Prendre de la Hauteur…

Avoir le nez collé aux évènements, les yeux rivés sur ses pieds et l’esprit dispersé par le brouhaha environnant ne nous aident pas à avoir une vision d’ensemble. Le seul moyen est de prendre de la hauteur, de s’élever au-dessus de la mêlée et de gravir les hauteurs. En haut, il fait plus calme, l’air y est plus pur, le vacarme a disparu et la vision embrasse l’horizon. Le regard devient perçant, l’esprit critique, le corps se calme, le cœur s’apaise et l’âme se prosterne.

Les évènements de l’actualité se bousculent les uns les autres. Le flot d’injustices, qui s’abat sur les musulmans à travers le monde, nous frappe de plein fouet chaque jour. La masse d’informations pleut de toute part et les réactions de toutes natures se succèdent sans interruption. L’occupation, Gaza, la Syrie, le Yémen, l’Irak, la Lybie, l’Egypte, les massacres, les tueries, l’islamophobie galopante, les caricatures, la burqa, les jupes longues, le burkini, la stigmatisation, la discrimination, le, les, la ….

Notre époque concentre les injustices de plusieurs siècles, véhicule les haines et les barbaries de plusieurs civilisations et concentre la décadence de différentes nations passées. Devant ce tableau de misère, ces scènes de déchéance, ces injustices toujours plus grandes et l’impunité apparente des criminels, il est parfois très difficile de garder un certain calme et de prendre un certain recul par rapport au tableau chaotique du présent… pour mieux agir bien sûr. Certains fuient et trouvent refuge dans un passé qu’ils n’ont pas connu, pendant que d’autres se tournent désespérément vers un futur lointain qu’ils ne connaîtront pas. D’autres encore préfèrent gesticuler, sincèrement, mais gesticuler quand même.

Nous avons besoin, en tant que musulman, d’une éducation qui donne les priorités et les orientations pour ne pas sombrer dans le cercle des évènements et des réactions en chaîne. Une éducation qui ne connait pas de conflit entre un passé glorieux et modèle, un présent amer et triste et un futur promettant et de nouveau glorieux. Cette éducation vous donne de la force et de la hauteur, de l’endurance et de l’optimisme, de l’espoir et du réalisme.

Entre les réactions émotionnelles rythmées par l’évènementiel de certains et le sommeil profond d’autres à la limite du coma, il y a un chemin et une voie qui n’appartiennent ni aux uns ni aux autres, une voie et une posture qui puisent sa force dans les hauteurs. C’est la voie de ceux qui ont une vision d’ensemble et refusent d’être otage de cette cohue. « Dieu n’a pas placé à l’Homme deux cœurs dans sa poitrine» (1). Il est demandé à l’Homme de se révolter contre l’injustice, de combattre les criminels et d’être aux côtés des faibles et des opprimés, mais sans oublier de comprendre et de voir ce qui nous entoure comme des évènements qui se déroulent sous le regard du Maître Suprême, Le Créateur des cieux et de la terre. « Car en vérité tu es sous nos yeux » (2). L’éducation prophétique permet de puiser force et sagesse, action et raison dans « tu es sous notre regard ». L’éducation prophétique donne une vision complète et profonde de l’action à mener. Et seule l’éducation prophétique permet d’embrasser l’œuvre que Dieu attend de nous dans son ensemble pour mériter la Promesse qui se trouve à nos portes. « Dieu a promis à ceux d’entre vous qui ont la Foi et font les bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers » (3).

La distance entre nous et cette promesse se parcourt par l’éducation, l’organisation, l’action et l’engagement continu au sein d’un corps solidaire et de bonne compagnie. « Quant au Miséricordieux, interroge à son sujet un expert » (4). « Interrogez les gens du Rappel (5) si vous ne savez pas » (6).


(1) Coran : Sourate 33, verset 4

(2) Coran : Sourate 52, verset 48

(3) Coran : Sourate 24, verset 55

(4) Coran : Sourate 25, verset 59

(5) Les héritiers du Prophète, paix et salut sur Lui, c’est-à-dire les savants accomplis.

(2) Coran : Sourate 16, verset 43

Un commentaire

  1. Salam alaykoum, Qu\’Allah te récompense frère hassan, il était grand temps que quelqu\’un fasse remarquer que nous nous éloignons du plus important en réagissant trop émotionnellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer