Craindre Dieu et espérer en Son amour

0
156

Que la paix soit sur toi qui me lis, toi qui adores ton seigneur de jour comme de nuit. Quoi que l’on en dise, nulle crainte n’est vraiment valable que celle de Dieu Tout-Puissant, et nul espoir sauf en Lui, le Vénérable, le Tout-Miséricordieux. Car tout ce qui peut inquiéter l’Homme n’est finalement que créature divine, comme tout ce qui peut attirer et attiser sa convoitise, n’est-ce pas ? Apaise-toi à l’idée d’être entre les mains d’un tel Maître, Compatissant et Puissant, que nul ne peut contraindre et qui contraint toute chose. Il est le Seul qui puisse pourvoir aux besoins de Ses créatures. Il est le seul qui puisse atteindre n’importe lequel d’entre nous où qu’il soit. Voyons ensemble, noble croyante, noble croyant, à quel point Dieu est le Seul digne de notre intérêt le plus haut.

Crains Dieu…

Dieu dit dans le Coran : « Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité (de porter les charges de faire le bien et d’éviter le mal). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l’homme s’en est chargé ; car il est très injuste [envers lui-même] et très ignorant. » [1]. « Ce jour-là, nous avons tous accepté notre sort, nous avions accepté au préalable Dieu comme Seigneur » [2], et pris le poids de la responsabilité sur nos épaules. Et pourtant, la plupart d’entre nous craint le sort de la vie, comme la pauvreté, la maladie ou la mort, mais ne craint en aucun cas le Créateur de la pauvreté, de la maladie et de la mort. C’est un comble, car rien ne peut nous atteindre de bon ou mauvais, sans Son autorisation.

Ainsi toi qui es doué d’intelligence, concentre ta peur sur la colère divine et non sur un quelconque coup du sort, tu éviteras de te tromper de cible et tu gagneras l’agrément du Seigneur des mondes. Prends le conseil du noble prophète (Paix et salut de Dieu sur lui) qui a dit : « Crains Dieu où que tu sois. Efface la mauvaise action en la faisant suivre d’une bonne et traite les gens de la meilleure manière. » [3].

Tu as conscience, j’en suis sûr, que nul ne mérite ta crainte autant que le Tout-Puissant Concepteur des univers, alors ne gaspille pas ton énergie dans n’importe quelle phobie mondaine et réserve tes sentiments à Dieu.

Implore-Le donc de t’épargner Son châtiment et Son courroux ici-bas comme dans la vie dernière, car rien n’est pire que la colère Divine. Rien, ni personne ne peut entraver l’action divine une fois dirigée contre quelqu’un. Ne perds donc pas ton temps en craignant l’insignifiant et crains le Détenteur de la Majesté !

Et espère en Lui !

Dieu dit : « Dis : Ô Mes Adorateurs qui avez trop surchargé votre âme, ne désespérez pas de la clémence de Dieu ; Dieu absout les péchés dans leur totalité entière. C’est Lui par excellence L’Absoluteur et Le Clément. ». [4]. Dieu S’est interdit l’injustice, Il ne fera aucun tort à qui que ce soit, ainsi celui qui espère en Lui sincèrement, ne verra jamais son espoir vain. Un Créateur Clément et Généreux pour des créatures faibles et dépendantes, qui peut se plaindre d’une telle opportunité d’accéder au bonheur ?

Le Prophète (paix et salut de Dieu sur lui) entra un jour chez un jeune homme agonisant, et l’interrogea : « Comment te sens-tu ? ». Il répondit : « Par Dieu ! Ô Messager de Dieu, j’ai espoir en Dieu, mais j’ai peur à cause de mes péchés. » Le Messager de Dieu lui dit alors : « Tout adorateur qui réunit dans son cœur ces deux choses – l’espoir et la crainte – pendant son agonie, Dieu le Très-Haut lui donnera ce qu’il espère et le rassurera de ce qu’il craint. » [5]. Annonce donc la bonne nouvelle autour de toi, de la promesse divine de donner à chacun ce qu’il désire s’il espère en Sa miséricorde et Son amour, Dieu ne faillit jamais à Ses promesses.

Crainte et espoir, espoir et crainte, en Dieu seul, sont les clés du bonheur ici-bas et dans la vie dernière. L’amour de Dieu et l’amour en Dieu sont indispensables au  bien-être des créatures, il n’y a pas d’autre chemin pour la réussite, et le chemin est aisé, accessible à tous. Avant de nous quitter, ma sœur, mon frère, j’aimerais t’offrir un cadeau qui inondera ton cœur de lumière et te fera aimer Dieu comme il se doit. Voici ce cadeau sublime : Abû Hourayra, (que Dieu soit satisfait de lui) rapporte que le Messager de Dieu (paix et salut de Dieu sur lui) a dit : « Dieu, lorsqu’Il aime quelqu’un, convoque Gabriel (que le salut soit sur lui) et dit :  » J’aime untel ; alors aime-le !  » Le Messager (paix et salut de Dieu sur lui) poursuivit : Gabriel l’aime alors et se met à appeler les habitants du ciel en disant :  » Dieu aime untel. Aimez-le à votre tour.  » Les habitants du ciel l’aiment donc. L’agrément de cet individu sur terre est ensuite répandu… » [6].

[1] Sourate les coalisés, verset 72.
[2] Sourate Al-A ‘raf, verset 172.
[3] At-Tirmidhi
[4] Sourate Al-Zoumar, verset 53.
[5] At-Tirmidhi
[6] Muslim, al-Bukhâri, Malik et At-Tirmidhi

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.