Ramadan ou la mine d’or bénie

1
652

Nous sommes à l’aube du mois de Ramadan. Plus que quelques jours avant l’événement majeur de l’année. Vous sentez cette odeur ? Non pas celle de la harira…

Celle de l’atmosphère de spiritualité, de partage, de fraternité, d’effort en groupe, ou encore celle du réconfort après l’effort bien-sûr !

Ramadan, Bienvenue !

Chaque année, Dieu nous donne la chance de pouvoir vivre trente jours de bonheur.

Bonheur pluriel : spirituel, physique, social et donc… Bonheur global !

Si Dieu nous donne la possibilité de prendre le TGV – au sens spirituel bien-sûr – pour aller vers Lui, alors nous devons en profiter et ne pas laisser l’occasion passer.

Comme il est écrit dans le Saint Coranc’est un mois « qui nous a été prescrit afin que nous puissions atteindre la piété » (1)

Cela veut surtout dire que pour l’atteindre, il faut comme tout chemin, y parvenir à travers des efforts. Et comme la piété, comme toute chose rare et précieuse, n’est pas facile à atteindre, il faut se donner les moyens d’y arriver.

Une mine d’or qui enrichit ceux qui le veulent

Prenons l’exemple d’une mine d’or. Elle a une valeur extrêmement élevée, pour ne pas dire inestimable.

En théorie, tout le monde aimerait avoir sa part et pouvoir s’enrichir (ici, dans notre cas au sens spirituel). Seulement, pour avoir sa part, il faudrait commencer par piocher cette mine et donc faire les efforts nécessaires pour être récompensé.

On imagine mal que dormir jusqu’à l’après-midi, passer son temps à parler sur ceux qui piochent ou encore ne penser qu’à son repas du soir, puissent nous permettre d’avoir ne serait-ce que quelques grammes d’or…

C’est pourquoi il faut s’entraîner en amont pour être prêt à travailler la mine, pour être prêt à l’exploiter au maximum, car le propriétaire de la mine a décidé qu’elle ne serait exploitable que trente jours pas un de plus.

De plus, toute la richesse accumulée nous servira de provision pour le reste de l’année, quelle belle subsistance !

Ramadan ou l’optimisme

Mois de sacrifice, de jeûne, de toutes sortes de privations ? Oui peut-être …

Mais c’est justement ce qui fait sa beauté ! Notre mois béni est une école qui nous apprend à nous maîtriser, à faire plaisir aux autres, à partager, et aussi à se mettre à la place de ceux qui n’ont pas le même niveau d’aisance que nous.

Et d’année en année, on voit bien que de plus en plus de personnes sont impliquées et pratiquent avec plus de sérieux ce mois béni qui nous attend. C’est beau.

Combien de personnes Dieu sort-Il de l’Enfer ? Combien de bonnes actions Dieu nous inscrit-Il ? Combien de personnes ont partagé leur repas avec autrui durant ce mois ?

Dieu seul le sait : « Et vous n’avez reçu que peu de science » (2)

Excellent mois de Ramadan à toutes et à tous !

Coran : Sourate 2, Verset 183

Coran : Sourate 17, Verset 85

1 commentaire

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.