Lettre aux parents pour faire face au confinement

Cette période peut s’avérer difficile à vivre pour des parents, qui n’ont pas l’habitude de partager des journées entières avec leurs enfants, qui sont angoissés par rapport à leur travail, à la maladie, au bien-être de leurs enfants, aux charges à payer, et pourrait entraîner de la tristesse et même une sorte de dépression pour certains.

C’est pourquoi il est important de s’imposer quelques règles de conduite : bien organiser sa journée, avoir une activité physique régulière, prévoir les protections nécessaires pour les sorties (masques, gels…), aider les autres et rester en lien avec sa famille et ses proches en profitant des outils technologiques, se concentrer sur le positif, savoir éteindre sa télévision pour ne pas se laisser envahir par les informations anxiogènes, combattre l’ennui en apprenant des choses nouvelles.

Voici quelques conseils utiles aux parents

– Le confinement peut nous confronter avec nous-mêmes et nos démons intérieurs. Si vous vous sentez dépassés par vos émotions, il ne faut pas se défouler sur les enfants, mais leur dire que vous avez besoin d’un peu de répit. Allez dans votre chambre pour une heure et demandez à une autre personne de s’en occuper pendant ce temps. Ne laissez jamais des enfants seuls s’ils sont en bas âge, un accident est vite arrivé !

– Aux femmes qui sont bien souvient en première ligne, il est primordial que vous ne soyez pas écrasées par toutes les tâches ménagères, les repas et tout le reste. Faites-vous aider et prenez soin de vous. Faites-vous du bien, bougez un peu, faites le tour de votre résidence, avec vos enfants si nécessaire, c’est important.

Prendre du temps pour soi est primordial, sinon vous le ferez payer aux autres d’une manière ou d’une autre. Habillez-vous correctement, épilez vous, coiffez-vous… Ne vous laissez surtout pas aller car ce que vous faites déteint sur vous-mêmes, votre vie de couple et sur vos enfants. Vous êtes leur miroir : si vous êtes calme, ils auront plus de chances d’être calmes ; si vous êtes déprimés et que vous vous plaignez tout le temps, ils vous rendront la vie encore plus infernale.

– Essayez de jouer avec vos enfants, d’apprendre à les connaitre, à connaitre leur goûts. Improvisez des jeux, racontez des blagues. La musique adoucit les mœurs ; découvrez les musiques qu’aiment vos enfants, au lieu de les critiquer et de les rejeter, et demandez-leur pourquoi ils aiment telle ou telle musique. Ils seront ravis et fiers de vous l’expliquer s’ils sentent que vous êtes sincères.

– Associez-les à la fabrication de gâteaux et créez des recettes de cuisine ensemble. Faites-leur confiance et laissez les préparer le repas à tour de rôle s’ils sont assez grands. Pourquoi ne pas faire le pain chez soi pour éviter de sortir tous les jours en acheter ! Associez-les aussi aux tâches ménagères, mais ne les critiquez pas ; valorisez ce qu’ils ont fait, ils s’appliqueront plus la fois d’après.

– Veillez à ne pas prendre du poids, vous comme vos enfants. Veillez à faire de vrais repas en famille ; gare au grignotage toute la journée et aux kilos en plus qui en découlent !

– Mettez un cadre et instaurez des règles strictes pour la télévision, les tablettes et les portables, sinon cela entraîne une hyperactivité cérébrale et les empêcher de s’endormir à des heures convenables.

– Renouez avec le plaisir de la lecture, transmettez-leur des traditions orales et racontez-leur des histoires que avez entendu peut-être de vos parents et de vos grands-parents, cela créé une atmosphère conviviale et douce.

– Enfin, profitez de cette période de confinement pour faire tout ce que vous n’avez pas le temps de faire quand vous travaillez car cette période finira par prendre fin et vous regretterez peut-être ces moments offerts dont vous n’avez pas su profiter.

Source
https://www.saphirnews.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page