Bien Agir : Une approche fondée sur l’éducation aux vertus de la foi

0
856

Le domaine de l’enfance est crucial dans le sens où c’est au cours de cette période de la vie que se forge la personnalité de l’individu, propice à l’apprentissage, à l’approfondissement de l’être, à l’écoute, à la découverte ; en somme, à l’éducation.

 

Vous organisez au cours de la période estivale un séjour  pour les enfants et plus spécifiquement la tranche de 6 à 11ans. Qu’est ce qui vous motive dans le travail avec les enfants? Qu’est ce qui est essentiel dans votre approche? Par quoi se caractérise-t-elle?

Créée en 1999 et située au nord de Paris, l’association BIEN AGIR axe son action sur l’éducation des enfants et sur un public de jeunes de différentes communes en proposant un ensemble d’activités en dehors du temps scolaire.
Le domaine de l’enfance est crucial dans le sens où c’est au cours de cette période de la vie que se forge la personnalité de l’individu, propice à l’apprentissage, à l’approfondissement de l’être, à l’écoute, à la découverte ; en somme, à l’éducation. Nous privilégions au sein de notre association une approche fondée sur l’éthique au sens large, et d’une manière plus spécifique sur l’éducation aux vertus de la foi, de l’effort, dans une perspective d’être au service des autres dans une société où l’individualisme s’érige en modèle.
Comme je le précise dans mon dernier livre, Français et musulman, pour en finir avec les idées reçues, les périodes de vacances sont l’occasion pour les cadres éducatifs de se retrouver plus longuement avec les enfants et de permettre aux liens d’amour et de fraternité de se consolider. Elles sont l’occasion d’organiser des séjours éducatifs conjuguant activités pédagogiques et ludiques. A l’heure où la télévision et les jeux vidéo, sont des divertissements qui rythment pour une grande part le temps libre de l’enfant, enfermé dans la spirale d’un monde virtuel qui le confine à un rôle de spectateur, il est impératif de recentrer l’éducation sur l’utile en suscitant, tant que faire se peut, l’implication et la participation de l’enfant. L’incitation à la prise d’initiatives, cadrées et concertées, en proposant à l’enfant différents modes et espaces d’expressions, est à encourager car elle concoure à faire naître des personnalités réfléchies et responsables. Pour palier aux déficiences et à la faible capacité novatrice du système présent, incapable de répondre à l’ampleur des défis éducatifs, il est urgent d’expérimenter de nouveaux modes d’intervention qui intègrent les dimensions civiques et spatiales.

Pourquoi ne pas avoir intégré une structure nationale ou autre de type laïque? Quelles sont vos particularités?

Afin de pouvoir préserver une pleine autonomie et liberté d’action. Bien Agir reste cependant bien encrée dans le tissu associatif local (son siège se situe actuellement à Sarcelles dans une Maison de quartier qui regroupe plusieurs associations) et œuvre afin de développer des partenariats avec différents acteurs locaux. Nous répondons à un public ethniquement et culturellement divers qui a des attentes et des exigences spécifiques en termes d’éducation et d’accompagnement de leurs enfants.

Maintenez-vous des partenariats avec des structures existantes ?

BIEN AGIR se veut un espace ouvert à tous. Nous privilégions au sein de notre structure une démarche partenariale et locale nous conduisant à entrer en contact avec d’autres acteurs impliqués dans le domaine socioéducatif tout en gardant une complète indépendance et autonomie.

Êtes-vous soutenus par des partenaires sociaux en termes d’aide et de subventions ?

Le budget de fonctionnement de l’association est assuré par les cotisations des membres et quelques dons. L’encadrement humain est assuré par des bénévoles.

Quelle est votre capacité d’accueil ? Et quelles sont les activités proposées au sein de votre structure ?

Nous aspirons à développer un travail de qualité et nous limitons pour cela notre capacité d’accueil afin de pouvoir assurer la continuité de notre action et un suivi régulier de tous les participants.

Le pôle enfance associe éducation islamique, centrée sur l’apprentissage du Coran, activités ludiques, de découverte variées, et participation citoyenne. L’objectif est d’investir le temps libre de l’enfant, non pas afin de se substituer au rôle éducatif des parents mais d’agir en complément à celui-ci et à celui de l’école. Le but est de préparer au mieux l’enfant à entrer dans la période de l’adolescence, dans un environnement adapté, en proposant un modèle d’éducation équilibré qui conjugue éducation morale, loisirs et découverte, et implication citoyenne. 
Les activités que propose la structure ne sont pas menées dans un but lucratif. Le choix des encadrants se fait autant sur des critères moraux que sur des compétences reconnues.
A travers, les activités proposées, l’objectif est de forger l’éducation spirituelle, citoyenne et participative de l’enfant en privilégiant :

  1. Le développement de vertus morales essentielles : méditation, don, solidarité, respect, suivi et éducation de l’hygiène, etc.,
  2. Une progression dans l’acquisition des savoirs, axée prioritairement sur l’apprentissage du Coran,
  3. Une relation type « parrainage » avec les éducateurs,
  4. L’aspect ludique et participatif propice au développement des capacités physiques et motrices de l’enfant, en diversifiant les approches et les expériences
  5. Une ouverture de l’esprit sur la vie locale, la société.

Comment pouvons-nous participer à votre projet ?

En nous faisant part de vos expériences afin d’enrichir la notre, en partageant notre expérience autour de vous, en étant de tout cœur avec nous.

Plus d’informations sur le blog de l’association.

1 commentaire

  1. Salam, quel beau projet d\’aider la jeunesse musulmane à connaître Dieu, à s\’éduquer et à s\’ouvrir aux autres! Ces besoins sont bien réels, après les graines viennent la forêt…prenez soin d\’eux, bonne continuation.

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.