Une belle compagnie centrée sur le Coran

Je m’appelle Fatima Ezzahra, j’ai 26 ans et j’habite à Lyon. Je suis née au Maroc, j’ai grandi en Italie et j’habite en France depuis 8 ans.

Mon lien avec le Coran a commencé très tôt quand j’étais enfant au Maroc, au sein des assises. Il s’est consolidé ensuite en Italie. Mes parents avaient toujours eu le souci qu’on apprenne l’arabe, car c’est la clé de toutes les sciences et surtout du Coran. Ils nous incitaient à apprendre le coran et je me rappelle que mon père nous offrait des cadeaux pour nous encourager.

A partir de mes 9 ans, le lien avec le coran va se consolider. A partir de cet âge et jusqu’à mes 15 ans il y a eu la compétition du Coran qui réunissait des enfants de toute l’Italie. Cette compétition représentait beaucoup pour nous à l’époque, parce qu’elle nous poussait à avancer dans l’apprentissage et surtout à suivre les paroles de Dieu : « Que ceux qui la convoitent entrent en compétition [pour l’acquérir] » (1)

C’était cette compétition sincère, à la recherche de la Satisfaction divine, qui nous encourageait à avancer d’un chapitre chaque année ; avec le grand soutien de l’Imam de la mosquée qui nous accompagnait dans notre apprentissage, nous corrigeait. Il a été mon 1er professeur de Coran, que Dieu le récompense généreusement.

A 15 ans, nous avions reçu la visite d’une sœur, venue du Maroc, qui avait mémorisé le Coran et qui était venue spécialement pour nous motiver et nous expliquer tous les bienfaits de l’apprentissage du Coran. La chose qui m’avait marquée dans son discours et qui était la clé pour que je mette en tête le projet de mémorisation du Coran était : « Celui qui apprendra le Coran en entier fera porter une couronne à ses parents le jour du jugement et ils auront une lumière qui les entourera » (2). Le Coran m’avait toujours accompagnée depuis l’enfance, mais ce n’était qu’à partir de ce moment-là que je m’étais dit qu’il fallait travailler pour le projet de mémorisation.

Au début j’ai commencé seule et c’était vraiment difficile de garder un rythme stable, sans le suivi d’un professeur. Mais grâce à Dieu, vers mes 18 ans, nous avion entre-temps déménagé en France et je me suis inscrite dans l’institut de Lyon et, avec un professeur, j’ai mémorisé le dernier quart ainsi que sourate al baqara.

Après ma première année de fac, j’ai fait la connaissance d’une sœur qui deviendra par la suite mon professeur et grâce à elle, avec la permission de Dieu, j’ai pu terminer ma première clôture du Coran. C’était une connaissance en Dieu, on ne s’était jamais rencontrées avant l’été 2017 et louange à Dieu depuis cette date notre relation était centrée sur le Coran.
J’avais malheureusement délaissé le Coran après le bac, mais grâce à cette belle connaissance j’ai repris l’apprentissage et j’ai entrepris Le voyage avec le Coran jusqu’à sa mémorisation. Je récitais sur WhatsApp et quelquefois ce n’était pas facile avec les problèmes liés à la connexion, mais louange à Dieu avec son soutien et le soutien de ma chère mère surtout, et entourée d’une très belle compagnie « des gens du Coran » j’ai pu terminer ma première clôture du Coran, qui a duré un an et demi.

Le message que je souhaiterais transmettre à toutes et à tous c’est que : Renouveler son intention pour Dieu, s’entourer de la bonne compagnie « des gens du Coran » et de ceux qui aiment Sa parole, être accompagné par un professeur, la patience (beaucoup de patience) amèneront à l’apprentissage du Coran. Un apprentissage qui ne dure pas un, deux ou trois ans, mais toute la vie, car le Coran sera le meilleur compagnon dans notre vie.

Et un message aussi pour les jeunes : Profitez de votre jeunesse pour apprendre le Coran, car le bonheur que vous trouverez avec lui vous ne trouverez trouver nulle part, et bien-sûr vie
étudiante et apprentissage du coran sont très compatibles !

(1)   Coran : Les Fraudeurs, verset 26 « و في ذلك فليتنافس المتنافسون » 

(2)   Rapporté par Al Hakim

voir aussi :
https://www.psm-enligne.org/category/islam/le-noble-coran/jai-appris-le-coran-toi-aussi-tu-peux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page