Un jour, une bonne action

0
2361

Cet article est publié en guise d’introduction à la chronique « Un jour, une bonne action »

A vos marques, prêts, ….

Le compte à rebours est lancé. Plus que quelques heures et nous accueillerons l’invité tant attendu. Un invité qui se présente à notre porte chaque année, chargé de beaucoup de présents. Cet invité est le mois de Ramadan !

L’adoration marquante de ce mois constitue, comme tous les autres piliers de l’Islam, une voie d’accomplissement. Le Jeûne de Ramadan permet de sortir de l’emprise de nos passions, de l’emprise des jouissances pour aller à la découverte d’une spiritualité plus accessible lorsque le ventre est vide ou lorsqu’on est moins prompt aux sollicitations de notre égo toujours à la recherche de plaisirs !

L’objectif annoncé de cette adoration est d’atteindre la piété « Taqwa ». Dans le Saint Coran, il est mentionné: « Ô vous qui avez la foi, vous a été prescrit le jeûne, comme il a été prescrit à vos prédécesseurs, peut-être atteindrez-vous la piété »[1]

Mais que signifie au juste « Taqwa » ? 

Souvent traduit par piété, crainte révérencielle, « Taqwa », étymologiquement, véhicule le sens de prévention, de préservation. Le Prophète, paix et salut sur lui, dans un hadith l’a définie comme étant une qualité intériorisée dans le cœur : « at-Taqwa est là, at-Taqwa est là »[2]en faisant un signe de sa main vers son cœur.

Omar Ibn al-Khattab, que Dieu l’agrée, a demandé un jour  à un compagnon, Oubay Ibn Kaab, de lui expliquer le sens de « Taqwa » ?  Oubay  a répondu : «Supposons que tu te retrouves un jour sur une route parsemée d’épines que ferais- tu ? ».  Omar de répondre : « je retrousserai mes manches et je m’efforcerai d’éviter ces épines ! ». Ce à quoi Oubay a répondu : «  Et bien la Taqwa c’est cela ! »[3]. Autrement dit, c’est la volonté ferme d’éviter les épines, c’est-à-dire les « péchés ».

Dans le Coran,  « Taqwa » est définie aussi comme un viatique : « Et approvisionnez-vous ; mais vraiment la meilleure provision est la piété »[4]. C’est un capital qui permet de réaliser des œuvres de meilleure qualité. C’est ce que relatent plusieurs versets du Coran qui associent « Taqwa » à un certain nombre d’actions et de savoirs : « Ô vous qui avez la foi, craignez Dieu et soyez avec les véridiques »[5] ; « Ô vous qui avez la foi, craignez Dieu et parlez avec droiture »[6] ; « Ô vous qui avez la foi, craignez Dieu,et recherchez le moyen de vous rapprocher de Lui et  luttez dans Son sentier, peut-être serez-vous de ceux qui réussissent »[7]

Il s’agit, pendant ce mois et au-delà, de saisir toutes les opportunités à l’exemple d’Abou Bakr, que Dieu l’agrée. Il était soucieux de remplir sa journée d’œuvres pieuses et profitait ainsi des occasions qui se présentaient à lui pour s’élever spirituellement. On rapporte en effet qu’un matin après la prière de sobh le Prophète, paix et salut sur lui, dit : « Qui d’entre vous a jeûné ce matin ? » Abu Bakr a dit « moi ». « Qui a suivi un cortège funèbre ? » Abu Bakr a dit « moi ». « Qui a donné à manger à un pauvre ? » Abu Bakr a dit « moi ». « Qui a visité un malade ? » Abu Bakr a dit « moi ».  Le Prophète, paix et salut sur lui, dit alors : « Quiconque rassemble en lui ces actes entrera au Paradis »[8]

Pendant ce mois de Ramadan, réalisons les bonnes actions afin de nous élever spirituellement jusqu’à la piété. Mieux encore, faire bonne œuvre par amour pour Dieu car il aime nous voir rivaliser en ce mois. « Le Ramadan est venu à vous ! dit le Prophète paix et salut sur lui. C’est un mois de bénédictions. Dieu vous enveloppe de paix et fait descendre la miséricorde. Il décharge les péchés et Il exauce les demandes. Dieu vous regarde rivaliser d’ardeur dans ce but et Il se vante de vous auprès de Ses anges. Montrez à Dieu le meilleur de vous-mêmes, car est bien malheureux celui qui est privé de la miséricorde de Dieu, Puissant et Majestueux ! »[9]

Alors, à vos marques, prêts, partez !

Que Dieu accompagne chacun(e) d’entre nous tout au long de ce mois, nous couvre de Sa miséricorde, nous accorde Son pardon, nous comble de Ses bienfaits à travers l’accomplissement des bonnes œuvres et soit satisfait de nous. Joyeux Ramadan à tous !

 


[1] Coran : 2/183

[2] Hadith transmit par le compagnon Abderrahmane  Ibn Sakhr , ouvrage « al mashikha al baghdadia » Abi tahar assalafy, vol 23.

[3] Exégèse du Coran de Ibn Kathir du verset 2 , sourate 2.

[4] Coran : 2/197

[5] Coran : 9/119

[6] Coran : 33/70

[7] Coran : 5/35

[8] Hadith rapporté par Muslim, selon Abu Hurayra

[9] Hadith rapporté par Ibn Majah

1 commentaire

  1. as salam aleykoum,

    barakallahou fiki pour ce rappel, stimulant, joyeux, encourageant,
    ramadan moubarek à tou(te)s,
    Que Dieu accompagne chacun(e) d’entre nous tout au long de ce mois, nous couvre de Sa miséricorde, nous accorde Son pardon, nous comble de Ses bienfaits à travers l’accomplissement des bonnes œuvres et soit satisfait de nous, amin

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.