All for Joomla All for Webmasters
mercredi 26 juin 2019

La violence à l’adolescence, comprendre pour mieux prévenir

La question de la violence est-elle récurrente à l'adolescence ?

La violence est une question universelle qui traverse toutes les civilisations, toutes les étapes de la vie et notamment l'adolescence. Il est difficile d'imaginer une adolescence sans violence parce que le processus adolescent est violent en lui-même. On parle de la « crise adolescente » car c'est une véritable crise existentielle, une révolution interne qui se joue pour le jeune.

Le Père, ce héros : La mère aime tendrement, le père aime solidement

"La mère aime tendrement, le père aime solidement". Ce proverbe italien reconnaît, dans l’amour du père, une qualité bien distincte de la qualité affective...

Être parent : un défi au quotidien

Être parent, un vrai bonheur, mais au quotidien c’est loin d’être une promenade de santé.

Le bonheur de tenir ce petit être innocent dans nos bras est sans commune mesure. Un bébé est attachant, nous apprenons beaucoup lorsque nous avons des enfants. Ils dépendent totalement de leurs parents, ceux-ci ont donc intérêt à s’intéresser à leurs besoins primaires mais aussi en grandissant, à tout ce qui les touche de près ou de loin.  On ressent cette joie de tenir ces petits êtres dans nos bras mais aussi une immense responsabilité qui pèse sur nos épaules, cette responsabilité nous allons la porter jusqu’à la fin de nos jours et même après, car c’est un héritage que nous leur léguons, cet héritage qui s’appelle l’éducation. Car notre prophète, paix et salut sur lui, a dit : « un parent ne lègue rien de mieux à son enfant qu’une bonne éducation »(1)

Gérer les rivalités et jalousies entre frères et sœurs

De tout temps il y a toujours eu entre frères et sœurs de la solidarité, de la gentillesse, des jalousies, des disputes, des complicités…. D’ailleurs, le Saint Coran nous relate les histoires de certains prophètes qui illustrent les relations au sein de leur fratrie et qui n’étaient pas toujours simples. Loin de là, si on se remémore le récit du prophète Youssouf-Joseph, paix et salut sur lui, et les recommandations de son père vis-à-vis de ses frères et de leur jalousie dévastatrice. Du soutien indéfectible du frère de Moussa-Moïse, Haroun-Aaron, paix et salut sur eux, quand Dieu l’envoie informer Pharaon de libérer son peuple. Et bien sûr, de la fratrie la plus connue celle avec laquelle les rivalités fraternelles prennent tout leur sens : Habil-Abel et Qabil-Cain. Autant d’exemples à méditer et desquels nous devons tirer des leçons et apprentissages dans la manière de développer des relations saines et équilibrées. Des relations d’apaisement et de compréhension avec et entre nos enfants.

Transmettre des valeurs à vos enfants

L’éducation des enfants fait partie des valeurs les plus sûres et les plus importantes. Ainsi, le Prophète (PBSL) dit : « Quand le fils d’Adam meurt, ses bonnes actions cessent exceptées trois : une aumône qui reste permanente, une science bénéfique, et un enfant vertueux qui invoque Dieu pour ses parents. » (Rapporté par Abou Horeira dans les 4 Sihah)

L’enfant face à la mort d’un parent

La mort d'un proche, d'un parent reste vraisemblablement l'une des expériences les plus marquantes de l'existence même si nous savons bien que notre vie sur terre n’est qu’une étape et que la mort signe le passage vers un destin éternel. Que l'on soit adulte ou enfant, cette perte nous laisse orphelin face à une absence irréversible. Si la mort d'un parent est potentiellement traumatique pour l'adulte, elle l'est davantage pour le jeune enfant qui se retrouve privé soudainement d'une relation essentielle à son équilibre psycho-affectif. Son paysage psychologique s'en trouve bouleversé, toutes ses croyances, ses repères sont mis à mal.

Mal de mère

Être mère est un vrai bonheur mais aussi une bataille quotidienne, avec parfois des trêves, des drapeaux blancs, de la paix de temps en...

Les ancrages relationnels dans l’éducation des enfants : « Ni vu, ni connu »

Nous avons vu dans un premier temps l'attitude des parents lorsque ceux-ci commettent une erreur vis-à-vis de leurs enfants, une expérience inconfortable...

Les ancrages relationnels dans l’éducation des enfants : « Pardonne moi mon enfant »

L'éducation est une série d'interactions et d'expériences relationnelles entre l'enfant et ses parents et les autres proches (grands-parents, enseignants, ...).

Les enfants et le stress

Que ce soit à l’école ou à la maison nos enfants sont soumis perpétuellement à de fortes exigences, de fortes sollicitations et malheureusement très souvent sans explication de notre part. Nous projetons sur eux nos propres inquiétudes d’adultes, leur avenir est un sujet qui nous préoccupe. Chaque découverte, chaque étape de leur vie sont considérées comme potentiellement stressantes car elles remettent en cause l’équilibre installé. Et aussi parce que notre société leur en demande beaucoup.

Free WordPress Themes, Free Android Games