Des cours d’arabe à l’école de la République !

0
926

Le Ministère de l’Education a repris une campagne d’information sur les cours de culture et de langues étrangères en primaire. Ces cours déjà existants, surtout dans les écoles dites de « ZEP », sont à nouveau mis au devant de la scène.

En effet, chaque parent d’enfants scolarisés de la grande section de maternelle au CM2 a pu recevoir, de la part du professeur ou du directeur d’école, un papier concernant ces cours.

Vous y trouvez différentes langues et cultures enseignées avec une explication traduite (pour les personnes étrangères).
Dans un premier temps, je suis assez ravie et enthousiaste pour ce projet qui offre une ouverture d’esprit à nos bambins. Mais en y réfléchissant mieux, je me questionne, pourquoi cet enseignement ? Quel peut être l’intérêt du Ministère de l’Education ?
Ce Ministère qui est prêt à sacrifier le bien-être des élèves en supprimant des milliers de postes dans le souci d’économie, celui-là même est prêt à payer des professeurs deux heures par semaine et probablement leur déplacement, puisque  pour certains ils ont quelques centaines de kilomètres pour venir.

Alors j’ai questionné, cherché, auprès de différentes écoles. Et parfois certaines phrases ont été lâchées : « en ce qui concerne les cours d’arabe, cela permet d’éviter les cours dans les mosquées ou même des caves ! ».
Alors, tout devient plus compréhensible : au départ c’est un projet qui pouvait permettre à certains enfants de pratiquer leur langue maternelle ou paternelle. Mais aujourd’hui l’intention n’est plus la même, c’est en réalité, une sorte de combat ou de protection contre le terrorisme et l’Islam radical.

Ce qui me révolte, c’est que tout au long de la journée, on explique à ces élèves, six heures par jour dans leurs classes, d’oublier leur culture d’origine et la langue familiale pour s’intégrer (pourquoi devraient-ils s’intégrer s’ils sont français !). Puis, dans ce même lieu une fois par semaine, on leur dira que l’on vient leur apprendre leur langue (qu’il fallait éviter d’utiliser) et leur culture !!

Pour moi, c’est une manipulation du gouvernement afin d’inciter de nombreux parents d’origine magrébine, qui veulent que leurs enfants français puissent avoir une double culture et être bilingue, à se diriger vers ces cours gratuits, laïques qui seront, alors, contrôlés et manipulés.

C’est encore une façon de montrer l’hostilité des politiques face à la religion musulmane.

Toutes les associations donnant des cours d’arabe ne sont pas intégristes et radicales. Elles sont là, le plus souvent pour enseigner aux enfants, le vivre ensemble, à devenir de bons citoyens et à les aider à se construire malgré toutes les discriminations qu’ils rencontrent depuis leur naissance.

Nous ne sommes pas dupes et je voulais simplement porter ce message : « apprenez à avoir un esprit critique et soyez fiers d’être ce que vous êtes ».

 

 

1 commentaire

  1. salamo alaykom. J\’ai remarqué le long de l\’article beaucoup d\’information incorrecte; ces cours dite ELCO sont dispensés à l\’école depuis la fin des années 70. Les professeurs d\’ELCO sont réumunérés par leurs amabassades. Plusieurs recherche sociologique ont montré l\’utilité de ces cours; Selon Jacques Berque ; sociologue et anthropologue spécialiste du monde arabe) dans son livre « immigration à l’école république » : « La maîtrise pour un enfant de sa langue d’origine favoriserait celle d’une autre langue, en l’occurrence celle du pays d’accueil, et constituerait donc aussi un facteur d’insertion et de réussite scolaire. Cependant l’initiative s’articule difficilement avec les habitudes de l’école française ».

  2. je respecte votre enthousiaste mais je vous invite à vous renseigner sur les cours ELCO dans les rapports et les enquêtes officiels, aussi je vous recommande le livre de Bachir Metida intitulé: langue et culture d\’origine en france éd l\’harmattan 2010.

  3. Qui a parlé d\’immigrés ou d\’insertion ou encore d\’ambassades ?

    La langue arabe on en parle ici, et pose problème au pouvoir en France car c\’est la langue de la révélation qui rapproche une partie de la jeunesse française à l\’Islam. Un Islam qu\’on tente de garder dans le boxe des accusés et dans l\’éprouvette des instituts spécialisés ou alors sous l\’emprise de pouvoirs étrangers dits \ »d\’origine\ ».

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.