Que retiendra-t-on de l’année 2018 ?

0
116

Nous retiendrons de 2018 pleins de rêves en évolutions mais nous n’avons besoin que d’une seule révolution.

– C’est un rêve en évolution que de voir la France se mobiliser lors d’une éphémère vague orange, ayant tenté de sauver le soldat Aquarius, dont aucun gouvernement européen ne voulait. Mais c’est un rêve bien réalisé que de voir Cédric Herrou enfin en totale liberté : gracié, innocenté ! C’est un rêve tout autant éveillé d’apprendre que le Conseil constitutionnel redonne à la Fraternité ses lettres de noblesse, en remettant en cause cet infâme délit de solidarité.

– C’est un rêve en évolution – ou devrais-je dire en ébullition – que de voir une vague jaune recouvrir la France de son manteau fluo. C’est le rêve d’une plus grande justice sociale, d’une prise en compte des plus faibles, des plus fragiles, des plus en retards dans toutes les décisions politiques. Le rêve de l’égalité réelle mesurable au cœur du processus démocratique et non comme une variable d’ajustement.

– C’est un rêve en évolution qui vire un peu au cauchemar de constater les dégâts, déjà réels, du changement climatique en France. Chaque jour qui passe, nos sociétés continuent de rogner un peu plus sur le jour du dépassement et d’épuiser la terre dans ses ressources naturelles.

Sans aucune collapsologie dramatique ou prévision pessimiste, de très graves crises vont arriver et c’est à croire qu’elles sont presque attendues au théâtre de l’humanité. C’est un rêve encore à réaliser que de mobiliser ceux qui détiennent le sommet du pouvoir économique et politique au service de la transition écologique. L’état est assigné en justice pour inaction face au changement climatique, voilà un nouveau rêve à gager.

Il y a eu beaucoup de rêves en évolution. Alors, après 1789, 1830, 1848, 1870, 1936, 1968, puissions-nous faire aussi des changements amorcés en 2018 une véritable révolution ! Une révolution verte, sociale, personnelle mais surtout durable.

Samuel Grzybowski est entrepreneur social et militant associatif. Il est fondateur de Coexister

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.