Le témoignage de foi, une eau qui purifie

0
1375

L’évocation de Dieu est l’une des choses les plus exceptionnelles qui existe. Nous avons été gratifiés d’un pouvoir et d’un refuge sans égal sur cette Terre : celui de pouvoir accéder à l’apaisement du cœur qui apaise l’être dans sa globalité.

Dieu, dans Son noble Livre, nous dit : « Ceux qui ont cru, et dont les cœurs s’apaisent à l’évocation de Dieu. Certes, c’est par l’évocation de Dieu que les cœurs s’apaisent. » (1)

Tout être normalement constitué, qui vit sur cette Terre, aspire d’une façon ou d’une autre au bonheur. Ce bonheur peut être uniquement terrestre ou alors nourri par l’espoir d’un séjour au Paradis, dans une vie éternelle après la mort. Mais peu importe le bonheur que l’on recherche, il y a une chose qui permet d’y accéder et qui est extrêmement difficile à atteindre. De quoi s’agit-il ?

La paix

Vous l’aurez bien deviné, c’est être en paix. Non, bien plus, c’est plutôt se sentir en paix. Sentir que peu importe ce qui se passe à l’extérieur, mon intérieur va bien. Peu importe ce qui m’affecte ou ce qui pourrait me porter atteinte, je suis bien, je me sens bien et je reste dans cet état de paix. C’est beau non ?

Bien sûr, très peu de personnes arrivent à cela. Et même si elles y arrivent, elles n’y restent pas pour un temps indéfini. Car ce bonheur a une condition : croire en Dieu et L’évoquer.

La parole « Il n’y a de Dieu que Dieu » (La ilaha illa Llah)

On sait que le bonheur réside dans le fait de se sentir bien et d’apaiser son cœur. Pour y arriver, il faut entrer dans une atmosphère sereine. Cette atmosphère est l’évocation de Dieu.

Il y a plusieurs façons d’évoquer Dieu. Un hadith nous dit que « La meilleure parole est La ilaha illa Llah et la meilleure invocation est Al-hamdoulillah » (2)

Arrêtons-nous sur la meilleure parole, enseignée par la meilleure des créatures, dite aux meilleures personnes après lui. Le Prophète, paix et salut sur lui, dit un jour aux compagnons : « Renouvelez votre foi ». Ils lui répondirent « Mais comment renouveler notre foi ô Messager de Dieu ? ». Il dit alors : « Dites abondamment La ilaha illa Llah » (3)

Lorsqu’on est en train de répéter cette noble parole, aux vertus insoupçonnées, il se passe quelque chose. Lorsque l’on est concentré à penser, à méditer sur la création et les bienfaits de notre Créateur, et que l’on dit cette parole alors une purification s’enclenche tel l’habit sale et usé qui redevient propre et repassé.

A chaque répétition, c’est comme si on plongeait notre cœur dans une eau bénie, qui purifie le cœur et en extrait les impuretés et les vices causés par nos péchés et notre désobéissance. Et plus on répète cela, plus la purification est intense et notre cœur illuminé et nettoyé.

N’est-il pas normal d’être apaisé lorsque tu sais qu’on s’occupe de ton cœur et qu’on y  retire ce qui ne va pas ?

N’est-il pas évident de voir le visage illuminé de celui qui après avoir été éprouvé par les tentations de cette vie, voit son cœur dans une eau transparente, qui sent bon, et qui rend meilleur celui qui sort d’elle ?

Telle est la revivification de la foi, celle qui anime les cœurs et les corps et qui nous rafraîchit dans cette vie avant de nous réjouir dans la vie dernière …

(1)     Coran : Sourate 13 verset 28.

(2)     Hadith rapporté par Nasa’i et Ibn Majah

(3)     Hadith rapporté par l’imam Ahmad et Tabarani

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.