirituel qui a besoin d’organisation. De lui dépend ton éternité, pourtant c’est de lui que la plupart d’entre les gens se préoccupent le moins, si seulement ils savaient ! Tu as besoin, même si tu ne le sais pas, d’un lien permanent avec le divin, un lien que tu dois renforcer chaque jour jusqu’à ton dernier souffle. C’est ce lien qui sera ton passeport pour la félicité et la récompense divine. Mais seul tu ne peux y arriver, tu dois t’aider de tes sœurs et tes frères. Voici quelques pistes d’amélioration de ton programme spirituel si tu en as déjà un, sinon c’est l’occasion de le mettre en place :

– Suivre le jour et la nuit du croyant : https://www.psm-enligne.org/islam/dossier-ramadan/194-le-jour-et-la-nuit-du-croyant,

– rejoindre un groupe d’assise

– prendre des cours  de religion et de cheminement spirituel

– assister à un maximum de prières et de cours à la mosquée

– méditer le matin et le soir

– te créer un programme d’apprentissage du coran.

Commence par de petites actions et étape par étape augmente tes adorations, et tu parviendras à concrétiser le hadith saint :

« (…) Parmi tous les moyens employés par Mon serviteur pour se rapprocher de Moi, rien ne M’est plus agréable que la pratique de ce que Je lui ai imposé. Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par les actes surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime. Une fois que Je l’ai aimé, Je deviens son ouïe avec laquelle il entend, sa vue avec laquelle il voit, sa main avec laquelle il combat et son pied avec lequel il marche. S’il Me demande alors quelque chose Je la lui donne et, s’il se met sous Ma protection, Je la lui accorde » [3].

[1] At-Tabarini.

[2] Muslim.

[3] Bukhari.

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.