Le bienfait de faire des bonnes actions

0
1002

Les actions que nous accomplissons au quotidien trouvent des motivations différentes. Elles peuvent parfois (voire souvent) être le fruit d’une influence externe qui va mobiliser en nous des émotions et nous pousser à agir. Cette influence externe peut être le fruit d’une fréquentation, d’un effet de groupe ou d’un phénomène de mode. Nos choix peuvent aussi être influencés par l’effet de la publicité et du marketing, qui, à force d’enrobage, attise le désir de consommer un produit. Nos comportements et nos agissements peuvent également être le fruit d’un conditionnement, qui à travers des messages ritualisés par les médias et les discours politiques mobilisent la peur et l’anxiété qui poussent à agir sans réfléchir.

Tous ces facteurs peuvent agir sur notre inconscient, suscitent nos pulsions et alimentent une frustration et une insatisfaction en permanence. Une telle « énergie négative »  qui isole les gens et peut les rendre parfois violents ne peut rien présager de positif en matière de relation humaines.

Sommes-nous finalement libres d’agir et de faire nos choix ? Comment s’émanciper de cette tourmente qui nous rend malheureux ?

Ces questions, qui nous invitent à prendre conscience, trouvent un fondement plus profond sur le sens de la vie. Pourquoi est-ce que j’agis ? Qu’est-ce qui me motive ? Qu’est-ce qui est le plus important à mes yeux ?

Agir avec conscience

« Béni soit celui dans la main de qui est la royauté, et Il est Omnipotent. Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en œuvre, et c’est Lui le Puissant, le Pardonneur » (1)

Le Coran met en scène le regard que Dieu pose sur les hommes qui sont invités à donner le meilleur d’eux-mêmes pour œuvrer. La mort qui précède la [véritable] vie qui s’en suit, se présente alors le coup de sifflet final de mon existence où chaque matin compte pour affronter avec le sourire une journée chargée de défis et de responsabilités.

Ce regard spirituel sur le sens de l’existence confère un degré de conscience que nous avons de l’œuvre que nous réalisons au quotidien. C’est ce souffle spirituel qui garantit à une œuvre de longue haleine d’être achevée.

De quelle nature peut bien être l’œuvre à laquelle le regard divin plein d’amour est attentif ?

Le prophète, paix et salut sur lui, nous éclaire par ce bouquet de sagesses qui nous invite à transcender les difficultés et les pesanteurs pour proposer un idéal fraternel et bienveillant. 

« Les gens les plus aimés de Dieu sont ceux qui sont les plus utiles aux autres » (2)

« Celui qui vient au secours d’un homme en détresse, Dieu lui retirera une peine parmi les peines du Jour de la résurrection » (3)

« Celui qui est privé de douceur est privé de tout bien » (4)

Agir par gratitude

« Ô famille de Daoud (David), ouvrez par gratitude. Peu de Mes créatures  se montrent reconnaissantes » (5)

A cette injonction divine, le prophète Daoud (David) répondit : « Comment puis-je t’être reconnaissant alors que la gratitude est un bienfait qui ne peut provenir que de Toi ? Dieu dit : « C’est ainsi que tu M’es reconnaissant en déclarant que les bienfaits proviennent de Moi ».

Ce dialogue très profond nous interpelle sur les bienfaits que représente cette gratitude. Serait-elle la clé de notre émancipation ?

Le Prophète, paix et bénédiction sur lui, a dit : « Le fait de mentionner les bienfaits de Dieu est une gratitude et délaisser cela est une dénégation. Celui qui ne remercie pas pour les petites choses ne saurait remercier pour les grandes choses. Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Dieu. Le groupe collectif est bénédiction tandis que la division est une tourmente » (6)

Développer cet esprit de gratitude ouvre l’esprit à la méditation, à l’élévation spirituelle et éthique, au contentement, au bel agir, à l’ouverture et la bienveillance vis-à-vis de l’autre. Cet état esprit, lorsqu’il est partagé et nourri au sein d’un collectif, il devient une bénédiction, une promesse d’un avenir meilleur. Quel dommage de s’en priver !

—————————————————–

(1)     La Rayauté – v1-2
(2)     Rapporté par At Tabarâni
(3)     Rapporté par Ahmad
(4)     Rapporté par Moslim
(5)     Saba – v13
(6)     Rapporté par Al Bayhaqi

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.