Rencontre PSM : parachever le travail local 

Le week-end du 17 au 19 juin a eu lieu une rencontre nationale qui regroupait différents acteurs du travail local autour du thème : « Parachever le travail local ».

Nous avons été accueillis le vendredi soir dès 19h après un voyage qui dura, pour certains, près de 7 heures. Un voyage long et fatigant mais la joie de retrouver les amis diluait et adoucissait les difficultés, les obstacles et la fatigue. PSM est une grande famille dans laquelle chacun se retrouve et s’épanouit. Une famille spirituelle, de cœur et d’âme dans laquelle les membres évoluent, grandissent et cheminent vers un islam qui se veut ouverture, excellence et amour en Dieu de tous.

Le lendemain matin, c’est pour les prières de nuit que les membres se retrouvèrent. Certains venaient à peine d’arriver ou arrivaient encore. Afin que la journée soit supportable, l’assise matinale dite de « chourouq » pouvait être abrégée pour aller dormir et se reposer.

Quelques heures plus tard, nous nous sommes retrouvés autour d’un petit-déjeuner où nous découvrions avec joie les visages de tous les participants.

Qu’ils soient du Nord, de l’Est, de l’Ouest ou du Sud, plusieurs frères et sœurs se retrouvaient pour ceux qui se connaissaient déjà, ou apprenaient à se connaître pour ceux qui se voyaient pour la première fois.

Après le petit-déjeuner, la séance plénière s’ouvrit et nous pûmes entendre les conseils précieux d’un de nos frères, prédécesseur dans la foi, qui nous consacra son week-end entier.

Nous avons découvert le programme et les thématiques des ateliers qui étaient prévus pour la journée. Les ateliers concernaient la visibilité, l’organisation, la formation, la jeunesse et le culte.

A chaque instant, nous pûmes profiter de la lumière, des conseils et des sagesses de notre grand invité.

Il y a chez ces hommes de Dieu, un secret divin: à peine commencent-ils à parler qu’un souffle de sérénité, de miséricorde et d’amour en Dieu envahit les lieux, les cœurs et les âmes. Les larmes nous montent aux yeux, l’introspection se met en place, le besoin de se repentir et demander à Dieu de nous pardonner nous submerge…

Il nous incita à nous attacher fermement à nos assises de rappel, à nos rencontres: « D’une rencontre à l’autre, rapporte-t-il, jusqu’à la Rencontre (de Dieu) » pour rappeler ce caractère distinctif des intimes de Dieu qui ne terminent une bonne œuvre que pour en commencer une autre. Une phrase qui nous toucha beaucoup et résonnait en chacun de nous.

Dans notre quotidien, parfois bien lourd et chargé, dans un monde tumultueux et bouleversé, à une époque où chercher du sens à son existence devient vital, nous pûmes revenir à l’essentiel, nous arrêter un temps pour nous reconnecter à Dieu, à Son Prophète, paix et salut sur lui, et au projet de toute une vie : chercher et trouver Dieu au sein du groupe des croyants et en étant présents dans notre société. Être présent à Dieu, et pour Dieu, en d’autres termes.

Durant l’assise spirituelle du soir, un des participants compara le croyant à une abeille qui ne mange que de bonnes choses et ne produit que de bonnes choses. Cette métaphore de l’abeille illustre bien tout le travail accompli sur le terrain. Notre nourriture ce sont toutes ces rencontres auxquelles Dieu nous invite, nos assises de rappel, nos instances spirituelles et participatives où les cœurs se nourrissent et les esprits se libèrent. Tout comme l’abeille, on butine et on partage une miséricorde et une sagesse prophétiques : « Et Nous ne t’avons envoyé que comme miséricorde pour le monde ». (1)

L’assise du bon conseil (nassiha) (2) fut embellie par les échanges, questions, interrogations des membres dont les cœurs s’adoucissaient au rappel de Dieu et la présence des anges promise à ceux qui se rappellent Dieu en assemblée.

Dans un monde tumultueux où chacun court sans cesse, ce week-end venait requestionner notre quotidien. Nous nous sentions appartenir à un groupe, être une seule famille, porter un souci commun pour nous mais aussi pour tous.

Les échanges furent nombreux, les ateliers productifs, les sourires chaleureux et la fraternité fut au rendez-vous.

Les bienfaits de ce week-end se déversèrent sur nous également lors du trajet aller-retour qui, s’il fut long, fut propice aux confidences, aux moments de souvenance de Dieu partagés, à un approfondissement des connaissances… nous pouvions connaître une personne depuis des années mais chaque voyage dans le cadre du projet permettait de mieux la découvrir et mieux comprendre son parcours de vie au niveau familial, professionnel mais aussi son cheminement spirituel.

Nous prions Dieu le Très-Haut de nous permettre d’être utiles aux autres, à notre société et à toute l’humanité. Nous prions Dieu, exalté soit Son Nom, de nous accorder de porter et de faire notre part en ce monde.

Ce week-end se termina comme à chaque fois bien trop rapidement, mais chacun de nous était heureux d’y avoir participé et reconnaissants envers Dieu, exalté soit Son Nom.

Nous repartions le dimanche en début d’après-midi pour retrouver nos familles, notre quotidien et notre travail local plus motivés que jamais.

Puisse ce travail d’appel nous être compté dans la balance de nos bonnes actions, être pour nous et ceux que nous aimons un témoignage sincère le jour de La Grande Rencontre….

(1) Coran, les Prophètes, verset 107

(2) Dans PSM, l’essence de l’assise de nassiha se base sur le Hadith du Prophète (BDSL) qui dit : « La religion, c’est le bon conseil « an-nassiha » Nous dîmes : « Envers qui ? » Il dit : « Envers Dieu, Son Livre, Son Messager, les dirigeants des musulmans et l’ensemble de la communauté musulmane » » (rapporté par Mouslim). Nassiha (le conseil) n’est pas un souci individuel, mais collectif : On s’abreuve, on se nourrit au sein cette assise pour en sortir plus fort, pour participer, agir… C’est s’approvisionner pour mieux donner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page