Rencontre…

Si triste de te savoir loin…
Combien de contrées, combien de siècles nous séparent.
Mais si heureuse de te sentir proche,
Proche de mes pensées,
Proche de mon cœur.

Je garde au fond de moi le souvenir de ta rencontre,
Une immense joie m’envahissait,
Je marchais sur tes pas, tu étais là,
L’amertume souffla et dissipa cet état.
Un sentiment d’arriver trop tard éprit mon cœur,
Tu étais déjà parti…
J’aurais tant aimé te serrer.

Ta miséricorde embaumait ces lieux bénis,
Je ne pouvais m’en rassasier,
Mais il fallait se séparer…
Aucune encre ne pourrait décrire cette douleur…
Aucune plume ne pourrait écrire le bonheur de notre prochaine rencontre.
Nos âmes ne tarderont pas à se revoir.

Tu es quelque part dans mon cœur,
Ta présence me donne vie.
Salat wa salam ‘aleik ya habibi, ya rassul Allah.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer