Arraisonnement du 2ème bateau de la flottille pour la liberté 2018 par la marine israélienne

Le 2ème bateau de la flottille pour la liberté 2018 a été attaqué hier soir, 3 août, vers minuit par la marine de guerre israélienne et amené de force à Ashdod.

Les militant.e.s à bord sont en centre d’immigration (sic !) comme ceux d’al-Awda l’étaient (procédure identique) et seront ensuite amenés à la prison de Givon où leurs avocats pourront les voir cet après midi.

Parmi eux, Pascal Maurieras, notre camarade qui a accepté de participer à cette action de solidarité en tant que marin du Freedom.

Le gouvernement Macron a été d’une veulerie complice écœurante pour al-Awda et Sarah Katz.

L’exigence, ce n’est pas une visite consulaire qui aura lieu, c’est le fait d’obliger la France à dire que cet acte de piraterie est illégal.

Il nous faut continuer à faire pression sur ce gouvernement pour qu’il agisse pour Freedom et Pascal. Et quand Pascal sera déporté (c’est le terme juridique), il faudra l’accueillir à Paris. D’ici 2 jours sans doute.


On peut (et doit) écrire à :

On peut aussi appeler :

  • le consulat de France à Tel Aviv : +972 54 66 70 047 !
  • la cellule de crise du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : 01 43 17 53 53

Pour le suivi des infos :

Ne lâchons pas prise !

Le Bureau national de l’UJFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer