Le printemps de la jeunesse

0
974

Au sein de PSM, des familles de Seine Saint-Denis (93), de Normandie, de la région Centre, de la région Lyonnaise et de la Picardie se sont réunies les 6, 7 et 8 juin dans le Loiret (45) pour organiser un gîte familial autour du sujet de la jeunesse.

Pourquoi avoir choisi ce thème ?

Parce que notre présence ne dure qu’un temps. Et le temps est un capital pour transmettre ce que nous portons en nous de valeurs, de savoir-faire mais aussi et avant tout de convictions. Aussi, pour tout parent ou futur parent, la question du passage progressif de relai pour transmettre un héritage est une question centrale dans le projet familial.

De quel passage de relai et de quel héritage est-il question ? S’agit-il d’un discours, d’une hymne ou d’un credo qu’on inculquerait par cœur aux jeunes générations pour s’assurer que la transmission a bien été faite ? Que doit-on transmettre quand on est parents musulmans ?

Le témoignage de ces journées inoubliables va tenter de répondre à ces interrogations.

Arrivés le vendredi soir tard dans la nuit, tout le monde s’est retrouvé le samedi matin pour un petit-déjeuner ensoleillé. Les sourires du matin abondaient, la joie des enfants retentissait et la spontanéité des jeunes faisait ses premiers signes avant de se révéler au grand jour. C’était la naissance d’un village.

De quoi était constitué ce village ? Ce village avait tout d’abord un « Chef » qui, des semaines durant, s’était attelé à la tâche pour préparer cette rencontre afin que, du plus petit au plus grand, les participants puissent passer un agréable moment. Le chef d’un groupe n’en est que le serviteur !

Ce « chef » de village n’agissait pas seul, il était accompagné d’une équipe d’animatrices qui avaient élaboré un programme d’activités pour les petits. Elles furent baptisées par les enfants « Les Abeilles ». Peut-être pour le travail consciencieux qu’elles avaient fourni au profit des tous petits.

Les jeunes avaient l’opportunité d’être en compagnie d’un binôme mixte avec qui ils pourront discuter sans tabou et surtout sans la présence des parents. Cet espace intime ainsi créé avait pour finalité de discuter autour des valeurs et du sens qui donnent des repères aux jeunes qui abordent la vie et construisent en même temps leur avenir. Le défi est de transmettre dans la confiance et dans le dialogue. Il s’agit d’un dialogue dans les deux sens, les jeunes ont aussi des choses à nous transmettre.

La jeunesse est un formidable gisement de créativité, de spontanéité et de courage qu’elle a pu exprimer dans un « Théâtre Forum » : les jeunes avaient une heure pour préparer une scénette qui devait susciter le débat devant le public du village.

Ce même exercice fut attribué aux parents qui ont été amenés à débattre sur l’éducation sexuelle des ados. Doit-on en parler ou conserver le tabou ? Comment aborder la question ?

Les adultes ont ainsi eu à réaliser un théâtre forum qui laissait exprimer l’enfant qu’ils étaient hier.

L’heure était aux olympiades du samedi après-midi dans lesquelles les membres d’une même famille étaient dispersés dans les différentes équipes. L’esprit d’équipe, le goût de l’effort et la compétitivité étaient de mise.

L’après-midi d’olympiade a laissé place en fin de journée à une assise spirituelle familiale après la prière du Asr où tout le village était réuni autour d’anecdotes parlant de notre bien-aimé Prophète – Paix et Bénédictions sur lui. Et quel meilleur thème pour cheminer en famille !

La soirée du samedi s’est faite autour d’un barbecue au grand bonheur de tous. C’est à l’occasion de chaque repas que se manifestaient les talents, l’efficacité et le dévouement de l’équipe de cuisine qui venait compléter l’équipe autour du « Chef » de village. Tout travail organisé se fait avec amour, avec concertation et avec respect de ses engagements.

Le dimanche matin était sous le signe de la créativité artistique qui célébrait cette union des cœurs, cette force d’aimer et cette capacité à apporter plus d’humanité au quotidien.

Ce village fut baptisé par les tout-petits « Séjour ». Cette rencontre aura été certes un « séjour des cœurs » !

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.