Une exposition en hommage au Professeur Abdessalam Yassine

C’est dans une ambiance tamisée, perlée de guirlandes lumineuses, sur un doux fond musical invitant au voyage, que s’est déroulée, le week-end du 18 au 20 mars, l’exposition-hommage ; Abdessalam Yassine, une vie au cœur du Renouveau.

Retraçant la vie de ce grand homme contemporain, ce savant réformateur, d’origine marocaine, qui fonda une école de pensée pour apporter un nouveau souffle à l’Islam, on a pu y découvrir l’histoire de cet homme au grand cœur, sa pensée, parfois encore méconnue.

On y a d’abord appris à connaître l’enfant et le jeune homme brillant qu’il fut, son ascension socioprofessionnelle et son engagement dans l’enseignement et l’éducation. Puis une profonde crise existentielle, à l’âge de quarante ans, changea le cours de sa vie. Il se mit alors à porter un autre regard sur le sens de sa vie et sur son engagement, qu’il tourna définitivement vers Dieu, au service de l’humain. Soucieux de son prochain, il fonda alors une école de pensée, malgré les multiples difficultés, appelant chacun à se soucier de son devenir dans la vie dernière, en revenant à l’héritage prophétique.

Dans une atmosphère conviviale et fraternelle, de nombreux visiteurs, de tout âge, certains en famille, s’y sont rendus, y découvrant des photos, parfois inédites, des textes et des vidéos particulièrement émouvantes.

C’est au fil de l’exposition, en compagnie d’un animateur, que le visiteur a pu connaître davantage la personnalité de Abdessalam Yassine, son humanité profonde, son engagement au service de l’éducation.

Une partie de l’exposition était réservée au nouvel élan qu’il apporta aux croyantes, notamment à son livre : Femmes musulmanes, traité sur la Voie. Dans ce livre, le Professeur Abdessalam Yassine reconnaît à la croyante son rôle et sa responsabilité cruciale au sein de la Communauté musulmane. Une vision de l’engagement féminin qui renoue avec les premiers temps de l’Islam.

Après cette douce immersion dans la vie de l’imam Abdessalam Yassine, une collation attendait le visiteur pour un moment de détente.

En soirée, le public a pu assister à des conférences suivies d’échanges, et de chants religieux.

L’art était donc aussi au rendez-vous ; des chants, du slam, des dessins mais aussi des poésies que l’on pouvait écouter ou lire dans un lieu dédié.

Emus pour certains, touchés par l’accueil et la chaleur humaine pour d’autres, beaucoup ont pris plaisir à prolonger la visite, dans un esprit fraternel.

Une belle occasion d’apprendre à connaître un peu plus le Professeur Abdessalam Yassine et son héritage ; une école de pensée qui se fonde sur une présence engagée, une spiritualité partagée et un souffle  d’amour fraternel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page