All for Joomla All for Webmasters
dimanche 19 août 2018

Abdessalam Yassine ou l’infinie puissance du cœur

Dans toute société, comme dans toute renaissance intellectuelle et spirituelle, le rôle des savants, des oulémas et des intellectuels éveillés et engagés à l’instar...

Le legs d’Abdessalam Yassine : L’expérience personnelle de Dieu ou l’art de mettre son ego...

Cinq années après son décès, l’évocation de la vie exceptionnelle d’Abdessalam Yassine (1928-2012) nous invite à redécouvrir ce qu’a été la quintessence de son...

Ignorance et violence

Le mot jahilia véhicule le critère de discernement entre l’islam et le contraire de l’islam. Le mot jahilia, quatre fois répété dans le Coran, fustige la mécréance, la mal-gouvernance, l’avilissement de la femme et la fureur virulente du tribalisme jahilien.
A chaque époque sa forme de tribalisme, de mécréance, de mal-gouvernance, de dévergondage et d’injustice. Je recours à la racine du mot jahilia et le traduis par deux mots : Ignorance et Violence que j’écris en majuscules pour mettre en relief les traits saillants et permanents de la jahilia.

De l’héritage de L’Imam Abdessalam Yassine : Le cheminement collectif et participatif

Le cheminement spirituel a longuement et historiquement été marqué du sceau de deux principes :

- La relation individuelle et verticale d'un disciple ou d'un collectif de disciples à un maître éducateur, dans une filiation solitaire centrée sur la relation avec l’éducateur et au service d'un destin personnel et d'un projet de salut individuel.

Rejoins la caravane

Je n’attendrai pas les trois ans comme s’il fallait nécessairement souffler des bougies pour justifier sa fidélité…

Je ne craindrai pas les reproches de certains cœurs sceptiques, comme s’il fallait s’excuser de son altérité, de son amour, de ses ambitions de s’installer, de mériter le voisinage et l’estime du Saint Prophète, paix et salut sur lui.

La non-violence dans l’enseignement d’Abdessalam Yassine

L’enseignement à la fois pratique et théorique de l'Imam Abdessalam Yassine cherche à se démarquer radicalement de la violence et développe à son égard une critique intransigeante et rigoureuse  au profit du principe islamique fondamental dit Rifq en langue arabe.

L’homme au cœur du changement

« L’homme au cœur du changement » tel est le thème du festin spirituel et intellectuel auquel étaient invitées, samedi 20 décembre à Paris, certaines âmes qui aspirent au véritable changement, celui qui est fait par et pour l’homme, celui qui tient à commencer par rendre à l’humanité, à toute l’humanité, sa dignité et sa liberté « confisquées par ces nouvelles servitudes » du capitalisme et libéralisme faussement à visages humains et injustement émancipateurs ou fédérateurs de valeurs d’amour ou de solidarité.

Changer le cours de son histoire, une mission possible

Une grande majorité des êtres humains qui vivent sur cette terre passent leur vie à l’ombre des histoires des autres. Ils vivent un quotidien qui leur est imposé sans se poser de questions. Ils observent les injustices que subissent les « autres » avec indifférence et pour les plus courageux avec indignation, se répétant sans cesse en eux-mêmes «  il n’y a rien à faire et même s’il y avait quelque chose à faire, cela ne servirait à rien ».

Face à cette marée humaine, il y a des Hommes qui « osent ».

PSM NORD rend hommage à Abdessalam Yassine

« Je serai le plus heureux si mon témoignage gagne l'ouïe d'auditeurs conscients, si mon cri calme les réveils de leur insouciance et éveille leur cœur, s'ils tournent le dos aux tentations de la vie ici-bas et s'alertent vers qui les guide à Dieu, au point de connaître Dieu »

Première commémoration à la mémoire de Abdessalam Yassine

Ce vendredi 20 décembre 2013, PSM IDF a organisé une cérémonie en hommage à la mémoire de Abdessalam Yassine, homme de piété, de science et de renouveau, qui nous a quittés il y a un an déjà, le 13 décembre 2012.

Free WordPress Themes, Free Android Games