Se repentir

0
823

Que la paix de Dieu ainsi que Sa miséricorde et Sa bénédiction soient sur toi ma sœur, mon frère. Toi qui es fidèle à nos rencontres, pour La Face de Dieu, dans le jardin béni des affluents de la foi, ces jardins à nul autre pareil où aiment se ressourcer les croyants, les aspirants à Dieu et les repentants. Le repentir est un acte aimé du Seigneur, Lui qui a créé l’homme faible et lui demande de revenir à Lui et d’implorer Son pardon constamment, et le grand Accueillant au repentir de lui pardonner tous ses péchés comme s’il ne les avait jamais commis.

L’humain face à ses faiblesse

Le fils d’Adam a été créé oublieux, oublieux et pécheur, c’est dans sa nature, Dieu dans Sa grande sagesse l’a doté d’une âme attirée par ses désirs, se laissant aller à ses passions. Ceci est tout à fait normal car Selon Abou Hourayra (que Dieu l’agrée), le Prophète (paix et salut de Dieu sur lui) a dit : «Par Celui qui tient mon âme dans Sa Main, si vous ne commettiez pas de péchés, Dieu vous aurait fait disparaître et vous aurait remplacés par un peuple de pécheurs qui Lui demanderait pardon et auquel Il aurait pardonné.» [1].

Certes chaque humain, hormis les prophètes rendus infaillibles par le Tout-Puissant, commet des péchés, mais il est de son devoir de retourner humble vers son Créateur afin de faire repentance, le prophète (paix et salut de Dieu sur lui) aimait à se repentir plus de soixante-dix fois par jour [2]. Que devrait-il en être de nous, pauvres créatures, qui trahissons la loi divine sans arrêt ? Notre front ne devrait jamais quitter le sol si nous voulons nous acquitter convenablement de nos méfaits.

Mais Dieu dans Sa grande mansuétude n’en demande pas tant, et Il nous dit dans un célèbre hadith saint, comme pour nous rassurer : « Ô fils d’Adam, tant que tu M’invoques et mets ton espoir en Moi, Je te pardonnerai les péchés dont tu te seras chargé, sans Me soucier de leur grand nombre. Ô fils d’Adam, si tes péchés atteignent toute l’étendue visible du ciel, et qu’alors tu implores Mon pardon, Je te pardonnerai. Ô fils d’Adam, si tu viens à Moi, en ayant rempli la terre de tes péchés et qu’alors tu Me rencontres cependant que tu n’associes personne d’autre à Moi, Je te donnerai de quoi la remplir autant de pardons.» [3]

Le retour à  Dieu

Le repentir fait partie de l’adoration de Dieu, c’est un acte qui sert nos desseins et sauve notre âme, encore faut-il que ce retour soit sincère. Parmi les conditions du repentir nous pouvons retenir ceci : la sincérité du retour à Dieu, Le regret de l’acte commis, l’arrêt immédiat du péché, la réparation du méfait si un tort a été causé à autrui et la détermination à ne jamais recommencer.

Des actes simples mon frère, ma sœur, facilités par le Grand-Pardonneur qui nous rassure dans Son noble Coran : « Celui qui commet une mauvaise action ou se fait du tort à lui-même trouvera toujours auprès de Dieu, s’il implore Son pardon, indulgence et miséricorde. » [4].

Vois-tu la grande indulgence divine ? Tu commets des forfaits, tu reviens vers ton seigneur et te voilà pardonné ! Et ceci chaque fois que tu pèches, qui est capable de te pardonner autant de fois que tu trahis puis te repens à part Dieu ?!  Souviens-toi de la parole coranique : « Dis : “Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux.” » [5].

Le pardon divin

Le pardon de Dieu est sans limite, sans équivalent, il est accordé à tout croyant sincère et repentant sans distinction, il est promis par Dieu à tout un chacun tant qu’il ne Lui associe rien ni personne. Les paroles rassurantes du prophète nous donnent de l’espoir, un espoir immense : « Accomplissez de bonnes œuvres correctement, sincèrement et avec modération et gardez espoir, car ce ne sont pas vos bonnes œuvres qui vous feront entrer au Paradis. »  Ses compagnons demandèrent : « Pas même toi, ô messager de Dieu ? »  Il dit : « Pas même moi, à moins que Dieu ne m’accorde Son pardon et ne fasse descendre sur moi Sa miséricorde. » [6].

[1] Muslim

[2] Bukhari

[3] At-Tirmidhî

[4] Coran, Les femmes, verset 110

[5] Coran, Les groupes, verset 53

[6] Bukhari

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.