Pour défendre la paix, défendre le droit international !

0
177

Donald Trump est donc allé jusqu’au bout de sa démarche, inspirée par les courant les plus réactionnaires de ses soutiens, et son obsession de construire un nouvel axe « anti-Iran » : Il a décidé de reconnaître Jérusalem comme capital d’Israël, et d’y déplacer l’ambassade des États-Unis.

Il montre ainsi tout le mépris qu’il a pour le droit international et les résolutions de l’ONU qui en sont la base, et le peu d’intérêt qu’il porte aux avis exprimés par de nombreuses personnalités dans les jours qui ont précédés cette décision !

Il soutient ainsi la politique du gouvernement israélien, qui poursuit la colonisation, l’annexion et le blocus de Gaza, qui emprisonne, sans même parfois donner de raison, applique un apartheid dans ses frontières, organise le déplacement de population dans les territoires occupés…  Alors que tout devrait imposer des sanctions internationales contre cette politique, Donald Trump donne un blanc-seing à Benyamin Netanyahou et veut imposer aux Palestiniens un « plan de paix » qui nie tous leurs droits !

La condamnation des décisions états-uniennes est unanime tandis que Donald Trump se disqualifie comme acteur pour la paix au moyen-orient.

La France a condamné ces décisions : Elle doit aller plus loin, et passer aux actes ! D’une part, il faut maintenant, sans plus attendre ni tergiverser, reconnaître l’État de Palestine, sur ses frontières de 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale, exiger la levée du blocus de Gaza et d’autres part imposer des sanctions contre l’État d’Israël, telles que la suspension de l’accord d’association UE/Israël. Elle doit également se mettre en conformité avec le droit international, interdire le commerce de tout produit issu des colonies, et exiger le retrait de toutes les entreprises français impliquées dans la colonisation en particulier celles qui sont impliquées dans les transports à Jérusalem (EGIS, ALSTOM, …).

Le collectif national et ses membres appellent à manifester ce dimanche partout en France, et en particulier à Paris à 15h, de la Place du Châtelet vers l’ambassade des États-Unis.

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.