All for Joomla All for Webmasters
mardi 19 février 2019

Charte des principes qui guident notre action pour le BDS

Charte des principes qui guident notre action pour le BDS

1 - Le boycott représente une prise de position, c'est un acte de dénonciation politique qui se poursuivra jusqu'à ce qu'Israël s'engage clairement dans le respect du droit international, la fin de l'occupation et de la colonisation.

Appel pour une Campagne Nationale de Boycott Désinvestissement et Sanction (BDS)

IL FAUT DIRE STOP À ISRAEL !

Nous constatons que loin de chercher une solution juste et pacifique avec les Palestiniens, Israël, à travers ses gouvernements successifs, s'engage toujours plus avant dans la violence de l'occupation, de la colonisation, la violation des droits humains et du droit international. Cette situation a atteint un point culminant en 2009 avec l'offensive criminelle sur Gaza dont le siège se poursuit. Le nouveau gouvernement israélien ne programme, pour seul horizon, que le transfert des Palestiniens, la poursuite de la colonisation et un régime légal discriminant envers les citoyens palestiniens d’Israël qui s'apparente de plus en plus à celui de l'ex-Apartheid sud africain.

Appel au Boycott, aux Sanctions et aux Retraits des Investissements contre Israel

9 Juillet 2005: Appel de la Société Civile Palestinienne

jusqu’à ce qu’il applique le Droit International et les Principes Universels des Droits de l’Homme.

Un an après que l’avis consultatif historique de la Cour Internationale de Justice (CIJ) qui a jugé illégal le mur qu’Israël construit sur le territoire palestinien occupé, Israël continue sa construction du mur colonial au mépris total de la décision de la Cour.

577 députés et 367 burqas : où est le problème ?

En juin 2009, le député André Gérin a proposé la création d’une commission parlementaire
sur le port de la burqa et s’est dit favorable à une loi l’interdisant : nous protestons
vigoureusement contre la campagne qui a été menée à cette occasion et rejetons avec force
une telle proposition. Croyantes ou non croyantes, musulmanes ou non musulmanes, voilées
ou non, nous sommes féministes, et combattons depuis 2004 tous les dénis de droit et
discriminations subis par les femmes voilées. Nous luttons contre l’instrumentalisation de
notre cause – l’égalité entre les hommes et les femmes - à des fins politiciennes et parfois
racistes. L’affaire de la burqa franchit une étape dans cette dérive : assez !

Je fais ce que je veux avec mes cheveux (Obama, le port du hijab...

Dans un discours intitulé « Un nouveau départ », prononcé à l’université du Caire (Égypte) le 04 juin 2009, le président des Etats-Unis Barack Obama a, à plusieurs reprises, fait mention de la tenue vestimentaire de certaines femmes musulmanes, en l’espèce : le hijab1. Ces propos ont suscité de nombreuses réactions dans l’ensemblede la presse française, ainsi que dans les milieux féministes traditionnels, pour la plupart pour le moins hostiles2. Nous, Collectif des féministes pour l’égalité, souhaitons ajouter notrevoix quelque peu dissonante à ce concert par trop harmonieux et faire ainsi entendre une voix féministe exprimant un refus clair de toute stigmatisation des femmes musulmanes et demandant le respect de leurs droits.

Islam européen : voies et fondements pour une mutation éthique

Intervention d’Ahmed Rahmani aux Journées culturelles européennes, Bruxelles (Heysel) le 13 mai 2007

La spiritualité vivante est celle qui accueille avec douceur et clémence le nouvel arrivé, celle qui nous interpelle tous les jours, et se propose sous forme d’un programme qui nous assure une nourriture spirituelle quotidienne.

Free WordPress Themes, Free Android Games