Des leçons à tirer du début de Ramadan 1434

0
1276

En annonçant par avance, le début du mois de Ramadan de cette année 1434 de l’hégire, dans l’indifférence générale d’ailleurs, le CFCM a cru bien faire. Mais voilà, le tohu-bohu qui en résulte a démontré encore une fois que l’arrangement « entre amis » ne fait pas partie de la culture musulmane. Chacun(e) pourra en tirer la conclusion à sa guise.

Certains diront que c’est la faute de la communauté qui n’a pas su se moderniser en refusant de se remettre à la science, d’autres diront que c’est le CFCM le premier responsable à cause de son mode de fonctionnement. La faute n’incombe surtout pas au résultat scientifique, cela est un outil ; encore faut-il savoir l’utiliser sans le déifier.

Soyons clairs ! Nous sommes tous perdants dans cette affaire, à commencer par le Président actuel du CFCM, son organisation bien sûr (le CFCM) et la communauté en général qui aux yeux des observateurs, ne parlons pas des détracteurs, a encore une fois lavé son linge sale en public. Sans tourner autour du pot, ce désaveu discrédite un peu plus le CFCM, une structure qui a préféré le toilettage ou le ravalement de façade à une grande réforme réclamée par la communauté. Il y a quand même toujours du bien dans toute chose, il y a de « l’ordre dans le chaos », clin d’œil au titre d’un livre célèbre.

Que faut-il retenir alors de ce chaos apparent et que faire ?

Nous avons pu mesurer le degré de l’influence des grandes structures ou instances auprès de la communauté. Cette dernière a l’impression que ce sont des gens qui parlent entre eux sans nécessairement porter leurs soucis (l’alimentation halal, le pèlerinage avec son prix exorbitant, l’islamophobie ambiante, etc.). Sans exagération aucune, le CFCM est une structure déconnectée de la base.

La volte-face de quelques personnalités démontre des actions non préparées et désordonnées. Faut-il voir ici une manière de cultiver sa personne ? Cependant, nous constatons que la représentativité chez certaines est avant tout une question de célébrité.          

Les relations entre les différents éléments composant le CFCM ne sont pas au beau fixe. Cela se voit. Sans prendre trop de risques, nous pouvons parler de la fin de cette instance sous sa forme actuelle à moins qu’elle ne souffre d’une surdité aiguë l’empêchant alors d’entendre le désir de la communauté de voir une réforme complète.

Un CFCM balkanisé avec un fonctionnement à la bosniaque ne pourrait pas prétendre représenter une communauté forte de ses six millions de citoyens selon un ancien ministre de l’Intérieur. Nous avons besoin d’un minimum d’organisation sans chercher à devenir un groupe de pression. Nous voulons seulement le respect, et contribuer au bien-être de tout citoyen de ce pays en tant que porteur de la foi en Dieu. On dit souvent que la vérité désordonnée pourrait être vaincue par le mensonge bien ordonné.

Le rôle des soi-disant petites mosquées par rapport à des soi-disant grandes mosquées ou structure est à réévaluer. La mise en place des états généraux est indispensable et urgente. Cela doit démarrer au niveau des villes, des agglomérations, des départements et des régions avec la participation de tous (mosquées, associations, personnalités intègres et engagées, etc.). L’union dans le respect de la différence n’est pas un choix, c’est une obligation.

On nous rappelle souvent cette parole de l’un de ceux qui nous ont précédés dans cette voie : « une armée de lions menée par un mouton sera toujours défaite par des troupes de moutons commandées par un lion ». Nous voulons être une armée de lions commandée par un lion. C’est à cette condition que nous pouvons retrouver notre gloire et indépendance.

 

1 commentaire

  1. SALAM aleykoum
    je suis d’accord avec l’article mais psm a tout de meme suivi la decision du cfcm soit disant dans le but de preserver l’union des musulmans;apres tant de critique sur le cfcm ,il ne fallait pas les suivre .En les suivant ;on a une part de responsabilite dans ce cao,il me semble
    quAllah,le tres haut, nous guide et nous accorde sa misericorde
    bon ramadan à tous

  2. Assalam ! C’est une analyse qui ne va pas au bout, parce que je vois que souhaitez qu’on organise les états généraux de l’islam en France, ce qui est une bonne chose. Mais je vous pose une questioni simple: qui va organiser et qui peut initier une telle chose aujourd’hui en France sans se dire membre du CFCM ni d’une organisation déjà existante ? PMS, votre association est-elle assez crédible pour mener un tel travail d’ouverture, je dis vous mais j’aurais pu citer bien d’autres associations françaises et ma réponse serait la même : NON. C’est là qu’est le vrai problème dans notre commmunauté ici. Les gens parlent ont de belles idée mais quand il s’agit de passer à l’action pour s’ouvrir et bâtir quelque chose ensemble, plus personne!!

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.