Être et témoigner : N’ayons pas peur !

Quand dire c’est faire !

Quel plus beau propos (dire) que d’appeler à Dieu, en effectuant l’œuvre salutaire, et de proclamer : « Je me suis rangé parmi ceux qui se soumettent » (1)

Dieu interpelle les croyants que nous sommes d’une manière claire en nous incitant à avoir le courage de la foi dont nous sommes porteurs et à ancrer nos vies dans une attitude de témoignage sincère, à l’antipode de la posture d’apeurement, d’anonymat et de soumission au diktat du monde coupé de Dieu.

Le dire d’abord car « certains énoncés sont en eux-mêmes l’acte qu’ils désignent ». Ici nous ne transmettons pas une simple information à propos de nous-mêmes.  Nous donnons un sens à notre existence, nous installons une cohérence entre les convictions et la vie, nous engageons pleinement notre vie dans une direction.

Être, témoigner, voici la posture spirituelle et existentielle du croyant assumant pleinement son identité profonde au-delà de toutes les pressions et contre le nihilisme ambiant.

Appeler à Dieu : c’est l’attitude du croyant qui refuse d’avoir peur de ce qu’il est et d’accepter d’être anonymisé par tout le système qui organise la vulgarité et l’abêtissement de l’être humain (pourtant honoré par Dieu) pour en faire un simple objet voué à consommer et à se taire sur le sens :  Quel plus beau propos que d’appeler à Dieu, en effectuant l’œuvre salutaire, et de proclamer : « Je me suis rangé parmi Ceux qui se soumettent ».

N’ayez pas peur !

Dieu dit « N’ayez pas peur. Je serai avec vous à entendre et à voir » (2)

Lorsque nous avons foi en Dieu et que notre capacité vient de Lui, nous pouvons avoir une grande assurance, une lumière et une énergie pour mettre en pratique et annoncer ce qu’il nous met à cœur.   

C’est avec cette conscience d’appartenir pleinement à Dieu que nous pouvons manifester plus clairement que nous avons une belle parole à proclamer, une bonne nouvelle à annoncer, la promesse d’un bonheur éternel pour l’humanité que procure l’amour de Dieu et Sa connaissance  

« Transmettez de Moi ne serait-ce qu’un seul verset » (3)

Un jour le Messager de Dieu dit à Ali « Que Dieu guide ne serait-ce qu’un seul homme par ton intermédiaire vaut mieux pour toi que les chamelles rousses » [les biens les plus précieux dans le contexte de l’époque]. (4)

Il s’agit donc d’une mission que le Prophète -paix et bénédictions de Dieu sur lui- lui-même a confié à chacun(e) de nous. Si nous nous réclamons être les disciples du Messager de Dieu, alors cette mission nous concerne également. Nous ne pouvons pas nous y soustraire. Dieu a doté chacun de nous de dons et de talents différents. Il n’y a pas une seule façon d’appeler à Dieu.

Il s’agit juste d’être disponible et prêt à mettre ses dons et talents au service de cette volonté d’annoncer la bonne nouvelle qu’est Dieu. L’appel à Dieu est la construction d’un lien, d’une relation et d’une communication. Un mot, un regard et le contact entre les hommes s’établit. ” Vous ne comblerez pas les gens, dit le Prophète paix et bénédictions de Dieu sur lui, avec vos biens mais ce qui pourra les combler de votre part, c’est le beau caractère et le visage souriant.” (5)

Quelquefois il ne s’agit que d’une petite phrase au détour d’une discussion, d’une invitation à une activité, d’une écoute sincère…

Dieu ne nous appelle pas à tout faire ou à faire comme tout le monde mais à trouver sincèrement notre place pour rayonner de la lumière et des trésors spirituels et éducatifs dont Il nous a comblés.

Et n’oublions pas comme nous l’enseigne le Professeur Abdessalam Yassine que l’appel c’est d’abord un visage souriant, une bonne parole, une personne soignée qui attire par sa gentillesse et la clarté de son idée.


(1)   Sourate Fussilat, verset 33

(2)   Sourate Taha, verset 46

(3)    Hadith rapporté par Al Bouhkarî

(4)   Hadith rapporté par Mouslim

(5)   Hadith rapporté par Abou Ya’la, selon Abou Hourayra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page